VOTE | 146 fans

Le cartel Hypnoweb a besoin de toi !
Rejoins-nous sans attendre

#104 : 38 minutes

Venant de localiser la base des Wraiths, l'équipe de Sheppard sont surpris par ces derniers et sont pris en chasse. Durant leur fuite, le Major est attaqué à la gorge par un parasite mais il arrive tout de même à rejoindre la jumper. Au moment de s'engager dans le vortex pour rejoindre Atlantis, le vaisseau reste bloqué. Ils ont 38 minutes avant que la porte ne se referme entraînant la destruction du vaisseau et la mort de son équipage.

Popularité


5 - 1 vote

Titre VO
Thirty-Eight minutes

Titre VF
38 minutes

Première diffusion
30.07.2004

Première diffusion en France
29.04.2005

Plus de détails

Scénariste(s) : Brad Wright

Réalisateur(s) : Mario Azzopardi

Guests : Paul McGillion (Dr. Carson Beckett), Craig Veroni (Dr. Peter Grodin), Christopher Heyerdahl (Halling), Ben Cotton (Dr. Peter Kavanagh) et David Nykl (Dr. Radek Zelenka).

Diffusion(s) :
États-Unis : 30 juillet 2004 sur SciFi Channel
France : 29 Avril 2005 sur M6 ; 22 juin 2010 sur NRJ12

L’histoire se déroule dans le Puddle Jumper et part sur le principe de l’épisode en temps réel comme dans la série "24". En effet on voit dès la première scène le puddle jumper quitter Athos et s’apprêter à rentrer en urgence sur Atlantis car Sheppard est blessé. Celui-ci, mal en point, a une drôle de bête greffée à son cou, le faisant souffrir et n'ayant pas l'air de vouloir le quitter.

Le Puddle Jumper s’apprête à passer la porte qui se trouve en orbite et rentre ses réacteurs latéraux sauf qu'ils ne rentrent pas totalement, détail qui a son importance car au moment de passer la porte, le vaisseau de transport se coince à moitié de sa longueur ce qui provoque un choc dans la navette.

  

Du côté d’Atlantis, Weir et Peter attendent impatiemment l’arrivée des explorateurs, sauf qu'ils n’arrivent pas, alors Weir les contacte par radio pour avoir des nouvelles. Sur le Jumper  Sheppard est toujours allongé, Teyla et McKay se mettent à réagir après le choc initial. Ils se rendent compte de ce qui se passe, découvrent le lieutenant Ford qui est encore sous le choc mais qui se réveille assez rapidement. Il fait un rapide topo complet à Weir et lui explique la situation.

Weir demande comment Sheppard s’est retrouvé avec cette bête accrochée à son cou. Nous assistons donc à un flash back. Nous nous retrouvons sur Athos où l’on voit l’équipe débarquer pour aller sur le site du vaisseau mère qu'ils semblaient avoir détruit sauf qu'ils se retrouvent nez-à-nez avec un énorme trou à la place du vaisseau mère et se rendent donc compte que le vaisseau n’a pas été détruit et qu'il est parti.

C’est à ce moment là que des Wraiths, restés on ne sait pourquoi, les attaquent. Ils partent donc en urgence sous le feu ennemi, Sheppard reste à l’arrière pour les couvrir mais il se fait prendre dans une sorte de toile qui est en fait un piège.

Nous retournons ensuite dans le temps réel et nous retrouvons le Jumper où McKay essaye de trouver une solution pour les rapatrier tous sain et sauf. Il explique qu'ils n’ont que 38 minutes pour trouver une solution (d’où le titre de l’épisode). Parallèlement, sur Atlantis, Weir décide aussi de réunir tous les scientifiques concernés pour essayer de trouver une solution. Becket arrive dans la salle des commandes pour demander où est son patient et Weir le met rapidement au courant de la situation.

On se retrouve ensuite sur le Jumper et on assiste au réveil de Sheppard. Celui-ci est mis au courant de la situation par Ford. McKay explique comment le réacteur de droite a pu tomber en panne et Ford rajoute encore que c’est peut être les wraiths lors du décollage qui l’aurait endommagé et nous assistons encore une fois à un flash back.

L’équipe d’Atlantis a réussi à rejoindre le Jumper avec Sheppard mais ils sont toujours sous le feu ennemi. Ils décollent et se font toucher lors du décollage, fin du flash back.

Sur Atlantis, sur la base des Jumpers, un ingénieur et Weir travaillent sur un Jumper pour essayer de trouver une solution en parallèle (un peu à la façon du film Apollo 13).

Un nouveau flash back nous montre Ford tirer sur la bête et c’est Sheppard qui a mal.

Nous retournons dans le présent où Teyla explique que la bête se nourrit un peu à la façon des wraiths. Le docteur Beckett essaye de comprendre la solution avec Ford et se met donc en relation avec ce dernier et Sheppard pour savoir quels sont les symptômes que la bête engendre.

  

Dans la salle de briefing, un conseil entier d’ingénieurs essaye aussi de trouver une autre solution, en fait quasiment tous les ingénieurs de la base sont réquisitionnés. A ce moment, pour la première fois, on assiste à l’exercice des fonctions de leader de Weir avec Halal qui veux déjà commencer le rite funéraire alors que Teyla n’est pas encore morte et évidemment Weir ne l'entend pas de cette oreille et refuse catégoriquement. A l’infirmerie Beckett fait l’inventaire de tout ce que l’équipe SG a dans le Jumper en terme de matériel médical.

Ensuite, dans la salle de contrôle d’Atlantis, une confrontation directe a lieu entre l’ingénieur en chef et Weir. Il discute à propos du fait que Weir soit passée outre son jugement et pris le conseil d’une jeune ingénieur. Kavanagh se sentant ridiculisé, il fait donc cette remarque à Weir mais celle-ci ne se démonte pas et lui dit que s'il perd encore une minute en futilité et pour de simples problèmes d’ego, elle l'enverra sur une planète inhabitée où tout son ego pourra s’exprimer. Kavanagh n’en croit pas un mot mais il retourne quand même travailler.

Pendant ce temps les ingénieurs dans la salle des Jumpers viennent tout juste d’identifier la console de commande et font parvenir l’info à Peter qui transmet immédiatement au Jumper 1, où McKay travaille sur la même console et surtout Ford et Teyla qui essayent de trouver une solution pour enlever cette bête du cou de Sheppard sous les conseils de Beckett. Ils essayent plusieurs choses sans résultat jusqu'à ce que Ford essaye avec de l’eau avec du sel mais la situation empire car la bête s’enfonce encore plus profondément dans le cou de Sheppard. Un autre problème se présente car, même si la porte se referme, le sas risque de se vider de tout son air donc ils sont condamnés à réussir ou mourir. Il reste 15 minutes.

  


Toute l’équipe dans le puddle Jumper décide alors de trouver une solution radicale : la mort volontaire de Sheppard pour que la bête croit qu'il n’a plus de force vitale. Ford se charge donc de lui faire des electro-chocs ce qui a pour effet d’arrêter son cœur. La bête se détache alors du cou de Sheppard, Ford l’attrape, la jette sur la banquette du Puddle et lui tire dessus pour la tuer. Ensuite McKay trouve le moyen de rentrer le moteur droit mais le Puddle reste sur place, c’est alors qu'ils décident tous de faire le vide pour donner une force inertielle pour pouvoir pousser la porte à travers la porte. Ce qu'ils arrivent à faire pour enfin se retrouver sur Atlantis où Sheppard se fait réanimer de justesse.

Pour la scène finale nous les retrouvons à l’infirmerie où Sheppard est sur un lit, en train de se remettre de ses blessures.

STARGATE ATLANTIS

Saison 1 épisode 04

SCRIPT VF

Titre : «38 MINUTES»

 

DANS L’ESPACE

Le jumper file tout droit vers une porte des étoiles. A bord se trouvent deux militaires qui sont au commande et à l’arrière se trouvent Teyla, le Lieutenant Ford, le Dr McKay et le Colonel Sheppard. A l’intérieur tous s’emblent perturbés.

LTD FORD (s’adressant au pilote) : On va sen sortir ?

LE PILOTE MARKHAM : Ça va aller lieutenant, on est en train de se stabiliser.

LTD FORD : D’accord, restez dans l’axe. Faut que l’on traverse ou on est cuit. Allez-y, vous allez y arrivé. Tout en douceur, hein.

Ford s’adresse ensuite à Mc Kay : Ok ! On est assez proche pour programmer la porte ?

DR MC KAY : Oui, allez ! Dépêchez vous et ramenez nous vite !

Stackhouse tape sur le DHD le code d’entrée de la porte d’Atlantis. A l’arrière le major Sheppard est mal en point. Un gros insecte au corps bleu et poche orange est accroché à son cou.

SHEPPARD : Retirez-moi cette saloperie !

TEYLA : On ne peut pas la décrocher !

SHEPPARD : Donnez lui un coup de couteau !

MCKAY : Dès que vous aurez rétabli le contact, dites à la base qu’on a une urgence médicale !

TEYlA : Il n’y a vraiment rien que l’on puisse faire pour lui !

MCKAY : Il y a un kit de survie derrière le siège du pilote ! Allez-y !

Teyla se dirige vers le siège du pilote chercher le kit de survie.

MCKAY : Major chaque tentative de la retirer, ne fait qu’accroitre la douleur. Essayez de rester calme.

Le major Sheppard acquiesce d’un signe positif de la tête. Teyla s’approche des deux pilotes.

TEYLA : On ne peut pas aller plus vite ?

L’UN DES DEUX PILOTES : Nous essayons de nous ramener en un seul morceau.

Teyla retourne vers Sheppard et Mc Kay avec le kit de survie. Le Jumper approche de la porte des étoiles, les nacelles des moteurs se rétractent.

LTD FORD : Atlantis, Répondez ! Ici Ford. Jumper 1 a un blessé à bord. Répondez ! Atlantis, Répondez !

 

CITÉ ATALANTIS EN SALLE DE CONTRÔLE

Dans la cité l’alarme se fait entendre et la porte des étoiles est en fonction. Le Dr Weir s’approche de la console de contrôle.

DR WEIR : Qu’est ce qu’il se passe ?

L’HOMME A LA CONSOLE DE CONTRÔLE : L’équipe de reconnaissance a signalé une urgence médicale, j’ai prévenu le Dr Beckett, il sera bientôt là.

DR WEIR: Appelez le Major Sheppard.

L’HOMME A LA CONSOLE DE CONTRÔLE : C’est lui qui est blessé.

 

DANS LE JUMPER 

MC KAY : Il n’y a rien dans cette boîte qui va m’aider à retirer ce truc !

TEYLA : Il n’y a pas d’anti inflammatoire ?

MC KAY : Il y a un tube, mais il est vide ! Il nous faut un médecin ! Combien de temps encore ?

LTD FORD : On approche, on n’y est ! (A la radio) Atlantis Jumper 1 en phase d’approche finale.

CITÉ D’ATALANTIS EN SALLE DE CONTRÔLE

Dr WEIR : Ici Weir. De quelle nature est la blessure du Major Sheppard ?

 

DANS LE JUMPER 1 (A la radio avec la cité)

LT FORD : Une espèce de gros insecte bizarre lui a sauté dessus et s'est enroulé autour de son cou.

 

CITÉ ATALANTIS EN SALLE DE CONTRÔLE

DR WEIR : Et qu’est ce que cela lui fait ?

LTD FORD : On ne sait pas. On ne peut pas le retirer et on a tout essayé.

DR WEIR : Vous comprenez les risques de rapporter une créature pareille sur Atlantis !

LTD FORD : Oui, madame je comprends. Mais vu les circonstances, on n’a pas le choix.

DR WEIR : Entendu Lieutenant. Bonne chance ! Ensuite Elisabeth s’adresse à un homme « Sécurisez l’aire de débarquement ! »

L’homme s’exécute.

 

DANS LE JUMPER

Teyla s’occupe du Major Sheppard. Le Jumper arrive enfin à la porte des étoiles.

LTD FORD (s’adressant au pilote): On est en automatique à partir de maintenant. Attention ! On y est !

Le jumper s’engage alors dans le vortex de la porte des étoiles. Tout ce passe bien, lorsque soudain les nacelles des moteurs ne passent pas dans la porte. C’est l’arrêt brutal du Jumper, ce qui provoque alors un choc pour l’équipage. Les deux pilotes et le LT Ford se retrouvent coincés dans le vortex. A l’arrière le Major Sheppard, Teyla et Mc Kay sont inconscients. Le Jumper est coupé en deux.

 

* * * * * * * * * * * * * Générique * * * * * * * * * * * *

 

CITÉ D’ATLANTIS SALLE D’EMBARQUEMENT

La porte est toujours ouverte et le Dr Weir attend la venue du Jumper, elle est inquiète de ne pas le voir arriver.

DR WEIR : Où sont-ils ?

