VOTE | 154 fans

#105 : Soupçons

Le Dr Weir décide de suspendre pour un court moment toutes les expéditions et d'interroger les Athosiens pour savoir pourquoi à chaque sortie du groupe, ils se trouvent confrontés aux Wraiths. Pendant ce temps, McKay et Zelenka ont l'idée d'ouvrir le toit d'Atlantis pour pouvoir laisser le Major Sheppard faire un tour d'horizon de la planète, ils découvrent une planète immense pouvant  accueillir  les Athosiens sur l'un des continents.

Popularité


4.75 - 4 votes

Titre VO
Suspicion

Titre VF
Soupçons

Première diffusion
06.08.2004

Première diffusion en France
06.05.2005

Plus de détails

Scénariste(s) : Paul Mullie et Joseph Mallozzi

Réalisateur(s) : Mario Azzopardi

Guests : Paul McGillion (Dr. Carson Beckett), Christopher Heyerdahl (Halling), David Nykl (Dr. Radek Zelenka), James Lafazanos ("Steve" le Wraith)

Diffusion(s) :
États-Unis : 6 août 2004 sur SciFi Channel
France : 6 mai 2005 sur M6 ; 30 août 2010 sur NRJ 12

 

Une activation non programmée de la porte des étoiles se fait à la base, il se trouve que c’est l’IDC (identifiant) de Sheppard mais celui-ci n’était pas censé arrivé avant des heures. Il annonce qu'il a été pris en embuscade, le bouclier est baissé et toute l’équipe arrive sous le feu ennemi dans la base, McKay est touché au visage. L’arme wraith a désactivé toutes ses fonctions nerveuses contrôlant le visage et autre. Weir demande à Sheppard combien de mission ils ont déjà efrfectué. Il lui répond que c’est la neuvième, et sur les neuf ils se sont fait attaquer cinq fois, ce ne peut être une coïncidence.

Retour en salle de debriefing, McKay est sorti de l’infirmerie mais n’a pas récupéré totalement toutes ses fonctions motrices. Bates et Weir arrivent alors pour le débriefing, Ford se demande s'ils ne doivent pas attendre Teyla mais Bates annonce que Teyla étant une athosienne elle peut être le traître se trouvant sur la base. Sur les neuf missions faites par l’équipe de Sheppard cinq ont été compromises par les wraiths. Donc, jusqu'à nouvel ordre, toutes les missions externes seront suspendues et les athosiens confinés dans leur quartiers et certaines parties du complexe de la cité leur seront désormais interdites par mesure de sécurité tant qu'ils n’auront pas trouver le traître. Weir décide de se renseigner sur les athosiens et prévoit des entretiens individuels pour tous.

Teyla arrive au moment où le débriefing prend fin. Sheppard lui explique que certaines mesures de sécurité ont été décidées et Teyla demande si Weir suspecte les athosiens. Teyla explique qu’elle a une totale confiance en tout son peuple. Sheppard demande juste de la compréhension et de l’aide de la part des athosiens s'ils n’ont rien à se reprocher.

C’est le premier entretien et c’est Halling qui est le premier, Weir pose plusieurs questions courtoises mais le Major Bates mène carrément un interrogatoire, Weir est donc obligée de jouer cartes sur table, mais Halling était venu dans le but d’avoir un entretien et non un interrogatoire, il s’en va.

McKay et le scientifique tchèque Radek se trouvent dans l’arrière d’un jumper, ils discutent de tout et de rien comme le rata militaire ainsi que la vie militaire en général et McKay découvre par hasard la commande ouvrant la porte du hangar, elle se trouve au dessus d’eux et ils voient le soleil à travers.