L’HOMME DE LA CONSOLE : Je n’en sais rien. La porte est toujours activée. Ils devraient déjà être là, d’après les paramètres.

 

DANS LE JUMPER

McKay se réveil le premier, suivie de prêt par Teyla. Ils s’aperçoivent qu’il n’avance plus. Mc Kay devine alors qu’ils sont certainement coincés dans la porte.

MCKAY : Oh non...

TEYLA : Qu’est ce qui s’est passé ?

MC KAY : Les nacelles des moteurs... Les moteurs sont protégés par des nacelles et celles-ci ne se sont pas rétractées. Je crois que c’est ça... Ou alors c’est la porte s’est rétrécie, mais ce serait étonnant. Là on a un gros problème.

TEYLA : Qu’est ce qu’on fait ?

MC KAY : Je ne sais même pas si on peut faire quelque chose. Je veux dire on a vraiment un énorme problème.

McKay pose son regard sur un bras qui dépasse de la porte des étoiles.

MC KAY : Venez m’aider.

Teyla et Mc Kay tire le bras du Ltd Ford. Celui- ci une fois sorti du vortex se met rapidement debout.

LTD FORD : C’était quoi ce truc là ? Ça fait bizarre.

MC KAY : Oui, je sais.

LTD FORD : Alors c’est...

MC KAY : Oui, c’est ça !

LTD FORD : Et ce bruit de taule ? On est coincé ?

MC KAY : Oui... Les nacelles des moteurs ne se sont pas rétractées à temps et comme le vaisseau est carré et l’ouverture ronde.

LTD FORD : Est-ce qu’ont peut ramener Markham et Stackhouse…

MC KAY : Nos mains vont se dématérialiser si on essaye de les récupérer. Non c’est, c’est totalement impossible.

LTD FORD : Et le Major ?

TEYLA : Je crois qu’il a perdu connaissance pendant l’impact.

DR WEIR (a la radio) : Jumper 1 ici Weir. Quelle est la situation ?

LTD FORD : Ici Ford ! Content de vous entendre. On est tous les 4 dans la partie arrière du vaisseau. Markham et Stackhouse sont de l’autre côté de l’horizon.

DR WEIR : Répétez cela ?

LTD FORD : Madame. Jumper 1 est coincé dans la porte des étoiles. Teyla, le Dr Mc Kay et moi-même sommes dans la partie arrière avec le Major. Il ne va pas bien. Markham et Stackhouse sont à l’avant du vaisseau.

DR WEIR : C’est arrivée comment ?

Mc Kay qui est derrière le LT Ford : Ce sont les nacelles des moteurs !

LTD FORD : Ce sont peut-être les nacelles qui ne se sont pas rétractées. Mais nous  n’en sommes pas sûrs.

Mc Kay qui est derrière le LT Ford : C’est la seule et unique possibilité.

DR WEIR : Si j’ai bien saisie la situation, vous ne pouvez pas atteindre les commandes de vol.

MC KAY : Oui, exactement ! Je suis tout à fait conscient que ça puisse paraître bizarre, mais nous nous retrouvons coincés dans la porte des étoiles, et notre vaisseau est coupé en deux.

DR WEIR : Rodney, du calme !

MC KAY : Combien de fois il faut vous le dire !

DR WEIR : Rodney ! Avant de pouvoir vous apportez de l’aide ! Je dois essayer de comprendre ! Ltd Ford reprenez, je vous prie.

LTD FORD : Nous ne pouvions pas localiser la base d’opération des wraith depuis l’espace comme nous l’avions fait auparavant.

 

[FLASHBACK EN ORBIT D’UNE PLANETE]

LTD FORD : Alors, nous sommes retournés sur les mêmes coordonnées d’atterrissage pour regarder de plus près.

 

[FLASHBACK SUR LA PLANETE]

Le Major John Sheppard, Teyla, Mc Kay et le Ltd Ford, arrivent dans une clairière. John Sheppard, scrute les environs avec des jumelles. Devant lui il y a un cratère.

SHEPPARD : Il n’y a plus rien.

MC KAY : Portant c’était sur cette montagne, d’après ce que vous disiez.

TEYLA : Ouais ! La base était là et nous étions à l’intérieur.

SHEPPARD : Rapprochons nous.

L’équipe avance jusqu’au cratère et constate l’étendu des dégâts.

SHEPPARD : C’était bien cette montagne.

MC KAY : C’est plus un trou, qu’une montagne maintenant.

TEYLA : On l’a peut-être fait sauter.

LTD FORD : Impossible ce n’est pas une explosion qui à fait ça !

SHEPPARD : Non. C’est comme si la montagne avait décollée. Comme un gros vaisseau.

LTD FORD : J’en doute Monsieur. La montagne était recouverte de végétation.

SHEPPARD : Ouais, mais les Wraiths hibernent pendant des siècles. La forêt aurait eu le temps de tout recouvrir.

TEYLA : Alors nous avons été prisonniers dans l’un des grands vaisseaux dont je vous ais montré les dessins. Ils sont partis pour sélectionner des mondes.

Soudain un bruit se fait entendre, des Wraiths arrivent.

MC KAY : Ça bouge de ce côté !

Des coups de feu sont échangés.

SHEPPARD : Vite !

L’équipe s’enfuit au travers de la forêt.

 

RETOUR AU JUMPER 1 (conversation à la radio avec Atlantis)

MC KAY : Elle ne vous a pas demandé de tout lui expliquer !

LTD FORD : Si on veut qu’elle nous sorte de là, il le faut!

MC KAY : Il ne nous reste que 38 minutes.

DR WEIR : Attendez ! Pourquoi 38 minutes ?

MC KAY : C’est le temps d’ouverture maximum de la porte des étoiles dans un milieu non soumis à la relativité. C’est une des lois les plus immuables de la physique spatio-temporelle. Et maintenant il reste 35 minutes ! Alors est-ce que  c’est clair ou est ce que je recommence ?

DR WEIR : C’est très clair ! Que pouvons-nous faire ?

MC KAY : Nous dépanner !

DR WEIR : Entendu ! Je vais demander à Kavanagh, Grodin et Simpson de faire une simulation du problème.

MC KAY : Très bien ! Et faite venir le tchèque, le fameux tchèque. Je ne me souviens pas de son nom.

DR WEIR: Dr Zalenka ?

MC KAY: Voila! On va y réfléchir de notre côté.

DR WEIR: Rien d’autre?

MC KAY : Rien pour l’instant ! A tout à l’heure !

 

CITÉ D’ATLANTIS SALLE D’EMBARQUEMENT

Le docteur Beckett arrive auprès d’Elisabeth Weir.

DR BECKETT : Où est mon patient ?

DR WEIR : Il y a un problème. Je vous rejoins dans deux minutes.

DR BECKETT: Oh non!

DR WEIR : Vous maintenez le contact en permanence avec l’équipage. Et éteignez moi cette alarme !

 

DANS LE JUMPER

L’insecte est toujours accroché au cou du Major Sheppard. Il se réveil doucement. Teyla n’est pas loin de lui et fouille toujours dans le kit de survie.

SHEPPARD : Teyla ?

Teyla se rapproche.

SHEPPARD : Ça va vous ?

TEYLA : Très bien, oui.

SHEPPARD : On n’est pas encore prêt d’atteindre la base d’Atlantis on dirait.

TEYLA : Non.

Lorsque le major tourne la tête devant lui il aperçoit le vortex bleu. Mc Kay le regarde.

SHEPPARD : Ford ?

Le lieutenant Ford s’approche du major.

SHEPPARD : C’est quoi ce truc ?

LTD FORD : On est coincés monsieur.

SHEPPARD : Dans quoi ?

LT FORD : Dans la porte.

SHEPPARD : Et moi qui pensait avoir vécu le pire.

MC KAY : Nous supposons que le problème vient des nacelles des moteurs. On ne sait pas encore si c’est mécanique ou...

LTD FORD : En quittant la montagne nous avons essuyé des coups de feu.

[FLASHBACK]

Les wraith tirent sur le Jumper et touchent une des nacelles du moteur.

SHEPPARD AUX DEUX PILOTES: Ils vont endommager le vaisseau... Il faut prendre de l’altitude.

Markham : Oui monsieur, on essaye !

 

RETOUR AU PRÉSENT DANS LE JUMPER

MC KAY : Personnellement je n’en ai pas la moindre idée. Mais si vous savez comment rentrer le mécanisme manuellement.

SHEPPARD : Dans le cockpit, c’est sur votre gauche.

MC KAY : Je vous signal que le cockpit est malheureusement dématérialisé pour le moment. Il n’y a pas d’autre manette ici ?

SHEPPARD : Non... Non !

MC KAY : C’est ce que je pensais. Alors si vous voulez bien, je vais m’assoir dans un coin histoire de potasser. Ne vous gênez pas pour discuter entre vous.

 

CITÉ D’ATLANTIS

Dans une salle, les personnes désignées pour aider l’équipe du Jumper s’affaire pour trouver une solution. Elisabeth Weir arrive dans la salle.

DR WEIR : Bon, aller on vous a tous mis au courant, il nous reste moins d’une demi-heure. Où est le Dr Zalenka ?

KAVANAGH : Il est en train de mettre au point une simulation à bord du Jumper 2.

DR WEIR : C’est bien.

KAVANAGH : Si on avait du temps se serait mieux.

DR WEIR : Il ne fait pas vous avouer vaincu Docteur, nous avons six êtres humains dans l’espace.

DR BECKETT : Je ne suis que docteur en médecine, alors excusez si ma question vous parait idiote. S’ils traversaient directement l’horizon des évènements, ne pourraient-ils pas revenir à la base dans la partie avant du vaisseau.

KAVANAGH : L’avant ne ce matérialisera pas de ce côté.

PETER : La porte des étoiles transmet la matière par parcelle individuelle. L’avant du vaisseau ne peut pas se re-matérialisé, si tout le vaisseau n’a pas traversé l’horizon des événements. En claire c’est essentiellement en recevant tout les composants, c'est-à-dire le Jumper, individu inclus que la porte pourra s’activer et les transporter.

DR WEIR : En fait la porte n’envoie les choses ou les gens qu’en un seul morceau.

DR BECKETT : Ok ! Désolé.

PETER : Malheureusement la porte des étoiles ne transmettra pas la matière jusqu'à la démolécularisation soit complète. Lorsque l’iris ce fermera la section avant du vaisseau et tout les hommes à l’intérieur vont cesser d’exister.

DR WEIR : Et pour la partie arrière ?

PETER : Au moment de la fermeture de l’iris, le vaisseau sera coupé en deux. La partie arrière du vaisseau sera exposé au vide sidéral dans 29 minutes...

SIMPSON : Et s’ils fermaient la cloison intermédiaire ?

DR WEIR : La partie arrière du vaisseau resterait sous pression et serait comme un module de survie.

PETER : Il y aurait une déperdition d’oxygène.

SIMPSON : Oui, mais ça nous laisse le temps d’envoyer un autre Jumper.

KAVANAGH : Et pour faire quoi ?

DR WEIR : Pensez-y ! Contacter Jumper 1 pour leur soumettre l’idée.

 

RETOUR AU JUMPER

Mc Kay est sur sa tablette afin de trouver une solution. Soudain il se lève et enclenche la fermeture de la cloison intermédiaire. Les 4 membres de l’équipe se retrouvent dans le noir, Mc Kay allume alors sa lampe torche.

LT FORD : Qu’est ce que vous faites ?

MC KAY : Désolé. Attendez.

La base appel le Jumper pour soumettre l’idée de la fermeture de la cloison.

GRODIN : Jumper 1 ici Grodin.

MC KAY : Je vous reçois.

GRODIN : Il serait judicieux de fermer la cloison intermédiaire.

MC KAY : Oh, très judicieux ! Et quoi d’autre ?

GRODIN : Nous travaillons toujours sur le problème. Gardons contacte, terminé !

MC KAY : Merci pour votre appel ! Quelqu’un d’autre est claustrophobe ici ? Ou il n’y a que moi.

LTD FORD : Pourquoi avez-vous fait ça ?

MC KAY : La fermeture de l’iris, va couper le vaisseau, ainsi on ne sera pas directement aspirer dans l’espace.

LTD FORD : Sa va nous protégé ?

MC KAY : Autant qu’une porte grillagée sur un sous- marin. Moi je préfère l’asphyxie à la dépressurisation, mais ça dépend des individus.

LTD FORD : Si on doit manquer d’air. Vous devriez vous calmer. Attendez de voir ce qu’il va nous arriver dans 27 minutes.

SHEPPARD: Mc Kay !

MC KAY : On va tomber dans le vide sidéral.

SHEPPARD : ça suffit...

MC KAY : Ohhh... Excusez-moi d’être la seule personne à comprendre que nous avons peu de chance !

SHEPPARD : Ne me parlez, pas du peu de chance que nous avons ! Pas à moi... Et tant qu’on n’y est n’oublions pas Stackhouse et Markham. On n’a bien assez de temps pour sortir de là ! Servez vous moins de votre bouche et plus de votre cervelle Mc Kay !

MC KAY : Je vous pris de m’excuser. Je... J’ai une réaction très négative face au danger. C’est une mauvaise habitude chez moi. Il y a peut-être un moyen de rentrer le mécanisme à la main.

SHEPPARD : C’est possible oui.

TEYLA : Tenez. (En lui installant une veste pliée en deux derrière la tête.) Vous reprenez des forces.

SHEPPARD : Non, c’est seulement la douleur qui a diminuée.

LTD FORD : C’est bon signe ?

SHEPPARD : Pas vraiment ? NON. Je ne sens plus mes jambes. Mes mains et mes bras sont engourdis. Je peux à peine les bouger. Je ressens quasiment plus rien lieutenant. J’essaye seulement de vous dire que si vous ne décrochez pas cette saloperie... Je risque de vivre encore moins longtemps que vous.

 

CITÉ D’ATLANTIS HANGAR A JUMPER.

Zalenka est dans le Jumper 2 avec deux collègues. Il parle dans sa langue natale. Le Dr Weir arrive.

DR WEIR : Dr Zalenka ?

DR ZALENKA : Désolé pour votre briefing, mais il n’y avait pas de temps à perdre.

DR WEIR : Sans vous retarder, j’aimerais savoir sur quoi vous travaillez, de façon à pouvoir le communiquer à Jumper 1

DR ZALENKA : Nous cherchons un moyens de pouvoir rétracter les... euh... les nacelles des moteurs dans le fuselage depuis l’intérieur du compartiment.

DR WEIR : Y-a-t-il une solution ?

DR ZALENKA : La technologie des anciens est très complexe. Ça pourrait être dangereux pour eux de l’expérimenter de cette manière.

DR WEIR : Vous pensez qu’accidentellement il risque d’ouvrir le sas et de perdre de l’oxygène.

DR ZALENKA : Oui, oui ! C’est pourquoi j’essaye d’isoler les branchements adéquat, pour éviter les impaires.

DR WEIR : Entendu. Et que puis-je faire pour vous ?

DR ZALENKA : Cessez de parler, je vous pris.

Dr Weir quitte le Jumper 2.

 

RETOUR AU JUMPER 1

SHEPPARD : Lieutenant. Sortez votre couteau et coupez-moi cette chose. Ça ne me fera pas plus mal que la dernière fois.

TEYLA : La dernière fois on a bien failli vous perdre !

SHEPPARD : De toute manière je vais mourir.

LTD FORD : Monsieur. On a essayé de décrocher cette créature quand on était sur la planète. On a tout essayé.

 

[FLASHBACK SUR LA PLANÉTE]

Le major Sheppard est allongé sur le sol l’animal accroché à son cou, le lieutenant Ford est auprès de lui, une arme à la main.

LTD FORD : Vous êtes prêt ? Attention.

Le major Sheppard acquiesce d’un signe de tête. FORD pointe alors l’arme sur la créature.

SHEPPARD : Allez-y.

Ford tire à bout portant sur la bête, le major Sheppard hurle, mais bestiole ne se décroche pas.

 

RETOUR AU JUMPE 1

LT FORD : Chaque tentative vous a fait souffrir d’avantage. Et cette chose supporte tout quoi qu’on fasse.

TEYLA : Elle se nourrie de votre force comme un Wraith.

SHEPPARD : Ça je ne vous le fait pas dire.

TEYLA : Mon père racontait souvent des histoires de créatures de ce genre. J’ai toujours pensé que c’était pour empêcher les enfants de s’éloignés de notre campement.

SHEPPARD : Formidable... Il disait comment les tuer ?

TEYLA : Non.

LTD FORD : Je ne suis même pas sûre qu’on puisse.

SHEPPARD : Et bien, je voudrais avoir un deuxième avis. Appelez le Docteur Beckett, lieutenant.

 

CITÉ ATALANTIS EN SALLE DE CONTRÔLE

L’HOMME A LA CONSOLE DE CONTRÔLE (A la radio avec le Jumper): Affirmatif. (Interceptant le Docteur Beckett) S’il vous plait Docteur c’est Jumper 1.

DR BECKETT : Ici le Dr Beckett comment se porte le Major ?

LTD FORD : Le major Sheppard est conscient, mais la créature est toujours sur lui.

SHEPPARD : Vous consulter à domicile Docteur ?

DR BECKETT : Ce serait avec grand plaisir major, mais là ça va faire un peu loin. Il parait que vous avez un beau pendentif.

SHEPPARD : Très drôle ! C’est l’acarien le plus laid que vous ayez vu.

DR BECKETT : Comment c’est-il accroché à vous ?

SHEPPARD : Et bien, nous allions remonter à bord du Jumper. Les Wraith nous ont tiré de dessus.

 

[FLASHBACK SUR LA PLANÉTE]

SHEPPARD : Allez dire à Markham de se préparer à décoller ! Je vous couvre

MC KAY : Et vous ?

SHEPPARD : Je vous rejoins dans une minute. Allez-vous-en !

L’équipe s’exécute. Sheppard tire des coups de feu sur les Wraiths. Il en touche un avant de s’enfuir. Le Wraith continu de tiré dans sa direction. Sheppard c’est caché derrière un arbre, et réplique en tirant des rafales.

LTD FORD (A la radio) : Major ! Ils nous coupent l’accès au Jumper !

SHEPPARD : Négatif ! Il n’y en a plus un à trois heures pour vous ! Les deux autres sont là !

LTD FORD : Ils sont partout autour de nous ! D’où viennent-ils ?

SHEPPARD : Lieutenant ! Vous savez qu’ils ont le pouvoir de vous faire voir ce qui n’existe pas ! Levez vous et courez. Il n’y a personne ! Foncez !

Le major Sheppard cours au travers de la forêt se retournant plusieurs fois pour voir l’ennemi. Il tire quelque rafale en direction des Wraiths. Derrière lui une bestiole est suspendue à une grande toile.

[FIN DU FLASHBAK]

Retour à la base D’Atlantis conversation radio avec le Jumper.

DR BECKETT : D’écrivez la moi.

LTD FORD : Ça fait environ 60 cm de long avec la queue. La queue est sous l’aisselle du major. Il y a deux trucs pointus qui sont planté dans la carotide. Pointue et acéré.

DR BECKETT : Soyez plus précis lieutenant.

LTD FORD : Les pattes de devant, si l’on peut dire, sont...Euh... Fortement accroché au cou du major. Il n’y a ni œil, ni antenne. La carapace est solide, mais en dessous je vois comme une poche, on dirait une sangsue.

DR BECKETT : Major ! Dites moi ce que vous ressentez physiquement.

SHEPPARD : Ça tout de suite été comme si on m’enfonçait un coup de couteau dans l’œil. Et là j’avoue que je ne sens plus mes extrémités. Je ne peux plus bouger.

DR BECKETT : Alors si je comprends bien la chose vous fait mal et vous paralyse ensuite.

SHEPPARD : Docteur, il faut que je puisse me lever, aider Mc Kay, à résoudre le problème mécanique. Sinon Markham et Stackhouse vont mourir.

DR BECKETT : Bon. Qu’avez-vous essayé ?

LTD FORD : Jai essayé de la coupée, de la brûlée, je lui ai même tiré dessus avec... avec mon 9 millimètres. Je ne crois pas que l’on puisse détruire ce truc sans blessé ou tué le major.

TEYLA : A mon avis cette créature a un lien avec les Wraiths.

MC KAY : Un lien ?

DR BECKETT : A quel niveau ?

TEYLA : Elle cicatrise et se régénère immédiatement en aspirant la force vitale du major. C’est ce qu’un Wraith ferait.

MC KAY : Les Wraiths ont bien du évolués à partir d’une espèce. C’est peut-être leur cousin préhistorique.

SHEPPARD : Je ne peux plus bouger.

LTD FORD : Docteur l’état du major empire. Il nous faut rapidement une solution.

DR BECKETT : Ok, vous disiez que la créature avait une espèce de poche en dessous, comme une sangsue.

LTD FORD : J’ai donné un coup de couteau dedans. La chose a failli étrangler le major.

DR BECKETT : Lieutenant ! On ne coupe pas une sangsue, on la saupoudre de sel pour quelle tombe.

 

DANS UNE SALLE SUR LA BASE D’ATALNTIS.

L’équipe de chercheur discute fortement.

SIMPSON : Si vous activé le champ, ils vont mourir !

KAVANAH : On peut toujours le déprogrammer, s’ils viennent à résoudre le problème.

SIMPSON : Mais s’ils n’ont pas le temps ! S’ils n’y arrivent pas !

KAVANAH : Si c’est le cas, ça risque de détruire cette infrastructure.

SIMPSON : Je regrette...

DR WEIR : N’êtes vous pas censé trouver des solutions !

KAVANAH : D’après nous le Jumper était probablement endommagé avant que l’équipe décolle de la base. Les systèmes des anciens sont trop sophistiqués pour qu’une erreur de pilotage ait eu lieu.

DR WEIR : Alors ?

KAVANAH : Alors en fonction de l’étendus des dégâts, on ne peut exclure une réaction de surchauffe, forcement fatal à tout le système électronique.

DR WEIR : En langage normal, je vous prie.

SIMPSON : Le docteur Kavanah fait remarquer qu’il y a très peu de chance avec un cockpit hors d’atteinte et des nacelles des moteurs endommagés pour que les moteurs généraux ne surchauffent.

KANAVAH : Je pense qu’elle veut dire ; n’explose. Surtout si Mc Kay commence à fourré son nez dans les circuits pour tenter de rétracter les nacelles des moteurs manuellement. Ce qu’il essaiera. C’est ce que je ferais en tout cas !

DR WEIR : Oui, Zalenka à lancé des simulations. Je viens de le voir.

KAVANH : Si on a le scénario d’une catastrophe d’une surchauffe. Le souffle et la force de l’explosion, vont pulvériser le Jumper et suivre les fragments à travers la porte des étoiles comme une bombe !

DR WEIR : Vous croyez le risque d’un scénario pareil est plausible ? (En s’adressant à Simpson)

SIMPSON : A mon humble avis. Non docteur.

DR WEIR : Vous êtes tous d’accord ?

Tous font un signe de tête positif, sauf Kavanah.

DR WEIR : Alors tentons le coup.

KAVANAH : Je croyais qu’il était important exposer tous les risques.

DR WEIR : C’est vrai, vous l’avez fait ! Alors maintenant creusez vous un peu plus pour leur sauver la vie au lieu d’essayer de protégé vos arrières... Il nous reste 23 minutes.

EN SALLE DEMBARQUEMENT

Halling vient à la rencontre du Dr Weir avec une offrande, il est accompagné de certains membres de son peuple.

HALLING : Dr Weir ?

DR WEIR : Pas maintenant, je n’ai pas le temps

HALLING : Les personnes à bord du vaisseau de nos ancêtres, n’en n’ont pas non plus.

DR WEIR : Les nouvelles circulent vite.

HALLING : Je m’entretenais avec l’un membre lorsqu’il a été appelé.

DR WEIR : Bon, alors dans ce cas vous devez savoir que nous n’avons pas de temps à perdre.

HALLING : En effet. Quand bien même. Ceci reste important.

DR WEIR : Très bien.

HALLING : Vous devez l’ignorer. Mais dans mon peuple, nous prononçons une prière rituelle, lorsque l’un de nous sait qu’il va bientôt mourir.

DR WEIR: Ils ne vont pas mourir.

HALLING: On m’a dit que c’était inévitable.

DR WEIR: Mais qui vous l’a dit ?

HALLING : Ça n’a pas d’importance. Ce qui compte c’est de prévenir Teyla pour qu’elle se prépare à son destin. Connaitre l’heure et l’emplacement de la mort d’un des siens, est un événement rare pour les gens de notre peuple. C’est un simple rituel, qui ne prend pas plus....

DR WEIR : Halling! Nous devons concentrer tous nos efforts sur la façon de sauver ses hommes.

HALLING: Au risque de bafouer les propres croyances de Teyla.

DR WEIR: Il est plus important d’utiliser le temps qu’il nous reste pour tous mettre en œuvre afin de trouver une solution.

HALLING : Vous n’avez pas à me dire ce qui est important et ce qui ne l’est pas Dr Weir.

DR WEIR : Je suis désolé je ne peux pas poursuivre cette conversation.

HALLING : Pourquoi ?

DR WEIR : Parce que cela nous fait prendre du temps !

HALLING : Ce que Teyla pourrait utiliser pour se préparer.

DR WEIR : Bon écoutez ! Vous percevez la mort d’une certaine manière. Je le comprends fort bien. Je dirais même que je le respecte. Mais nous, nous ne préparons pas à mourir, au contraire nous faisons tous ce que nous pouvons pour essayé retarder l’issue fatale ! C’est comme ça que nous fonctionnons !