   

Un conseil Athosien a lieu et ces derniers sont contre leur enfermement. Teyla arrive et leur explique qu'il est normal pour les terriens de prendre des précautions car, après tout, c’est pour le bien de tous qu'ils font ceci et elle précise aussi que les athosiens sont sur Atlantis en tant qu’invités, mais Halling réplique que pour l’instant ce sont surtout des prisonniers mais contrairement aux prisonniers, les athosiens ont le choix de partir ou de rester. Teyla leur demande où peuvent-ils partir ? Halling réplique qu'ils ont beaucoup d’amis sur d’autres mondes mais Teyla réplique pour combien de temps aussi seraient-ils hébergés ? Mais la jeune femme précise surtout qu’aucun monde n’est à l’abri des Wraiths à l’heure actuelle hormis Atlantis. Teyla leur dit qu’elle comprend les responsabilités du docteur Weir et que aucun athosien n’a rien à craindre de celle-ci. Teyla se lance alors dans un passionnant discours sur le fait qu’elle n’adhère pas à toutes les mesures prisent pour la sécurité de la cité, qu’Atlantis représente non seulement une maison pour eux mais aussi un espoir pour tous ceux qui se battent contre les wraiths : «Nous n’abandonnerons pas cet espoir», tels sont ses mots.

Un peu plus tard, le major Sheppard ainsi que le lieutenant Ford décident de partir en exploration sur la planète du fait qu'ils savent comment ouvrir les portes du hangar.

Les entretiens individuels continuent avec les athosiens et c’est au tour de Teyla de se faire interroger. Même si elle ne devait pas l’être, elle demande quand même à passer l’entretien car elle veux montrer l’exemple aux autres athosiens et surtout elle ne veut pas de traitement de faveur alors qu’elle aurait dû être la première à passer ces entretiens.

Sheppard et Ford sortent enfin du hangar pour explorer un peu la planète, Ford remarque que l’on ne ressent aucune pression dans le vaisseau et Sheppard répond que c'est une bonne chose sinon, vu l’accélération dont est capable le Puddle Jumper, ils seraient tous deux morts sous la pression à l’heure qu'il est. Ford découvre alors via le cockpit du Jumper une surface de terre, une très grande surface de terre émergée en fait.

En salle de briefing McKay demande la surface de cette terre émergée, Sheppard répond : 50 millions de mètres carrés, enfin quelque chose d’énorme; ils n'ont pas eu le temps de calculer. Il faudrait en fait 25 minutes pour aller de la base au continent émergé. C’est à ce moment là que Sheppard dit qu'il a vu de superbes vagues qui leurs permettraient aussi de faire du surf... Bates annonce qu'ils doivent envoyer des équipes sur le continent pour faire des explorations et décider ou non de la viabilité de la surface.

   


Après les entretiens le Docteur Weir se fait interpeller par Halling et d’autres Athosiens qui se proposent d’aller sur le continent pour faire les explorations. Halling lui dit que de toute façon les athosiens ne sont plus les bienvenus sur la base, Weir réplique qu'elle doit penser à protéger le personnel de la base, civil et militaire en premier. Les Athosiens n’ayant plus accès à la porte des étoiles ce serait pour lui et Weir le meilleur compromis. Bien entendu ces mesures ne seront que provisoires ainsi que l’exploration de la terre inconnue. Weir veut savoir si Teyla est au courant de cette décision.

La plupart des Athosiens se préparent donc pour les expéditions de reconnaissance, Teyla va voir Halling en portant une tenue de terrien et non d'athosien. Halling en conclut donc que cette dernière a fait son choix et restera sur la base d’Atlantis mais cette dernière lui dit pourquoi elle a pris cette décision, que ce n’est pas de gaieté de cœur qu’elle reste et que le docteur Weir s’est arrangé pour qu'ils restent tous en communication. Les Athosiens partent donc de la cité des Anciens. Teyla apprend à Weir qu’elle n’a jamais été séparée de son peuple mais Weir la comprend et lui dit que cela est dur mais qu'il fallait qu’elle le fasse pour son peuple, c’est le rôle d’un leader que d’endurer les souffrances et de ne pas les montrer à son peuple mais tous les Athosiens savent qu’elle aussi souffre.

Une nouvelle équipe est sur le départ pour un nouveau monde, les voyages d’exploration à travers la porte reprennent donc et toute l’unité se rend sur une planète avec laquelle les athosiens ont déjà collaborés auparavant. Le peuple habitant cette planète est assez craintif et donc Teyla se propose pour les rencontrer seule, Sheppard n’est pas d’accord et ordonne à Ford de partir avec elle. Seulement ils tombent une fois de plus sur une embuscade des Wraiths. Ils sont obligés de rentrer en urgence à la base et le major Sheppard est touché, sans Teyla et Ford qui étaient partis pour rencontrer le peuple autochtone.