HALLING : Je ne vous demande pas de suspendre vos efforts.

DR WEIR : Non ! Vous me demander de dire aux membres de cet équipage qu’ils vont peut-être tous y rester ! Je regrette, je ne leur enverrais pas ce message. Et si vous avez le sentiment que je bafoue les croyances de Teyla, je vous présente mes plus sincères excuses. Mais je crains de ne rien pouvoir y faire pour l’instant. Maintenant il faut que j’y aille.

RETOUR AU JUMPER 1

Infirmerie d’Atlantis Conversation radio avec le docteur Beckett.

DR BECKETT : Bon nous avons répertoriés tout ce qui se trouve à bord d’un Jumper. Quel est votre inventaire ? Je vous écoute.

LT FORD : Dans les kits de survie on a : Un couteau suisse, une barre chocolatée, de l’eau, des allumettes, une trousse médicale avec de l’alcool, de la teinture d’iode, et des analgésiques.

TEYLA : C’est quoi ça ?

LTD FORD : Teyla à trouvé un défibrillateur portable. A votre avis ça peut servir ?

BECKETT : J’y avais songé. Le major Sheppard recevrait la même décharge et ça le tuerait autant que la bête.

LTD FORD: Bien!

DR BECKETT : Essayer chaque choses une par une.

 

EN SALLE DE CONTROLE

KAVANAH : Dr Weir ?

DR WEIR : Kavanah, j’espère que vous ne me retardez pas pour rien.

KAVANAH : Non Docteur ! Vous avez joué à quoi là !

DR WEIR : Je vous demande pardon ?

KAVANAH : J’ai accepté d’être ici de mon plein gré, parce que franchement j’en avais plus qu’assez des militaires. Et vous m’envoyez paitre comme un simple bidasse.

DR WEIR : Allons ne dramatiser pas. Et puis ce grade n’existe pas.

KAVANAH: Je sais ! Qu’est-ce que vous croyez ! Et vous, vous savez ce que vous venez de faire ? Vous venez de me ridiculiser devant mon équipe !

DR WEIR: Alors c’est quoi le reproche ? Je vous ai mis mal à l’aise ?

KAVANAH: Je crois qu’humilier serait un peu plus approprié.

DR WEIR: Je n’en suis pas encore arrive là, Dr Kavanah.

KAVANAH: Tout à fait entre nous, j’aurais pensé que mettre un civile à la tête d’une expédition aurait apporté un peu plus...

DR WEIR: J’ai été affecté à cette expédition et coupé de la terre comme nous le somme, la base d’Atlantis est presque comme une colonie. N’est-ce pas ?

KAVANAH: Je suppose, oui.

DR WEIR: Et bien je suis le gouverneur de cette colonie.

KAVANAH: Non. Attendez ! Ce que vous dite est bien joli...

DR WEIR: Ça vous pose un problème Kavanah ?

KAVANAH: Oh! Vous ne voulez pas me comprendre.

DR WEIR: Autant pour vous mon cher. Si vous perdez une minute de plus à ne pas venir en aide aux membres qui son piégés à bord du Jumper à cause de votre égo. Je promets de vous expédier sur une planète suffisamment déserte pour que vous puissiez y jouir enfin pleinement de votre importance ! Vous croyez que je plaisante ?

KAVANAH: Vous ne feriez pas ça.

DR WEIR: Kavanah, reprenez vos recherches.

KAVANAH: On en reparlera Docteur.

DR WEIR: Jamais, vous entendez. L’heure tourne. Allez, au travail. C’est un ordre !

 

HANGAR A JUMPER

JUMPER 2

Zalenka est toujours dans le Jumper 2 afin d’y trouvé une solution pour rétracté les nacelles des moteurs du Jumper 1. Il pense avoir trouvé quelque chose.

ZALENKA (A la radio) : Dr Zalenka à salle de contrôle. Je crois que j’ai trouvé quelque chose.

PETER : Il fait le transfère.

DR WEIR (A la radio) : Jumper 1, ici Weir. Le Dr Zalenka a trouvé une solution.

JUMPER 1

MC KAY : Zalenka, mais pourquoi, je ne m’en souviens jamais.

PETER : Il a formellement identifié les systèmes de commande interne pour rétracter les nacelles. Je transfère le schéma sur votre terminal.

MC KAY : Entendu. Voyons ou cela nous mène.

LTD FORD : Quoi ?

MC KAY : Zalenka a enfin trouvé les branchements qui rétractent les nacelles. Ce qui veut dire que les chances de réparé la faille qui était de une sur un million, se réduise à une sur cent. Mais bon ce n’est pas si mal. Il y a du mieux. Elisabeth ?

 

SALLE DES COMMANDES D’ATLANTIS

Conversation avec Jumper 1 Dr Weir et Mc Kay

DR WEIR : Oui.

MAC KAY : Elisabeth ? Je n’aurais que 7 à 9 secondes pour vous prévenir si je provoque une surcharge fatale. Alors si je vous dis de lever le bouclier, n’hésitez pas.

DR WEIR : Oui, nous sommes conscients du danger. Faites au mieux.

MC KAY : Ouais...

Conversation avec Jumper 1 et le Dr Beckett et Ltd Ford

LTD FORD : Je commence avec la teinture d’iode.

Ford en verse quelques gouttes sur la poche orange de la créature. Aucune réaction ne se produit, la bête est toujours accrochée.

LTD FORD : Vous pouvez la rayer de la liste.

DR BECKETT : Qu’avez-vous d’autre Lieutenant ?

MC KAY : Ya quoi là dedans, de la bouffe ?

LTD FORD : Vous plaisantez ?

MC KAY : J’ai moins de 20 minutes pour nous sauvé la vie. Et je suis presque au bord d’une hypoglycémie aigüe. Alors ... Merci.

Le lieutenant Ford, lui lance une barre chocolatée, que Mc Kay attrape et mange. Teyla donne à Ford un petit bidon en plastique contenant de l’alcool.

TEYLA : Tenez. (En passant le bidon d’alcool à Ford)

LTD FORD : A présente nous allons tenter l’alcool.

DR BECKETT : Déposé quelques gouttes sur la poche pour voir la réaction.

SHEPPARD : Gardez-en pour moi.

LTD FORD : Ce n’est pas du pur malt monsieur.

SHEPPARD : Comment réagit-il ?

LTD FORD : Ça ne fait pas grand-chose. Aucune réaction à l’alcool.

DR BECKETT : Très bien. Quoi d’autre ?

TEYLA : Le docteur, n’aurait-il pas dit de salé la créature ?

MC KAY : Je crois que c’était une métaphore. Mais ce n’est pas grave. Allez-y ! Faut tout essayer.

Le Lieutenant Ford déchire le petit sachet de sel et dépose quelques grains sur la poche de la chose. Mais comme pour les autres essais rien ne se produit. La bête s’accroche toujours au cou du major Sheppard.

LTD FORD : Passez-moi l’eau. L’eau s’il vous plait.

Teyla lui passe la gourde d’eau. Le lieutenant Ford en verse sur la créature, ce qu’il l’a fait réagir, elle resserre son étreinte plus fors autour du cou du major qui sous l’effet de l‘étranglement hurle à pleins poumon.

LTD FORD : Monsieur ? Monsieur ! Ça va monsieur ? Monsieur! Major!

SHEPPARD: Arghhhhhh !!!!

LT FORD: Major! Ça va ? Major ! Major ! Qu’est ce qui se passe ?

Sous l’effet de la douleur le major Sheppard pousse fortement le lieutenant Ford qui est propulsé sur la carlingue du Jumper et retombe au sol. Suite au choc le Dr Mc Kay à remarquer que le tableau de commande a réagit.

DR WEIR (A la radio) : Lieutenant répondez !

Ford se relève.

LTD FORD : La chose a réagit soit au sel soit à l’eau.

DR BECKETT : Soit à la combinaison des deux. C’est-elle dégagée du cou du major ?

LTD FORD : Négatif !

TEYLA : Elle s’accrocherait d’avantage plutôt.

SHEPPARD : Pitié plus jamais ça...Lieutenant.

LTD FORD : Désolé.

DR BECKETT : Pur réflex primitif face au mélange eau, sel.

MC KAY : Nous avons bougés. Quand vous êtes tombé, j’ai du croiser deux circuits et le temps d’une micro seconde le moteur c’est allumé. Oh, non.

Lorsque le Dr Mc Kay lève la tête il s’aperçoit que la porte intermédiaire du Jumper est décalée, laissant entrevoir le vortex bleu de la porte des étoiles.

LT FORD : Quoi ? Quoi ?

MC KAY : Tu parle d’une galère.

LT FORD : Qui y a-t-il ?

MC KAY : Quand la porte des étoiles se fermera. Toutes les molécules d’aire du compartiment vont être éjectées par là !

TEYLA : Alors, nous avons glissés.

MC KAY: 15 minutes.

BASE D ATLANTIS

DR WEIR (A la radio avec le Jumper 1) : Ford où en êtes-vous ?

LT FORD : La navette à légèrement bouger. Notre compartiment a un peu avancé dans l’horizon. Le Docteur Mc Kay... Le docteur Mc Kay... A toujours espoir de rétracter les nacelles des moteurs à temps.

Aux paroles du lieutenant Ford, le docteur Mc Kay, c’est relevé du fauteuil sur le quel il s’était assit. Il se remet alors au travail.

DR WEIR : Bien reçu. Nous n’avons pas encore trouvé de solution, mais on n’y travail.

LTD FORD : Bien madame.

DR WEIR : Et le major Sheppard ?

SHEPPARD : Je suis toujours là.

DR WEIR: Tenez bon major. Nous allons résoudre le problème.

SHEPPARD: J’en suis certain. Écoutez... Je voulais vous dire... Pendant que je peux encore.

DR WEIR : Non, arrêtez ! Vous allez vous en sortir.

SHEPPARD : Si ça devait être le cas...Il ne m’aurait pas laissé filler.

DR WEIR : De qui parlez-vous ?

SHEPPARD : Du Wraith.

[FLASHBACK SUR LA PLANÉTE]

Un Wraith approche et regarde attentivement le major Sheppard, qui quant à lui maintient dans sa main droit la bête qui c’est accroché à son cou. Le wraith repart d’où il était venu, laissant le major seul à son sort.

[FIN DU FLASHBACK]

SHEPPARD : Pour lui, j’étais déjà mort. C’est comme s’il considérait que j’étais foutu. Il est parti... Alors voilà ce que je voulais vous dire.

DR WEIR : Economisez vos forces John. Vous m’en parlerez ici.

SHEPPARD : Non, c’est important.

DR WEIR : Très bien, allez-y.

LTD FORD : On devrait l’envoyé à travers le passage. Si le docteur Mc Kay débloque tout à temps, le docteur Beckett s’occupera de son cas. S’il n’y arrive pas, on n’est foutu de toute manière.

MC KAY : Je me sens stressé là.

PETER : Le major Sheppard serait effectivement dans une espèce de coma pendant tout le trajet.

DR BECKETT : On ne peut pas courir ce risque.

LTD FORD : Pourquoi ?

DR BECKETT : Si la créature a réagit aussi violement à de simple gouttes d’eau. Alors quelle sera sa réaction dans le vortex.

DR WEIR : Vous dite que le major Sheppard ne peut pas revenir ici tant que cette chose est agrippée.

TYELA : Il nous faut agir rapidement !

SHEPPARD : Sonnez-moi avec le défibrillateur.

DR BECKETT : Oh... C’est une pure idée de génie major.

LTD FORD : Mais vous avez dit que ça pouvait le tuer, n’est ce pas ?

SHEPPARD : Oui, c’est l’idée.

TEYLA : Je... Je ne comprends pas !

DR BECKETT : Teyla vous avez dit, que la chose avait un lien avec les Wraiths.

TEYLA : Oui.

DR BECKETT : Alors comment réagirait ce monstre selon vous, si par malheur le major Sheppard venait à mourir sur le champ.

TEYLA : Il cesserait surement de ce nourrir.

DR BECKETT : Ce que ferait un Wraith.

DR WEIR : Et en quoi est-ce une idée géniale ?

DR BECKETT : En lui envoyant une décharge le cœur du major s’arrêta. La bête le supposant mort et inutile, devrait je pense se décrocher de son cou.

LTD FORD : Et pour réanimé le major, je lui balance un autre choc.

DR BECKETT : Vous pouvez essayer et si ça ne marche pas, envoyez le dans l’horizon des événements. Ça le maintiendra en super congélation.

DR WEIR : John, êtes vous sûr de vouloir tenter ça ?

SHEPPARD : Je ne veux plus de cette saloperie sur moi !

DR BECKETT : Préparez vous à un code bleu sur la plateforme. Lieutenant Ford vous savez ce qu’il faut faire ?

LTD FORD : Oui, docteur. Découpez sa chemise.

TEYLA : Quoi ?

LTD FORD : Découpez sa chemise !