Sur la base, Bates se déchaîne alors, il sous-entend très fortement que vu que Teyla n’est pas revenue avec eux, c’est sûrement elle le traître qui a fomenté cette attaque. S’ensuit alors une altercation avec Sheppard revenu de l’infirmerie.

   



Un peu plus tard Teyla et Ford rentrent à la base, Ford est touché et c’est Teyla qui le traîne pour le ramener sur Atlantis mais elle est mise aux arrêts. Une réunion d’urgence est organisée, Sheppard demande à Bates pourquoi elle serait revenue si elle était impliquée dans l’organisation de l’attaque, et surtout pourquoi elle aurait ramené Ford ? Bates lui dit que pour les Wraiths Teyla est beaucoup plus utile sur la base qu’ailleurs. C’est à ce moment que Bates est relevé de ses fonctions par un Major Sheppard excédé de son attitude cavalière. Weir apprend à Sheppard que c’est elle qui l’avait nommé au poste de responsable de la sécurité de la base et Sheppard répond qu’elle n’a qu’à le virer aussi.

Bates, de dépit, a fouillé les affaires de Teyla et les donne à McKay pour qu'il les analyse mais ce dernier à horreur de ça et Bates l’oblige à le faire.

A l’infirmerie, Sheppard interroge Ford sur ce qui s’est passé et McKay débarque pour demander à Sheppard de venir avec lui au labo. Le fait est que Bates avait raison, McKay a trouvé un transmetteur dans les affaires de Teyla, mais Sheppard lui explique que c’est lui qui a offert ce collier à la jeune femme lors de leur première rencontre. En salle de réunion Weir regarde le bijou, et Sheppard explique que Teyla les trahissait mais à son insu. Tous décident alors qu'ils vont se servir de ce collier pour attirer leurs ennemis dans une embuscade.

Ils sont de retour sur la même planète où les Atlantes se sont fait attaquer pour la dernière fois et laissent le collier servir d’appât. S’ensuit un combat contre les wraiths et ceux-ci se font quasiment tous tuer sauf un, apparemment c’est le leader et Sheppard réussit à le capturer vivant. Ce dernier se retrouve donc prisonnier sur la base d’Atlantis.

 

STARGATE ATLANTIS

Saison 1 épisode 05

SCRIPT VF

Titre : « SOUPÇONS»

 

DANS LES PRECEDENTS EPISODES DE STARGATE ATLANTIS

DR WEIR : Major Sheppard ! Qui sont tous ces gens major, Sheppard ?

 

SUR LA PLANÉTE DE TEYLA

TEYLA : Je suis Teyla Emmagan, fille de Tagan. Si les Wraiths n’ont jamais attaqués votre monde, vous devriez y retournez.

SHEPPARD : Excellent conseil, mais nous sommes coincés ici.

 

BASE D’ATALNTIS LABO DU DR BECKETT

DR BECKETT : Il semble exclu que cette forme de vie, puisse mourir de vieillissement comme nous.

 

VAISSEAU WRAITHS

LA GARDIENNE DES WRAITS : Vous avez pénétré notre réserve de nourriture. Vous ne savez pas ce que vous avez fait.

 

MAINTENANT SUR LA BASE D ATLANTIS

Salle de contrôle, le vortex vient de s’ouvrir et le bouclier est en fonction.

UN MILITAIRE : On s’active ! Allez en positon !

UN MEMBRE DE L’EXPEDITION : Je reçois le code du major Sheppard.

DR WEIR : Ils sont partis depuis quelques heures, seulement.

SHEPPARD (A la radio) : Atlantis, ici Sheppard, ça chauffe pour nous, on arrive.

DR WEIR : Baissez le bouclier.

Le bouclier est levé, des soldats sont postés à proximité de la porte des étoiles, des tires de Wraith traverse la porte des étoiles et entre en contacte avec la cité. Les militaires évitent les tires. Teyla, le lieutenant Ford, le major Sheppard, et McKay, sortent du vortex en courant.

DR WEIR : Relevez le bouclier !

Juste avant que le bouclier soit relevé le Dr McKay reçoit un tire d’une arme paralysante Wraith dans la tête, assommé par se tire, il s’effondre sur le sol.

SHEPPARD : McKay !

La porte des étoiles se ferme.

DR WEIR : Un équipe médicale en zone débarquement !

Le major Sheppard appose deux doigts sur le cou de Rodney.

SHEPPARD : Il est vivant.

 

A L’INFIRMERIE

Rodney se réveille à l’infirmerie, le major Sheppard et le Dr Beckett sont à ses côtés.

SHEPPARD : Vous, vous sentez mieux ?

RODNEY : Je ne ressens rien du tout. Je n’arrive pas à parler.

SHEPPARD : Essayez d’articuler.

RODNEY : Je n’y arrive, je vous dis.

DR BECKETT : Vos nerfs sensoriels et votre centre moteur, viennent de subirent une violente surcharge d’intensité.

RODNEY : Ça veut dire quoi ?

SHEPPARD : Ça veut juste dire que les Wraiths vous ont tiré dessus en pleins visage.

DR BECKETT : Ils ont une arme assez fascinante, d’ailleurs. Son rayon entrave la circulation des neurones... Ce qui a évidemment pour effet...

RODNEY : Je resterais paralysé ?

DR BECKETT : Non, la paralysie sera temporaire. Ne vous inquiétez pas Rodney, vous pourrez bientôt gambader. Heureusement que cette arme est juste destinée à provoquer des incapacités partielles.

SHEPPARD : Hum

DR BECKETT : Sinon, il serait mort.

RODNEY: Quoi?

DR BECKETT: Ah, ah, ah...

DR WEIR: Major, je peux vous voir un instant ?

Le major rejoint, le Dr Weir 

RODNEY : Hé, ho, hé, ho...

 

COULOIR DE LA CITÉ

SHEPPARD : Ça va, il n’a rien de grave.

DR WEIR : Oui, on m’a rassuré. Qu’est ce qu’il est arrivé exactement ?

SHEPPARD : Toujours la même histoire.

DR WEIR : C’est donc la cinquième fois que votre équipe est attaquée par les Wraiths... Sur... sur combien de mission ?

SHEPPARD : Neuf... Ça ne peut pas être une coïncidence.

DR WEIR : Je crois même que c’est évident. Il y a un espion sur Atlantis.

 

* * * * * * * * * * * * * GÉNÉRIQUE STARGATE ATLANTIS * * * * * * * * * * * * *

 

SALLE DE RÉUNION

Le lieutenant Ford, le major Sheppard et Rodney sont assis autour de la table de réunion, Rodney masse son pied sur la table.

SHEPPARD : Je vous en supplie McKay, allez faire ça ailleurs.

RODNEY : Mon pied est encore engourdi, alors soyez tolérant.

SHEPPARD : Votre bouche fonctionne bien, elle.

Dr Weir arrive avec le sergent Baste.

DR WEIR : D’accord. Bon tous le monde est là ! La réunion peut commencer.

LTD FORD : Nous n’attendons pas Teyla.

DR WEIR : Teyla, n’a pas été convoquée.

SHEPPARD : Pourtant c’est un membre de mon équipe.

SGT BATES : C’est aussi une Athosienne, major.

SHEPPARD : Et donc ?

SGT BATES : Si nous avons été trahis de l’intérieur comme tout semble l’indiqué, il est quasiment certain que le responsable se trouve parmi eux.

SHEPPARD : Vous rigolez, il s’agit de Teyla, enfin.

DR WEIR : Je déteste ça autant que vous major....

SHEPPARD : Faites là venir alors...

DR WEIR : Mais la sécurité de cette base et de son personnel est ma principale inquiétude actuellement. Ça devrait être aussi la vôtre. Les Wraiths vous ont attaqués par surprise sur cinq des neuf dernières planètes, où votre équipe est allée, et contenue du fait que deux de ces mondes étaient totalement inhabités, il est tout à fait probable qu’une personne présente parmi nous, les informent à l’avance de vos missions.

RODNEY : Si une personne présente parmi nous était un agent des Wraiths, Atlantis aurait été attaqué, non ?

SHEPPARD : C’est pas idiot, ça.

SGT BATES : Peut-être que de cesser d’utiliser la porte des étoiles serait une solution.

SHEPPARD : Ce n’est pas réaliste.

SGT BATES : Pourquoi pas.