Teyla prend une paire de ciseaux dans le kit de survie et découpé la chemise su major Sheppard. Pendant ce temps le lieutenant s’affaire à mettre en place les palettes du défibrillateur.

LTD FORD : On charge à 200. Les plaques !

TEYLA : Les quoi ?

LTD FORD : Sa chaîne ! Mettez là sur le côté !

DR BECKETT : N’oublier pas le lubrifiant, c’est très important !

Ford s’exécute.

LTDFORD : Prêt ! Quand la bête tombera de votre cou, je devoir la tuer ! Une fois l’appareil rechargé je vous re balancerai un choc ! Mc Kay ! Au cas où le cœur ne repartirais pas, mieux vaux m’ouvrir la cloison intermédiaire.

MC KAY : Ok !

LTd FORD : L’un de nous devra traverser avec lui !

TEYLA : Je l’emmènerais.

Le lieutenant Ford hésite, tout regardant le major Sheppard.

SHEPPARD : Envoyez lieutenant !

Le lieutenant Ford applique les palettes sur le corps du major Sheppard et envoie l’électricité.

LTD FORD : Aucune pulsation !

Teyla essaye de retirer la créature avec ses deux mains, mais rien ne se passe dans l’immédiat.

TEYLA : Je n’arrive pas à l’enlever !

DR BECKETT : Doucement, ça peut prendre un moment.

DR WEIR : Alors lieutenant ?

Teyla réussi à enlever la bête, elle l’a lance sur un siège du jumper, Mc Kay s’éloigne un peu et le lieutenant Ford tire plusieurs coups de feu sur la bête. Teyla vient ensuite envelopper la créature dans une veste. Pendant ce temps le lieutenant Ford rechoque le major Sheppard qui ne se réveille pas.

TEYLA : Toujours rien ?

LTd FORD : Non, venez, on l’emmène de l’autre côté !

Ford et Teyla soulève le major Sheppard et l’emmène vers l’horizon des événements. Teyla et Sheppard, passe tout les deux la porte des étoiles.

LTd FORD : Prête.

TEYLA : Oui.

LTd FORD : Ici lieutenant Ford. Nous avons réussi à décrocher la créature du major. Mais nous n’avons pas pu le réanimer. Teyla et le major viennent à l’instant de traverser la porte.

DR WEIR : Merci de votre aide. Rodney vous avez 7 minutes.

BASE D’ATLANTIS PLATEFORME

Une équipe médicale de 4 hommes sont sur place, avec un brancard.

RETOUR AU JUMPER 1

MC KAY : Je n’ai pas encore testé la moitié des branchements, et on n’a presque plus le temps.

LTD FORD : Soyez pas défaitiste, c’est encore faisable.

MC KAY : Vous devriez traverser le passage. Sans blague lieutenant, je veux bien continuer, mais vu nos choix, c’est le meilleurs moyen d’en finir.

LTD FORD : Vous voulez que je vous laisse seule avec cette chose enveloppé dans ma veste ?

MC KAY : Vous avez vérifié qu’elle était morte ?

LTD FORD : Elle l’est !

MC KAY : Cool, parce qu’une décompression plus la mort par asphyxie et cette bestiole en vie sur mon visage...

LTD FORD : Non, Arrêtez ! Ça suffit !

MC KAY : Désolé.

BASE D ATLANTIS

Dans la salle des chercheurs

Tout le monde s’agite autours de la table.

SALLE DE CONTRÔLE D ATLANTIS.

DR WEIR : Il reste combien de temps ?

PETER : Deux minutes et vingt secondes.

DR WEIR : Rodney, il vous reste deux minutes.

MC KAY : Merci de me le rappeler. J’ai encore deux douzaines de circuits à vérifier.

DR WEIR : Ne soyez pas si méthodique. Branchez en un au hasard.

MC KAY : Si je fais ça, je cours le risque de provoquer un beau court circuit.

DR WEIR : Ça vaux le coup d’essayer !

MC KAY : Je vous dis qu’il n’y a pas moyen de...

Soudain un bruit de ferraille se fait entendre et le docteur Mc Kay est surpris.

MC KAY : Attendez... Je crois que j’ai réussi. Elisabeth, les nacelles des moteurs ce sont rétractés.

A cette annonce toutes les personnes sur Atlantis sont soulagées. Dr Weir attend sur la passerelle de la salle d’embarquement.

DR WEIR : Alors pourquoi vous n‘êtes pas à la base ?

DANS LE JUMPER 1

LTD FORD : Elle a raison, on aurait du bouger.

MC KAY : C’est inertie. Nous avons perdu de la vitesse, parce que l’énergie c’est coupée avant qu’on traverse la porte.

A ces mots le lieutenant Ford se précipite sur la carlingue du Jumper espérant que cela le fera bouger. Mais rien ne se passe le Jumper reste là ou il est.

MC KAY : Vous perdez votre temps ! Chacun de vos gestes entraine une réaction opposé et de force égale !

LTD FORD : Alors qu’est ce qu’on va faire docteur ?

BASE D’ATLANTIS SALLE D’EMBARQUEMENT

Elisabeth est toujours en attente de voir le jumper sortir de la porte des étoiles.

DR WEIR : Allez...

PETER : Une minute.

SALLE DES CHERCHEURS

KAVANAH : Attendez... Le sas arrière. Ouvrez le sas arrière ! Cela devrait vous donner une poussée pour traversé la porte.

JUMPER 1

MC KAY: C’est possible, mais seul le mécanisme d’ouverture est par ici.

Le lieutenant Ford ouvre les portes de la cloison intermédiaire.

LTD FORD : Traversez ! Je m’en occupe !

MC KAY : Vous serez aspiré dans l’espace !

LT FORD : Non, non, non, pas le temps de discuter !

MC KAY : Cramponnez-vous !

LTD FORD : Traversez !

Le lieutenant Ford pousse le Dr Mc Kay dans le vortex.

BASE D’ATLANTIS.

PETER : 30 Secondes.

JUMPER 1

La créature refait lentement surface et commence à vouloir sortir du blouson de Ford. Le lieutenant Ford cherche quelque chose pour s’accrocher afin de ne pas être aspiré dans l’espace lorsqu’il actionnera la manette du sas arrière. Lorsqu’il tire celle-ci la bête est aspirée dans l’espace tandis que le lieutenant Ford est accroché à une barre. Le vaisseau se met à avancé dans le vortex de la porte des étoiles. Arrivée enfin sur la base la porte cesse de fonctionner. Tout le monde sur Atlantis crie de joie et frappe dans leurs mains.

HANGAR A JUMPER 

DR WEIR (s’adressant à Peter)  Je vais accueillir l’équipage.

Le docteur Beckett essaye de réanimer le major Sheppard.

DR BECKETT : Encore.

Elisabeth arrive sur les lieux.

MC KAY : Il va s’en sortie (En parlant de Ford)

Ford est installer sur un brancard, Elisabeth Weir, lui serre la main avant qu’il ne soit transporté à l’infirmerie. Elisabeth regarde Teyla qui lui fait un signe de tête. Pendant ce temps le Dr Beckett, continue de choqué le major au défibrillateur. Le cœur du major reprend quelques battements, mais pas suffisant pour reprendre vie.

DR WEIR : Bien joué Rodney

MC KAY : Ce n’est pas gagné.

DR BECKETT : Le pouls revient... Les battements sont plus forts... Il est tiré d’affaire.

A cette annonce tout le monde est soulagé de la bonne nouvelle. Elisabeth s’assoit sur un siège du Jumper rassurer de voir que le major est sauvé. Quant à Mc Kay, celui- ci fait les cent pas. A l’infirmerie le major est dans un lit et une infirmière lui applique un pansement sur sa blessure au cou. A côté de lui, se trouve le lieutenant Ford, Teyla et Rodney. Arrive ensuite le Dr Weir.

DR WEIR : Comment vous sentez vous ?

SHEPPARD : J’ai faim.

MC KAY : Il a un petit urticaire, mais le docteur Beckett a dit que, ça passerait tout seul.

TEYLA : On va vous laissez vous reposer.

SHEPPARD : J’ai faim. Il faut que je mange.

DR WEIR : Oui, on va vous arranger ça.

LTD FORD : Bienvenue parmi nous.

SHEPPARD : Ouais, je reconnais que c’est une bonne surprise.

DR WEIR : Mais au faite... Que comptiez-vous dire ?

SHEPPARD : Quand ?

DR WEIR : A bord du vaisseau quand vous aviez cru que... vous alliez...

SHEPPARD : Oh, ça !

DR WEIR : Je vous ai dis de ne rien dire à ce moment là. Mais, maintenant je suis curieuse.

SHEPPARD : Et bien j’aillais dire... Prenez soins les uns des autres.

DR WEIR: C’est gentil.

SHEPPARD : Oui.

MC KAY : C’est ce que nous avons fait.

SHEPPARD: Ouais, c’est vrai. D’ailleurs merci encore.

MC KAY : il n’y a pas de quoi. Bon.

TEYLA : Bonne nuit.

Tout le monde quitte l’infirmerie sauf Elisabeth.

DR WEIR : Entre nous, vous n’alliez pas réellement dire ça ?

SHEPPARD : Je ne vois vraiment pas de quoi vous voulez parler.

DR WEIR : C’est bien ce que je pensais.

Le major Sheppard bascule la tête sur son oreiller et ferme les yeux.

FIN

 

 

 

Transcript by Tara

Opens on a shot in space, a planet with rings. The puddle Jumper
flies past.


SCENE: On puddle Jumper. To Marines flying ship. Ford come from back
all seem rushed and agitated.


FORD: How we doing?

MARINE1: okay Ltd. I think I've got it lined up pretty close.

FORD: No such thing as close. You thread the needle or we're dead.

MARINE1: Right…

FORD: okay you can do it…nice and easy…*shouting into Back* Okay I
think we're close enough to dial the gate.

MCKAY: Yes yes…hurry up and get us back…

*Marine2 dials gate*

Shot of Jumper flying through space.


SCENE: Back of puddle Jumper.

Sheppard is on the ground with a very large type of insect attached
to his neck. McKay and Teyla by his side.

SHEPPARD: Get this damn thing of me…

TEYLA: We can't…

SHEPPARD: *To McKay* cut it off…

MCKAY: As soon as we establish a connection, radio back that we've
got a medical emergency.

TEYLA: There must be something we can do for him…

MCKAY: There's an emergency first aid kit behind the pilots seat.
Get it.

Teyla rushes over gets it.

MCKAY: Major…everything we try to do to remove it just make the pain
worse. Now try and be still. *Sheppard nods*

TEYLA: Is there no way to go faster?

MARINE2: He's just trying to get us back in one piece.

Shot of Jumper lining up with the Gate.

FORD: Atlantis Base. This is Ford. Jumper one is inbound with a
medical emergency. Please respond.


SCENE: Gateroom. Weir walks into control room.

WEIR: What's going on?

CONTROL GUY: A reconnaissance team is reporting a medical emergency.
I've alerted Dr Beckett, he is on his way.

WEIR: Put on Major Sheppard…

CONTROL GUY: He's the one that's injured.

Weir looks towards gate, fists clenched.


SCENE: Back on Jumper.

MCKAY: What am I expecting to find in here that's going to help get
rid of that thing?

TEYLA: Something for the pain…

MCKAY: I don't think Tylenol's going to do it…How much longer?

FORD: Almost there. *on radio* Flight Jumper one on final approach.


SCENE: Control room

WEIR: This is Weir…What is the nature of Major Sheppard's injury?


SCENE: Jumper

FORD: Some kind of funky alien Bug attached itself to his neck.


SCENE: Control room.

FORD: (on radio) he's completely immobile.

WEIR: What's it doing to him?

FORD: (On radio) we don't know but we can't get it off him…and we
tried everything.

WEIR: You understand the risk of bringing something like that back
to Atlantis.

FORD: Yes ma'am I do but we don't really have a choice in the matter

WEIR: Understood ltd. Good luck. *Shuts of radio* Quarantine the
Jumper bay. *Marine3 runs off.*


SCENE: Jumper.

McKay and Teyla still trying to help Sheppard.

FORD: Its all automatic from here…*to others* Here we go…

Shot of jumper going through gate. But thrusters did not close
properly and the jumper gets stuck in the gate. Sheppard is knocked
unconscious the others to their knees.

Final shot of Jumper stuck in Gate.


SCENE: Gate room. Weir walks over to balcony watching, waiting.

WEIR: Where are they?

CONTROL GUY: I don't know but the Gate's still active…all
indications say they should be through by now…

Weir fold arms watching gate.

Shot of Jumper stuck in gate.


SCENE: On jumper

Ok….McKay and Teyla get up to see the puddle where Ford the two
marines and the controls should be (cockpit).

MCKAY: Oh no…

TEYLA: What happened?

MCKAY: The drive pod. The wing things that stick out when we're
flying must have failed to contract.
That's the only thing that could be …it's that or the…Or the
Stargate shrank…which I highly doubt. This is…this is a…a big
problem.