SHEPPARD : Parce qu’on a besoins de générateur E2PZ

SGT BATES : Les nôtres ont l’air de bien fonctionner.

SHEPPARD : Oui ! Mais il est sûr qu’un jour ou l’autre les Wraiths, nous attaquerons. Comment assurer notre défense ?

RODNEY : Ainsi que notre retour sur terre.

DR WEIR : La seule porte de la galaxie pégase, qui nous relie à la terre est sous notre contrôle. Alors dans le pire des cas, il nous faudra détruire la ville avant que les Wraiths ne l’envahissent.

SHEPPARD : Il n’est pas question, d’arrêter les voyages interstellaire.

SGT BATES : Bien, il faut alors trouver le responsable dans les plus brefs délais. Je propose de limiter à la zone sud, les déplacements des arrivants extérieurs sur la base.

SHEPPARD : Vous êtes sérieux ?

SGT BATES : C’est un impératif ! Si le colonel Sumner était encore là...

SHEPPARD : Il n’est plus là ! Moi si.

SGT BATES : Oui, major.

DR WEIR : Aucun d’entre eux, ne sera traité comme un prisonnier.

SHEPPARD : Ça fait plaisir à entendre.

DR WEIR : Attention, cela dit, il est à présent crucial que les zones sensibles d’Atlantis soient sécurisées. C’est le minimum.

SGT BATES : Je recommande d’interdire totalement l’accès aux zones les plus sensibles, à commencer par le hangar à vaisseaux, les laboratoires, et les générateurs.

DR WEIR : Je veux rencontrer tous les Athosiens présent ici. Cela fait environ trois qu’ils sont arrivés et je n’en connais qu’une poignée.

SGT BATES : Je peux lancés les convocations dés la fin de la réunion.

DR WEIR : Bien évidemment... les voyages interstellaires sont suspendus jusqu'à nouvel ordre.

Teyla arrive et s’apprête à monter les escaliers qui conduisent au bureau du Dr Weir. Mais deux gardes l’empêchent d’y parvenir.

UN DES GARDE : Excusez-moi madame. Vous ne pouvez pas passer.

TEYLA : Je monte voir le Dr Weir.

UN DES GARDE : Sans autorisation, impossible.

TEYLA : Depuis quand ?

John Sheppard descend les marches et rejoint Teyla.

TEYLA : Major il me semble qu’il y a un malentendu. Mais pourquoi personne ne m’a prévenu qu’il y avait une réunion ?

SHEPPARD : Allons prendre l’aire.

 

EXTERIEUR DE LA CITÉ SUR LA TERRASSE

TEYLA : Que se passe-t-il ?

SHEPPARD : Nous pensons que nos ennemis ont un espion sur Atlantis.

TEYLA : Vous en êtes sûr ?

SHEPPARD : Pas encore sûr à 100%, mais presque sûr, oui. Ça implique donc de prendre quelques mesures de prudence.

TEYLA : A bon ? Les quelles ?

SHEPPARD : Nous avons décidé de suspendre les voyages exploratoires, de renforcer les mesures de sécurités, d’essayez de connaitre votre peuple, un peu mieux.

TEYLA : Vous soupçonnez un Athosien ?

SHEPPARD : Oh, le Dr Weir va mener les entretiens sans apriori, même si elle considère que apriori, c’est un membre...

TEYLA : Vous savez que depuis la nuit des temps, mon peuple souffre de la cruauté des Wraiths. Et vous doutez quand même de leur loyauté.

SHEPPARD : Comprenez là enfin, certains de vos compagnons, se balade sur Atlantis, alors qu’elle ne les connaît même pas.

TEYLA : Je les connais aussi bien que les membres de ma famille. Je miserais ma vie sur leur innocence.

SHEPPARD : Écoutez ! Vous avez peut-être remarqué, que chaque fois que nous passons la porte des étoiles, comme par hasard, des méchants essayent de descendre. Franchement sa commence à me fatiguer. Pas vous ?

TEYLA : En tout cas, ça ne veut pas dire...

SHEPPARD : Teyla. Je vais vous dire ce qu’on attend de vous. Juste un peu de coopération, c’est tout.

TEYLA : Entendu, je vais coopérer.

 

SALLE DE RÉUNION

DR WEIR: Halling, comment va Jinto?

HALLING : Bien, pas trop mal pour un garçon qui n’a pas le droit de circuler.

DR WEIR : Je suis navré, c’est temporaire. Il était nécessaire de prendre cette précaution.

HALLING : Oui, on me l’a dit.

DR WEIR : Vous savez donc pourquoi je tiens à rencontrer chacun de vous.

HALLING : Pour la même raison qui vous incite à nous interdire les voyages interstellaire et l’accès à certaines zones. Vous nous faites plus confiance.

DR WEIR : En réalité, nous ne savons plus à qui faire confiance... des informations concernant certaines missions exploratoire ont forcément été divulgués aux Wraiths.

HALLING : Forcément ?

DR WEIR : Vous croyez qu’ils guètes notre arrivé dans chaque recoin de cette galaxie ? C’est évident qu’ils suivent nos mouvements à la trace et je veux savoir comment. Votre aide pourrait nous être très précieuse.

HALLING : Je comprends maintenant. Comment puis-je vous aider ?

DR WEIR : Bien.

SGT BATES : Depuis votre arrivé sur Atlantis, vous avez participé à trois missions.

HALLING : Oui, j’ai servis de guide à l’équipe de reconnaissance du sergent Stackhouse, effectivement. J’ai aidé à établir des relations entre votre peuple et nos anciens partenaires commerciaux.

DR WEIR : J’ai lu dans le rapport de Stackhouse qu’il était arrivé que vous disparaissiez.

HALLING : Je suis allé rendre visite à de vieux amis.

SGT BATES : Intéressant. Deux de vos trois visites ont été suivie d’une attaque des Wraiths. Environ 24 heures après.

DR WEIR : Sergent.

HALLING : Qu’insinuez-vous ?

SGT BATES : Mais je n’insinue rien.

HALLING : Vous me croyez capable de trahir mon peuple ? Et de mettre mon fils en danger ?

DR WEIR : Personne n’a formulé la moindre accusation.

HALLING : Je pense que si. Pour vous il est déjà évident qu’un Athosien est responsable.

SGT BATES : Parce qu’il est impossible que se soit l’un des nôtres.

HALLING : Non ?

DR WEIR : Nous souhaitons juste clarifier quelques détails.

HALLING : Alors, allons-y. J’ai perdu mon meilleur ami dans l’attaque des Wraiths, qui nous a chassés du monde ou nous sommes nés. Sélana, la femme que vous avez vue avant moi a perdu son père et sa mère. Vous aurez bien du mal à trouver un Athosien qui n’a pas privé d’un être cher à cause des Wraiths. Voilà le peuple que vous accusez.

DR WEIR : Personne ici n’a été accusé.

HALLING : Je m’attendais à un entretient avec vous... pas à interrogatoire.

 

HANGAR A JUMPER

Rodney et Zalenka sont dans un Jumper.

ZALENKA : Ce n’est quand même pas une demande extravagante.

RODNEY : Quoi ? Encore !

ZALENKA : Rien, rien. J’en ai marre de manger exactement la même chose à chaque repas. Oui, enfin...

RODNEY : Arrêter de vous plaindre. J’essaie d’établir un diagnostique.

ZALENKA : Désolé.

RODNEY : Nous avons des stocks très limités et nous sommes coincés dans une autre galaxie. Le fast-food le plus proche est à 300 millions d’années lumière. Que ça vous plaise ou non, vous devrez peut-être manger ma nourriture préférée deux jours de suite.

ZALENKA : Les rations de l’armée vous plaisent ?

RODNEY : Oui, je sais c’est bizarre, j’aime aussi manger à l’hôpital et dans l’avion je suis toujours triste qu’on ne puisse pas voir un deuxième plateau repas car j’adore... ça alors.

ZALENKA : Qu’est ce qu’il y a ?

RODNEY : Un sous-programme que je viens de découvrir.

ZALENKA : Quelle est sa fonction ?

RODNEY : Je n’en ai aucune idée, puisque je viens de le découvrir. Je vais essayer de trouver une correspondance dans la base des données des anciens, dans la salle de contrôle. Il me le...

Zalenka a touché la petite console de contrôle.

RODNEY : Vous avez touché quoi ?

ZALENKA : Rien, rien...

RODNEY : Je vous ais vus.

ZALENKA : Non, non...