TEYLA: What can we do?

MCKAY: I don't know if there is a thing we can do…This is a …this is
a ……a……a…very very big problem. *Spots Fords arm sticking out of the
puddle* Give me hand. *both rush forward dragging him back.*

FORD: What the hell was that? *jumps up* that's strange.

MCKAY: Yes it is…*all stare at puddle*

FORD: That is the…

MCKAY: Yes it is.

FORD: That scraping sound. We're stuck.

MCKAY: Yes we are…apparently the engine pods failed to contract in
time…*with hands* Square peg…round hole.

FORD: Can we pull Marco and Stackhouse…

MCKAY: Our hands and arms would dematerialize as soon as we cross
the event horizon…it's…there's no way to reach for them.

FORD: The major?

TEYLA: He must have been knocked unconscious on the impact.

WEIR: (On radio) Jumper one this is weir. What's your status?

FORD: This is ford good to hear your voice. The four of us are still
here but Marco and Stackhouse…are inside the event horizon.


SCENE: Control room

WEIR: Say again.


SCENE: Jumper

FORD: Ma'am Jumper one. Is lodged in the Stargate. Teyla, Dr McKay
and myself are in the rear compartment with the Major. He's in bad
shape. Marco and Stackhouse are…in the forward section.


SCENE: Control room.

WEIR: How did that happen?


SCENE: Jumper

MCKAY: Engine pods…

FORD: (On radio) we think it was one of the engine pods…but there is
no way to be sure.

MCKAY: It is the only viable possibility.


SCENE: Control room

WEIR: If I understand you correctly. You won't be able to access the
flight controls.


SCENE: Jumper.

MCKAY: *On radio, getting a little peeved* Yes Elizabeth it's an
extremely intriguing conundrum and one I would love to discuss with
you in detail till the Stargate shuts down and…


SCENE: Control room

MCKAY: (On radio) this ship is cut in two!

WEIR: Rodney calm down

MCKAY: At which point…


SCENE: Jumper.

MCKAY:…it occurs---

WEIR: (On radio) Rodney!


SCENE: Control room

WEIR: If I am going to be of any help to you at all I need to catch
up. Ltd Ford back it up for me.


SCENE: Jumper.

McKay walks away not happy.

FORD: We couldn't ID the wraiths base of operations from space like
we did the last time we were there.

FLASHBACK:

SCENE: Planets orbit.

FORD: *Talking over* so we went to the same landing co-ordinate as
before to get a closer look.


SCENE: On Planets surface.

McKay, Ford, Teyla and Sheppard come out of the tree line. Sheppard
looks through binoculars. We see what he does and then back to the
Team.

SHEPPARD: It's gone.

MCKAY: What? I thought you said it was as big as a mountain side.

TEYLA: It was. We were inside it.

Where the wraith hold used to be it a large hole.

SHEPPARD: Lets move.

They head down to hole.

SHEPPARD: This was the spot.

MCKAY: It's more of a hole than a mountain really…

TYELA: Could it have been destroyed?

FORD: This is definitely not a blast crater.

SHEPPARD: No. Looks like they just picked up and left. A ship?

FORD: I don't know sir…the mountain side was covered in trees.

SHEPPARD: Yeah but the wraith hibernate for centuries right? *Teyla
nods* So a lot of trees could of overgrown in that time.

TEYLA: Then we were held prisoner in one of the great ships I showed
you in the drawings. They've left to begin culling worlds.

McKay spots something moving towards them in the trees.

MCKAY: Something's moving down there.

All turn, as three Wraith start firing on them.

SHEPPARD: Go!

They all run through the trees presumably back to the jumper. Wraith
chasing them.

END FLASHBACK



SCENE: Back on the Jumper

MCKAY: She hardly meant begin at the Beginning

FORD: This is Intel she needs to know.

MCKAY: And we have less than 38 minutes.


SCENE: Control room

WEIR: Hold on why thirty eight minutes?


SCENE: Jumper and Control room

MCKAY: Because that is the Maximum amount of time a Stargate can
remain open in non relativistic conditions. Its one of the more
immutable laws of wormhole physics *looking at watch* and oh my look
at the time…it's more like 35 minutes…Are we all caught up!!

WEIR: I get it. What do you need?

MCKAY: Help.

WEIR: Alright let me put Kavanov, Groden and Simpson in a room…see
what they come up with…

MCKAY: That's good and the chec…chec…the chec whose name I can never
remember.

WEIR: Dr Zalinka…*Beckett come down stairs in back ground*

MCKAY: That's him…we'll work it at our end.

WEIR: What else do you need?

MCKAY: We'll call you. Thank you. *shuts off Radio*


SCENE: Control room

BECKETT: Where's my patient?

WEIR: There's been a problem…conference room.

BECKETT: Oh no…*heads off*

WEIR: Keep a channel open with them at all times. *walks off* and
turn that damn alarm off.


SCENE: Jumper

Shot of this bug feeding on Sheppard's neck. He starts
to come to…Teyla's rooting through the first aid kit.

SHEPPARD: Hi Teyla. *Teyla hurries over* are you alright?

TEYLA: I'm fine

SHEPPARD: Something tells me we haven't made it to Atlantis yet…

TEYLA: No…

SHEPPARD: *Finally noticing puddle, McKay and ford standing by It.*
Ford? What is that?

FORD: We're stuck sir…

SHEPPARD: We're what?

FORD: in the gate.

SHEPPARD: You mean my day just got worse…

(Silence)

MCKAY: We're going with the assumption that it was one or both of
the drive pods…I don't know whether it was mechanical failure or…

FORD: If it was damage as we tried to take off…


FLASHBACK

Shot of Wraiths firing their weapons at the jumper.

SHEPPARD: Taking fire…

A few hits they're all knocked about a bit.

SHEPPARD: Get some altitude

MARINE1: I'm trying sir.

FLASHBACK ENDS.



MCKAY: There's no way of knowing really…but If you know some way of
manually contracting the mechanism.

SHEPPARD: Cockpit…on the left.

MCKAY: The…uh…cockpit is regrettably demolecularized at the moment
but…how about some where back here?

SHEPPARD: No…

MCKAY: No…no…I didn't think so…well…if you'll excuse me I'll be a
foot and a half over there taking some readings…feel free to talk
amongst yourselves.


SCENE: Conference room

WEIR: *walking in* Alright you've all been briefed…we have less than
half an hour…Where's Dr Zalinka?

KAVANOV: He's working out a simulation on puddle Jumper two…He went
straight there…

WEIR: That's good.

KAVANOV: If there was time it would be…

WEIR: Let's not admit defeat just yet doctor…there's six people on
that ship…

BECKETT: well, I'm just the Medical doctor here so forgive me if
this is a stupid Question…If they just step through the event
horizon…wouldn't they come through the front part of the ship when
the Gate shuts down…

KAVANOV: The front half won't re-materialize on this side…

PETER: The Stargate transmits matter into discrete units…the front
half of the ship cannot rematerialize till the whole ship is crossed
into the event horizon. The stargate is essentially waiting for the
continuous component, that's meaning the Jumper and everything
inside to enter completely before it can transport them…

Beckett stares for a minute then looks to Weir.

WEIR: He says the Gate only sends things through in one piece

BECKETT: Right…sorry…

PETER: Unfortunately the outgoing Stargate won't transmit the matter
stream until the de-molecularisation is complete. When it shuts down
the entire forward section along with the men inside will cease to
exist.

WEIR: *Nods* And what about the others?

PETER: The ship will be severed instantaneously along the event
horizon they'll be exposed to hot vacuum in twenty nine minutes.

SIMPSON: What if they close the bulk head door?

WEIR: The rear portion of the ship would
remain pressurized, become a sort of lifeboat.

PETER: It would leak atmosphere like a sieve

SIMPSON: It could buy enough time to send a second jumper
KAVANOV: And do what?

WEIR: Figure it out. Contact Jumper one and make the recommendation.
*leaves Beckett following*


SCENE: On Jumper

McKay keeps pushing buttons on something. Ford watching. McKay gets
up walks over near ford closing Bulk head.

FORD: What are you doing?

MCKAY: Sorry… here… *turns on torches*

PETER: (On radio) Jumper One this is Atlantis…

MCKAY: Still here…

PETER: We recommend closing the bulk head door…

MCKAY: *Looks back at bulk head* oh…Good thinking…what else?

PETER: We're still working on the problem…we'll get back to you…
Atlantis Base out.

MCKAY: Thanks for calling. *all move round scraping sounds* anyone
else claustrophobic…or just me?

FORD: Why did you close the door?

MCKAY: So when the Stargate shuts down the forward section is
severed…we're not directly exposed to space…

FORD: Will it hold?

MCKAY: Like a screen door in a submarine but I just prefer Anoxia to
explosive decompression it's a…it's a personal thing…

FORD: If the airs going to get thin in here…You really do have to
calm down.

MCKAY: Oh wait till you see how thin it gets in twenty minutes

SHEPPARD: *quietly* ok…

MCKAY: Vacuum. That's thin

SHEPPARD: Knock it off.

MCKAY: Oh I apologize for being ill versed to fully comprehend how
Screwed we are!

SHEPPARD: Don't talk to me about screwed! And let's not give up on
Marco and Stackhouse either. There's plenty of time to solve this
thing…but you got to stop using your mouth and start using your
brain.

MCKAY: I'm sorry…I'm just…I react to certain doom in a certain way…
It's a bad habit…and…Maybe there is a way to manually contract the
mechanism

SHEPPARD: Yeah maybe there is

McKay pulls something down, Teyla puts a jacket behind Sheppard's
head.

TEYLA: Here…You seem stronger…

SHEPPARD: No…it's just the pains not so bad now…

FORD: That's good…

SHEPPARD: No it isn't. Can't feel my legs…*McKay stops look over
worried* Hand and arms are numb. I can barely move them… feelings
creeping me out…Look ltd what I'm trying to say…is if you don't get
this damn thing off me…I have even less time than you do. *McKay
gets back to work*


SCENE: Jumper 2

ZA: *speaking in chec…* < sorry bad with any language including
English:P >

WEIR: Dr Zalinka

ZA: Apologies for not attending your briefing Dr Weir there was no
time…

WEIR: I don't want to slow you down but I need to know what you're
working on so I can communicate it to the team on Jumper one.

ZA: We are attempting to retract the em…the er… the gt…the drive pod
back into the fuse lodge from inside the rear compartment

WEIR: Anything yet?

ZA: Well there is much redundancy in ancient technology, making it
dangerous for them to experiment with it in this way…

WEIR: So they might accidentally open the rear hatch or shut life
support off entirely…

ZA: Yes yes yes yes…which is why we are attempting to isolate the
correct control pathway…

WEIR: Understood…What could I do to help?

ZA: Stop talking please (:P)*weir leaves, Za says something*


SCENE: Jumper one

SHEPPARD: Ltd get your knife out and cut this damn thing off. It
can't hurt as much as it did last time.

TEYLA: The last time we almost lost you…

SHEPPARD: Ah well…you're going to lose me anyway…

FORD: Sir we tried to get it off you when we were on the planet… we
tried everything.


FLASHBACK

SCENE: Planet

Sheppard, on the ground bug attached, Ford next to him with a 9 mil.

FORD: Ready sir…here we go…*hesitates*

Finally shoots the bug Sheppard screams out in pain.

END FLASHBACK



SCENE: Jumper one

FORD: Everything we did just seemed to hurt you more…the thing just
heals itself

TEYLA: It feed's on your strength…like a wraith

SHEPPARD: You had to say that.

TEYLA: My father often told stories of a creature such as this…I
always thought he was just trying to keep the children from straying
far from our camp.

SHEPPARD: Great…He tell you how to kill it?

Teyla shakes her head

FORD: I don't know sir…I'm not even sure I can

SHEPPARD: Well I could use a second opinion. Get Beckett on the

radio…

McKay still working.


SCENE: Control room and Jumper one

CONTROL GUY: (on radio) Affirmative (off)*Beckett walks by* Over
here sir. This mic is open

BECKETT: (on radio) This is Dr Beckett…how's our patient?

FORD: This if ford. Major Sheppard is conscious but the creature is
still latched on to him.

SHEPPARD: How do you feel about house calls doc?

BECKETT: would if I could major Sheppard but you'll have to settle
for long distance…I'm told you have something of a cling-on *closes
his eyes regretting what he said*

SHEPPARD: That's funny…it's like the ugliest damn tick you've ever
seen

BECKETT: *Grins* How did it attach itself?

SHEPPARD: Well…we were on our way back to the jumper


FLASHBACK

SCENE: Planet

SHEPPARD: (Talking over) with the wraith shooting at us…

SHEPPARD: *Grabs Teylas arm pulling her. Stops turns back* Go tell
Marco to get ready for take off I'll cover you…

MCKAY: What about you?