Soudain un bruit de taule se fait entendre, Zalenka et le Dr McKay semble surpris par ce bruit. Ils sortent du Jumper et au dessus d’eux une trappe s’ouvre.

RODNEY : Le toit s’ouvre. Ça alors.

ZALENKA : Je n’aurais jamais cru ça.

 

QUATIER DES ATHOSIENS

UN ATHOSIEN : Les alentours de la porte des étoiles nous sont interdits

UNE ATHOSIENNE : Et pour accéder à l’infirmerie nous devons obligatoirement être escorté. Nous sommes sous surveillance, sans aucune liberté de mouvement.

UN ATHOSIEN : Combien de temps faudra-t-il le supporter ?

HALLING : Cela a déjà assez duré.

Teyla arrive dans la chambre.

TEYLA : Il m’aurait semblé normal d’être convié à cette réunion, non ?

HALLING : Comme ils nous auraient semble normal que tu prennes notre défense.

TEYLA : Ils veulent protéger toutes les personnes présentes sur cette base en agissant ainsi, y compris chacun d’entre vous. Celui qui informe les Wraiths représente une menace pour nous aussi.

HALLING : Alors tu approuve la décision du Dr Weir de nous parquer ici.

TEYLA : Halling, nous sommes leurs invités.

HALLING : J’ai plutôt l’impression que nous sommes leurs prisonniers, mais il est encore temps pour nous, de décider de partir.

TEYLA : Où iriez-vous, enfin ?

HALLING : Tu me demande pas où nous irions ? Nous avons des amis dans d’autre monde, qui serait heureux de nous accueillir.

TEYLA : Combien de temps ? Un bon partenaire commercial n’est pas forcément un hôte idéal.

HALLING : Il y a de nombreux mondes ou nous réfugier.

TEYLA : Les Wraiths sont réveillés. Aucun monde ne serait épargné.

HALLING : Ici, nous serons épargnés ? Ils s’acharneront tant qu’ils n’auront pas trouvé un coupable.

TEYLA : Au fond de ton cœur, tu sais qu’il est impossible que le traitre soit ici.

HALLING : Oui, je le sais.

TEYLA : Alors soit tranquille, il ne nous arrivera rien.

HALLING : Le Dr Weir, d’inspire dont confiance ?

TEYLA : Oui.

HALLING : Apparemment d’avantage que ton peuple.

TEYLA : Non. Mais je sais ce que c’est le poids des responsabilités. Halling, les Wraiths nous ont attaqués dans d’autre monde à de si nombreuses reprises avec une telle rapidité, que cela ne peut pas être une simple coïncidence. Donne-leur une chance de mettre fin à ça. Les mesures qu’ils ont prises me déplaisent également, mais je suis persuadé qu’ils nous aideront à prouver notre innocence. Sachez qu’Atlantis n’est pas seulement un refuge, c’est aussi un espoir. Un espoir pour notre peuple pour tous ceux qui se dressent contre les Wraiths. Il ne faut surtout pas abandonner cet espoir.

HALLING : Ils habitent ici Teyla. Mais ils ne sont pas les ancêtres. Même si tu aimerais qu’il en soit ainsi.

 

COULOIR DE LA CITÉ

Le major Sheppard se dirige vers le hangar à Jumper. Ford l’interpelle.

LTD FORD : Major Sheppard ?

SHEPPARD : Oh, Ford.

LTD FORD : Ils ont ouvert le toit du hangar à vaisseaux il parait ?

SHEPPARD : Oui.

LTD FORD : Vous allez sortir avec un Jumper ?

SHEPPARD : C’est à ça que l’ouverture est destiné, je suppose.

LTD FORD : Vous avez un copilote ?

SHEPPARD : Je vais juste tourner autour de la planète jeté un coup d’œil.

LTD FORD : Oh, vous sortez juste pour ça ? Je n’insiste pas alors. Franchement j’ai mieux à faire que de tourner autour d’une planète en vaisseau spatial. Ouais.

SHEPPARD : On dirait un gamin, vous savez.

LTD FORD : Ouais, je sais. J’ai apporté ça en cas de petit creux.

SHEPPARD : Il y a quoi là dedans ?

LTD FORD : Que diriez-vous d’un sandwich poulet.