SHEPPARD: I'll be there in a minute! Go! *three of them run off,
Sheppard waiting to fire on wraith*

Kills one, and Sheppard runs off into forest opposite direction to
others, hiding behind tree and firing on oncoming wraith.

FORD: (On radio ) Major we're cut off from the jumper

SHEPPARD: Negative. They're should be one at your three o'clock I
drew the other two this way

FORD: (on radio) They're all around us where'd they come from?

SHEPPARD: Ltd you know how they can make you see things that aren't
there, the path in front of you is clear Now Move!

Some wraith fire in his direction, gets up moving, firing behind
him. Some wraith shots fire, Sheppard fires walking backwards. Into
a sort of Cobweb with the bug on it.

END FLASHBACK.



SCENE: Control room and Jumper one

BECKETT: Can you describe it to me.

FORD: Yes sir. It's about two feet in length including the tail…
that's right down under his armpit…it's got two sharp spiny things
in his neck near the Major's carotid artery

BECKETT: I'll need more than that son…

FORD: It's got four legs…I guess you call them that…They're wrapped
around the Major's throat…I can't see any eyes. It's got a real hard
shell, but there's a soft meaty part underneath…

BECKETT: Major…what are your physical symptoms?

SHEPPARD: Well, first it felt like a knife in the eye…since then
I've lost all the feeling in my extremities…can't move.

BECKETT: So it incapacitates first with pain and prophases.

SHEPPARD: I need to be able to move around and help McKay with
mechanical problem…Marco and Stackhouse are dead if I don't.

BECKETT: What have you tried?

FORD: Tried to cut it off, tried to burn it off…I even tried to
shoot it off…9 mil point blank. Not much worse I can do without
killing the Major along with it.

TEYLA: I believe the creature is related in some way with the wraith.

MCKAY: Really?

BECKETT: How so?

TEYLA: It healed itself after each attempt to remove it by sapping
life from major Sheppard, just as a wraith would

MCKAY: I suppose the wraith must have evolved from something…It's
probably some sort of a prehistoric cousin

FORD: Listen doc…The Major is getting worse, we've got to do
something right now…

BECKETT: You said the creature had an underside of exposed soft
tissue like a leech?

FORD: I tried to cut into it…the thing practically strangled him to
death

BECKETT: Son you don't cut leeches off. you pour salt on to them…


SCENE: Conference room

SIMPSON: If you activate the field they'll die.

KAVANOV: It…we can always open it again if they fix the problem…

SIMPSON: Well they may not have time…

KAVANOV: If they don't we could destroy this facility

SIMPSON: Well i-…

WEIR: *walking in* you're supposed to be working on solutions…

KAVANOV: We think the Jumper must be damaged for this to have
happened in the first place…ancient systems are too advanced for
this to be pilot error.

WEIR: So?

KAVANOV: So…depending on the extent of the damage, we can't rule out
a catastrophic power feed back in the drive manifolds.

WEIR: Without the techno babble please…

SIMPSON: Dr Kavanov was pointing out that there's a very slim chance
that with the cockpit controls interrupted and the pod damaged the
main drive could overload

KAVANOV: She means to say Explode…Especially if McKay starts nosing
round inside the control conduits to retract the drive pods
manually. And he will…I know I would.

WEIR: Zalinka is running on simulations…I just came from there…

KAVANOV: If there is a catastrophic overload…the full force of the
explosion will break up the jumper follow the burning fragments
through the Stargate like a bomb.

WEIR: You think the *turning to W1* risk of this happening is
minimal?

SIMPSON: In my opinion? Yes. *G1 Sighs*

WEIR: You all agree?

All others nod, murmured `mmmhmmms'

WEIR: Then we take the chance.

KAVANOV: I though it was important to point out the risk.

WEIR: Fine. You did. Now…please worry a bit more about their lives
and less about your own ass…23 minutes.


SCENE: Gateroom, Halling carrying something, a crowd following him

HALLING: Dr Weir.

WEIR: *Walking down steps* I'm sorry I don't have time right now.

HALLING: Neither do those people who are trapped aboard the ship of
the ancestors.

WEIR: News travels fast,

HALLING: I was speaking with one of your expedition members when she
was called into help.

WEIR: Well then you are aware that we are very short on time.

HALLING: I am. Still…this is important

WEIR: OK…

HALLING: You do not know this…but among our people there is a ritual
prayer that is said when one knows that death is upon them

WEIR: We don't know that it is

HALLING: I am told that it is all but inevitable

WEIR: By whom?

HALLING: It is not important…What is important is that Teyla be
allowed to prepare for death. Knowing the time and place of ones end
is a…it's a very rare thing among our people…it is a simple rite… it
will not take more than a few moments to pre---

WEIR: Halling…We need to concentrate all of our efforts on saving
them…

HALLING: At the risk of forsaking Teyla's own beliefs

WEIR: It is important that we use what little time we have to try
everything--…

HALLING: I would ask you not to tell me what is important and what
is not in this case.

WEIR: I'm sorry I can't have this conversation right now…*getting
ready to walk off*

HALLING: Why not?

WEIR: Because we are wasting time…

HALLING: This is time that teyla could use to prepare

WEIR: Alright you perceive death a certain way…I accept that…in fact
I respect that but we do not prepare for death. We do everything we
can to stave it off. That is who we are…

HALLING: I'm not asking you to suspend your efforts…

WEIR: No you want me to tell everyone on that ship that they should
expect to die…I will not send them that message. And if you feel
that that violates Teyla's personal rights. I apologize…I truly do…
but there is nothing I can do about that right now. *walks off* I
have to go…


SCENE: Jumper one and lab, or infirmary

A kewl shot of the Jumper stuck in the gate.

BECKETT: (On radio) Alright we've got everything from the Jumper
manifest already laid out here. What's your personal inventory?

FORD: Ok…from the vests we got a…Swiss army knife… (in control room
they're sorting out same stuff) Some chocolate, some water, matches,
emergency kit…we have alcohol, Iodide, pain killers…

TEYLA: What is this?

FORD: Teyla, found a portable deliberator in the ships stores.

BECKETT: already thought of that…Major Sheppard would receive the
same electric shock it would likely kill him

FORD: Right…

BECKETT: Try everything, one item at a time…

Sheppard looks kinda worried


SCENE: Control room

KAVANOV: Dr Weir?

WEIR: Kavanov…I hope u have something to tell me…

KAVANOV: Yes I do…What the hell was that?

WEIR: Excuse me?

KAVANOV: I happily left the SGC because I had had it up to here
*raises hand to neck* with the military running things…and you just
busted me like a private.

WEIR: Don't be so dramatic…beside the airforce doesn't have privates.

KAVANOV: Neither do I…You just cut them off. Right in front of my
research team.

WEIR: *getting peeved* That is what this is about? You're
embarrassed.

KAVANOV: Well (In gate room, some people look up watching the two)
humiliated would be a little more accurate.

WEIR: I haven't worked up to humiliation yet.

KAVANOV: I just assumed that with a civilian in charge of the
expedition there would be a little bit more.

WEIR: A civilian is in charge and we are cut off from earth which
makes Atlantis like a colony doesn't it.

KAVANOV: I suppose

WEIR: Well I'm governor of that colony

KAVANOV: Well that's all very well and good...

WEIR: Do you have a problem with that?

KAVANOV: *sighs* you're missing my point

WEIR: No you're missing mine…If you waste one more minute, that
could be used to help the people trapped on that ship, because of
your ego. I promise you. I will dial the co-ordinates of a very
lonely planet where you can be as self important as you want to be…

KAVANOV: *smirks*

WEIR: < I love the look on her face,> *does a Teal's worthy eyebrow
raise* You think I'm kidding?

KAVANOV: You wouldn't do that.

WEIR: Cavona…Get back in there.

KAVANOV: We'll talk about this later…

WEIR: Never. Again. Go *he still standing there* Go! *he walks off
slowly*


SCENE: Jumper 2

ZA: Ow….*pokes and speaks excited in chec, grabs radio* Dr Zalinka
to control room…I think I have something


SCENE: Control room

PETER: *enters with weir, goes to computer* We're receiving.

WEIR: Jumper one…


SCENE: Jumper one.

WEIR: (On radio) this is Weir…Dr Zalinka's come up with something.

MCKAY: Zalinka. Why is it I can never remember that name?

2600

PETER: (On radio) He's positively Identified the control systems in
the port side of the Jumper that retract the drive pod. I'm relaying
the schematics to your data pad.

MCKAY: Thank you…Now we're getting somewhere…

FORD: What?

MCKAY: Zalinka's Identified the control pathways to the engine pods
which means that's increasing *hits a few buttons on data pad* my
chances of fixing this from one in a million to one in a thousand…
but…it's something. Elizabeth…


SCENE: Control room

WEIR: Yes?

MCKAY: (on radio) I only have 7 to 9 seconds to warn you if I
accidentally trigger a catastrophic overload so...


SCENE: Jumper one

MCKAY: If I tell you to raise the shields…don't hesitate


SCENE: Control room

WEIR: We're aware of the risk Rodney…Do your best.


SCENE: Jumper one and Lab

MCKAY: right.

(silence)

FORD: *turns on radio* Starting with Iodine…

Sheppard looks worried as ford opens bottle and drips some onto the
bug…they wait…nothing happens

FORD: *shot of Beckett and other techs in lab waiting* Scratch
Iodine

BECKETT: What else have you got there?

MCKAY: *Looking over, fiddling with something* Yes…what have you got
there? Any food?

FORD: you're kidding.

MCKAY: I have less than 20 minutes to save our lives and I am
tethering on the brink of a hypoglycemic reaction. So? *ford throws
him something* Thank you. *opens it eats*

TEYLA: *Looks in disbelief at McKay, then turns to ford handing him
alcohol* Here…

FORD: I'm going to try alcohol now…

BECKETT: (On radio) Place only a few drop on the soft tissue to see
how it reacts.

SHEPPARD: *As ford is doing it* Save some for me…

FORD: Not that type of alcohol sir…

SHEPPARD: *bug grows a bit the tissue then goes back…* What's the
good of that?

FORD: Not much sir…No reaction to Alcohol.

BECKETT: Right what next?

TEYLA: Did the Doctor not say to pour salt on the creature *Handing
him salt*

MCKAY: *with food in his mouth* That was a metaphor…*at Teyla's
look* but it doesn't matter try everything…

Ford pours it on….it widens a bit, more noise as before…we get a
shot of Beckett (lab) and Weir (control room), waiting

FORD: Water…Give me water…

Sheppard starting to look worse as ford pours on water, Bugs tissue
grows bigger like it will explode. Sheppard's eyes widen I think in
pain.

SHEPPARD: *Gasping*

FORD: Sir…sir…Sir are you alright…sir? *Shot of lab techs anxious*
Major?!

Teyla tries to hold him down; He screams and is heard on radio

FORD: Sir are you alright? Sir? Major?

Sheppard screaming, shot of Weir moving forward wanting to do
something.

FORD: Major What's happening?

SHEPPARD: *groaning, punches Ford, throwing him against the side,
McKay drops something in shock*


SCENE: Control room

WEIR: What's happening?

Shot of the techs in conference room, waiting.


SCENE: Jumper one and Lab

McKay look at crystals back at Sheppard, Ford gets up.

FORD: It reacted to the salt or the water…

BECKETT: Or a combination of both…Did it loosen it's hold on Major
Sheppard?

FORD: Negative

TEYLA: If anything it dug in more.

SHEPPARD: Please don't do that again…

FORD: I won't sir sorry

BECKETT: Most likely a primitive defensive reflex to salt water…

MCKAY: We moved…when you fell I must have crossed one of the
circuits…I think the engine fired for a microsecond but it stopped,
*notices near bulkhead a gap of wormhole…* Oh no…

FORD: What? *gets up, walks over*

MCKAY: So much for Plan A

FORD: What?

MCKAY: *sits* When the Stargate closes now…every molecule of air in
this compartment is going to rush out through there *points*

TEYLA: We slid in further

MCKAY: 15 Minutes


SCENE: Control room

WEIR: Ford what can you tell me?

FORD: The puddle Jumper…shifted slightly


SCENE: Jumper one

The rear compartment has now breeched the event horizon. Dr McKay…
*McKay still stunned* Dr McKay *McKay looks up* is still hopeful he
can retract the drive pods in time

MCKAY: *Gets up and back to work*


SCENE: Control room

WEIR: Understood, we haven't come up with anything yet but there is
still time.

FORD: (On radio) yes ma'am

WEIR: How is Major Sheppard?


SCENE: Jumper one and Control room

SHEPPARD: I'm still here

WEIR: Hang in there Major… *little quieter* We're working on the
problem.

SHEPPARD: *in obvious pain* I know you are…Listen…err…*lot of pain*
I'd like to say something while I still can…

WEIR: *forceful* Don't…You're gonna get through this.

Shot of Beckett lowering his head

SHEPPARD: If I was...*small sad smile* He wouldn't have let me go

WEIR: Who wouldn't have let you go…

SHEPPARD: The wraith


FLASHBACK

SCENE: On planet

Wraith moves slowly towards Sheppard blocking the sunlight…Sheppard
in pain waiting bug already attached, Wraith looks at him sideways
walks off.

FLASHBACK ENDS



SCENE: Between Jumper one and control room and lab

SHEPPARD: I guess he just saw me as good as dead cause he just
walked away. So…what I wanted to say was…

WEIR: Save your strength John and tell me in person.

SHEPPARD: No…this is important

WEIR: *Sighs, closes eyes, opens them* I'm listening

Sheppard gets ready to speak…then

FORD: We should send him through the event horizon. if Dr McKay
figures it out in time we can fix the Major up on the other side…if
he doesn't we're all dead anyway.

MCKAY: *Still working.* No pressure

PETER: Major Sheppard will effectively be in suspended animation for
the entire time

BECKETT: We can't risk that.

FORD: Why not?

BECKETT: If the creature reacted that violently to a few drops of
water who knows how it will react to Stargate travel.

WEIR: You're telling me that Major Sheppard can't come through the
gate while that thing is on him?

TEYLA: Then we must do something now.

Weir and Beckett, not sure what to say….McKay works faster

SHEPPARD: Hit me with the Defibrillator

McKay stops.

BECKETT: *Grins* oh…you may be on to something Major

FORD: You said that might kill him.

SHEPPARD: That's the idea

TEYLA: I…I…I don't understand

BECKETT: Teyla you said this creature is like a wraith

TEYLA: Yes

BECKETT: Then how do you think it would respond if God forbid Major
Sheppard were to die right now then?

TEYLA: It would stop feeding

BECKETT: Exactly…Just as a wraith would.

WEIR: How is that an idea?!

BECKETT: We're suggesting that we fool the creature in to thinking
that the prey is dead by stopping the Major's heart…If I'm right it
should let him go.

FORD: When the thing lets go we give him another

BECKETT: If you give it a try…If it doesn't work send him through
the event horizon, he'll keep there as good as a deep freeze

McKay still working, Ford looks at him, and at Teyla unsure.

WEIR: John are you sure you want to do this?

SHEPPARD: I want this damn thing off me.

BECKETT: *to tech* Be prepared for a code blue in the Jumper bay.
Ltd Ford do you know how to do this.

FORD: Yes sir. *gets up grabs defibrillator* Cut his shirt open

TEYLA: What?

FORD: Cut his shirt open

Ford sets it up as Teyla cuts open his shirt

FORD: Charging to 200. Move his tags

TEYLA: *confused* What?

FORD: Move his chains to the side!

BECKETT: Place some lubrication right on the paddles

FORD: *Does it* Ready to go…Once the bug falls off I'm going to have
to kill it. Wait for this to charge up again and then give him
another Jolt. McKay. *McKay looks over* If we can't restart his
heart on the first try I'm going to need that bulkhead open again

MCKAY: Done *opens bulk head*

FORD: One of us is going to have to get him through

TEYLA: I will.

Ford, moves looks at Sheppard, reluctant.

SHEPPARD: Do it!

Ford Does it. Checks neck

FORD: No pulse

Teyla tries to pull the bug off, McKay watching

TEYLA: It won't come off

BECKETT: Settle it may take a moment

WEIR: *waits licks lips, waits* Ltd?

Ford charges paddles, teyla still holding bug trying to get it off.
It finally comes off. Teyla throws it, McKay stepping aside as Ford
shoots the crap out of it. Teyla wraps it in a Jacket, while Ford
gets paddles and does it again.

TEYLA: Nothing?

FORD: *Checking pulse* Nothing lets get him through!

Ford and teyla pickup Sheppard, they shift him near wormhole, Ford
giving Him to Teyla.

FORD: got him?

TEYLA: yes. *drags him through.*

FORD: This is Ltd ford the creature was successfully removed from
Major Sheppard but we were unable to revive him. Both he and Teyla
are now on the other side of the even horizon

Beckett sighs

WEIR: Thank you Ltd. Rodney You have seven minutes

Shot of jumper bay. Med team waits in Haz mat suits and then of
Jumper in gate,


SCENE: Jumper one

MCKAY: I'm only through half all the circuit pathways and times
almost up…

FORD: Just keep at it there's still time

MCKAY: You should consider stepping into the event horizon. I'm
serious. I'll keep trying to the end but given your choices that's a
far better way to

FORD: And leave you here alone with that thing wrapped up in my
Jacket

MCKAY: You did check to make sure it was dead right?

FORD: Its dead.

MCKAY: Good because the explosive decompression and death by
suffocation is…

FORD: Work

MCKAY: possible the worst…

FORD: work!

MCKAY: Sorry

Shot of techs in conference room


SCENE: Control room and Jumper one and conference room

WEIR: Time?

PETER: Two minutes twenty seconds

WEIR: Rodney we're down to 2 minutes

MCKAY: I know the time. I still got over 2 dozen circuits I haven't
tried.

WEIR: Don't be so methodical Just pick one at random

MCKAY: If I do that I run the risk of attempting to activate the
same circuit twice.

WEIR: Just try!

MCKAY: I'm telling you there's no way I can…*clanging sound, and
what sounds like engines* Wait

Shot of conference room all stop…Shot of ford and then shot of drive
pods closing completely

MCKAY: I think I did it…*Shot of conference room, Beckett* Elizabeth
I think the engine pods retracted

Weir sighs in relief and rushes to balcony to watch gate all watch…
nothing happens

WEIR: Then why haven't you shown up?

FORD: She's right why aren't we moving?

MCKAY: Its inertia…The drive shift went down before we went through
the Stargate. We've shed all our forward momentum.

Ford rushes at the bulk head, bashing it

MCKAY: You're wasting your time. For every action there is an Equal
and opposite reaction.

Then what are we going to do?

Weir wait, leans forward, unsure.

PETER: One minute

KAVANOV: Wait…the rear hatch…Blow the rear hatch it should give you
enough thrust to make it through

MCKAY: I can do it…But the only mechanism to blow the hatch is back
here.

FORD: *opens bulk head, rushes over to McKay* you go through… I'll
do
It

MCKAY: no…no…no…you'll be blown into space…

FORD: *Pushes McKay* there's no time to argue go…go…go…

MCKAY: *Mumbling as Ford pushes him through*

PETER: 30 Seconds

Weir watches, waits…on Jumper one the Bug moves beneath the coat.
Ford hold on to bars above his head and blows the rear hatch. All
the air escapes out along with the bug and Jacket.

We get a shot of the Jumper slowly moving through gate. Green
wormhole. And pod goes through, gate shuts down. Everyone cheers.
Halling looks up at weir. Weir Nods.

WEIR: *Sighs, turns to peter.* I'll be in the Jumper bay. *walks off*


Scene: Jumper Bay.

Beckett shocks Sheppard no response

BECKETT: Again. *still no response*

Ford is placed on a gurney with oxygen mask as weir walks in.

GUY: He's going to be fine *Weir squeezes Ford's hand then rushes to
see Sheppard.*

Weir, nods at Teyla, both look anxious. Beckett still shocking
Sheppard.

WEIR: Well done Rodney.

MCKAY: We'll see. *beeping*

BECKETT: We've got a pulse

Marco and Stackhouse, look happy but confused

BECKETT: Its getting stronger…*stops using stethoscope, and listens
by ear. McKay all but rolls eyes* He's going to be ok.

Weir sits down deep breaths, McKay paces, Sheppard looking peaceful,
and Weir still breathing


SCENE: Infirmary.

Sheppard smiles a nurse (flirt) as she check bandage on his neck.
She walks off. Ford is explaining something to Teyla…McKay watches
nurse leave as weir walks in.

WEIR: How are you feeling?

SHEPPARD: Starving

MCKAY: err…he's got quite the hickey but Dr Beckett says…he'll be
fine in a few days.

TEYLA: We should let you rest.

SHEPPARD: no you should get me food…

WEIR: I think we can arrange that *Teyla starts to head off*

FORD: *taps Sheppard's shoulder* Welcome back sir *follows Teyla.*

SHEPPARD: I have to admit it is a pleasant surprise.

McKay follows Ford. Weir step forward…

WEIR: by the way *all three stop turn back* what were you going to
say… (SHIP!!!)

SHEPPARD: When?

WEIR: Before…when you thought…you know…

SHEPPARD: *remembers* Oh that

WEIR: I didn't want you to say it at the time…but now I'm curious

SHEPPARD: I was going to say errm…

All perk up waiting, Weir raises eyebrow.

SHEPPARD: Take care of each other (liar!)

WEIR: *smiles* That's nice

SHEPPARD: ye *nods*

MCKAY: and…Indeed we did.

SHEPPARD: Yes you did…thank you…again…

MCKAY: You're welcome.

TEYLA: Goodnight. *all three walk out, Weir following then stops.*

WEIR: *Waits till they're all gone…Turns back* you weren't really
going to say that were you?

SHEPPARD: I have no Idea what you're talking about.

WEIR: I didn't think so, *walks off*

Sheppard, smirks, lies down to rest

End




Transcript by Tara
Source : http://www.stargate-fusion.com

Kikavu ?

Au total, 47 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

gigidu37 
20.07.2017 vers 22h

Luna25 
19.06.2017 vers 18h

naadd 
17.04.2017 vers 19h

ViePhoenix 
15.04.2017 vers 20h

schumi 
10.04.2017 vers 10h

Michaelcer 
05.04.2017 vers 06h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

schumi  (10.04.2017 à 10:07)

Un épisode hâletant, une course contre la montre à double niveau: il faut sauver le soldat Sheppard et réussir à décoincer le jumper! Génial!

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode


Vidéo teaser
Ne manque pas...

Gagnez l'intégrale DVD de la série Teen Wolf ou un coffret de la saison 6B grâce à HypnoChance !
Tirage au sort le 18/12 | Participation gratuite

Vente Flash HypnoCard Jamie Scott, soldée à 50%, lundi 18 décembre entre 18h et 22h !
Lundi 18/12 entre 18h et 22h | Teaser YouTube

Calendrier de l'Avent édition Hypnoweb, découvre une surprise chaque jour jusqu'à Noël !
Une case chaque jour ! | Ouvre ta case

Activité récente
Actualités
NOuveau teaser pour stargate Origins

NOuveau teaser pour stargate Origins
Un nouveau teaser pour Stargate Origins a été mis en ligne hier sur la chaine Youtube du Stargate...

Stargate Command, une nouvelle plateforme pour les fans.

Stargate Command, une nouvelle plateforme pour les fans.
La MGM, a dévoilé une nouvelle plateforme, à destination des amateurs et fans de la série Stargate...

Paris Manga & Sci Fi Show 24 -  Annulation

Paris Manga & Sci Fi Show 24 - Annulation
La nouvelle est tombée aujourd'hui, Teryl Rothery a annulé sa participation au prochain Sci Fi...

Le Coeur a ses Raisons | Kavan Smith - Saison 5

Le Coeur a ses Raisons | Kavan Smith - Saison 5
La série Le Coeur a ses Raisons créée par Michael Landon Jr. a été renouvelée. En effet, Hallmark...

[SciFI Show] David Nykl présent en France
Non, non, ce n'est pas une blague! La nouvelle est tombée aujourd'hui, un des acteurs de Stargate...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Le SDCC a vu l'anonce d'une nouvelle série dans l'univers Stargate, Stargate Origins. Un nouveau teaser-trailer est sorti ce week end. Avez vous vu les deux vidéos, et si oui, qu'en avez-vous pensé ?

Afficher plus d'informations

Total : 11 votes
Tous les sondages

Téléchargement
Partenaires premium
HypnoPromo

grims, Avant-hier à 06:35

Et aussi pour votre wallpaper de Noël préféré sur quartier Outlander !

arween, Avant-hier à 16:30

Après le calendrier, c'est au tour de la Photo du mois de faire son retour sur Dollhouse ! N'hésitez pas à passer donner votre vote ! ;-)

choup37, Avant-hier à 19:34

Le conseil de Gallifrey lance sa 3ème audience! Venez nous expliquer quel est votre épisode de Noel préféré de Doctor Who!

grims, Hier à 08:58

La photo du mois est arrivée sur le quartier The good doctor ! nous nous attendons nombreux

mnoandco, Aujourd'hui à 07:43

Hello, encore quelques jours pour voter au sondage spécial Blacklist "Que souhaiteriez-vous que le père Noël vous apporte?" Dépêchez-vous!

HypnoBlabla

logan12, 10.12.2017 à 16:35

je regarde arrow

Supersympa, 10.12.2017 à 16:36

Et il a atteint sa cible ?^^

Supersympa, Avant-hier à 16:00

Bonjour z'à toutes z'et à tous !

Supersympa, Hier à 13:51

Bonjour z'à toutes z'et à tous !

Seriesmdr1, Hier à 13:51

Bonjour à toi !!!

Viens chatter !