SHEPPARD : Allez d’accord.

 

SALLE DE RÉUNION

DR WEIR : Faites entrez la personne suivant s’il vous plait... C’est vous Teyla ? Je ne m’y attendais pas.

TEYLA : J’ai été surprise de ne pas me voir sur votre liste.

DR WEIR : Je considérais superflue de vous poser des questions.

TEYLA : Au contraire. C’est par moi que vous auriez dû commencer.

DR WEIR : C’est vrai, vous avez raison.

TEYLA : Je vous dirais tout ce que vous avez besoins de savoir sur mes compagnons.

SGT BATES : Vous ne les connaissez peut-être pas aussi bien que vous le croyez.

TEYLA : Je vous comprends, Dr Weir. En tant que chef, nous sommes souvent obliger de prendre des décisions difficiles dans l’intérêt de ce que nous protégeons. Mais la majeur parti des mes compagnons Athosiens sont loin d’être aussi compréhensif. Sachez-le.

DR WEIR : Bien sûre. Mais je dois maintenir mes décisions. Même si on me soupçonne d’être mal attentionné en procèdent à cette enquête. Reconnaissez que cette affaire est d’une extrême gravité. Je dois tout faire pour tirer ça au clair, et pour l’instant le seul moyen est d’interroger toutes les personnes qui vivent ici.

TEYLA : Certains Athosiens envisage de quitter Atlantis.

DR WEIR : J’espère qu’on n’en viendra pas là.

TEYLA : Parfois certains changements sont bénéfiques.

 

HANGAR AUX JUMPER

Le major Sheppard et le lieutenant Ford, sont a bord du Jumper, ils sont sur le point de décoller.

SHEPPARD : (A la radio) Contrôle, ici Jumper trois, prêt à décoller du hangar à vaisseaux.

L’HOMME DU CONTRÔLE : (A la radio) Jumper trois vous pouvez décoller.

SHEPPARD : Ce n’est pas de refus.

Le toit du hangar à vaisseaux s’ouvre et le Jumper monte vers l’extérieur de la cité.

LTD FORD : C’est étrange de ne pas ressentir la force de gravité.

SHEPPARD : Ouais, ça me manque aussi. Sauf qu’a ce coefficient d’accélération, nous serions morts si elle n’était pas amortie.

LTD FORD : C’est vrai ?

SHEPPARD : Oh, oui. Nous yeux sortiraient de leurs orbites, s’il n’y avait pas de système d’inhibition de la force d’inertie. Ensuite la peau se détacherait du visage, notre cervelle s’écrabouillerait à l’arrière de notre crâne et nos organes internes seraient broyés sur nos sièges. Bon et ce sandwich ?

Ford donne le sac contentant le sandwich au poulet à Sheppard.

SHEPPARD : (A la radio) Contrôle nous allons tenter une orbite à basse altitude hors de la zone de réception radio.

L’HOMME DE CONTRÔLE : (A la radio) Message reçue Jumper 3. Bonne chance.

LTD FORD : Elle n’a pas de nom cette planète.

SHEPPARD : Les anciens lui en n’ont donné un surement.

LTD FORD : J’avais pensé à Atlantica ou ce genre là.

SHEPPARD : On n’était d’accord pour que vous choisissiez plus de nom.

LTD FORD : Major... Vous croyez que c’est... Une terre ?

SHEPPARD : Oui, c’est une terre.

LTD FORD : Je me demande qu’elle taille elle a.

SHEPPARD : C’est immense.

LTD FORD : Oui, c’est immense.

 

ATALNTIS SALLE DE REUNION

LTD FORD : C’est gigantesque.

RODNEY : Plus précisément.

SHEPPARD : 24 millions de kilomètres carrés. A quelques kilomètres prêts.

RODNEY : C’est environ la taille de... aucune idée, mais c’est gigantesque.

DR WEIR : Combien de temps faut-il pour y aller ?

SHEPPARD : Avec un Jumper, je vous y dépose en 25 minutes. Au fait il y a de belles vagues sur la pointe sud, je vous jure. On pourra peut-être surfer dans le futur.

SGT BATES : Une équipe devrait prélever des échantillons de terre et d’eau.

RODNEY : Oui, c’est vrai, si la terre est cultivable on augmentera production alimentaire.

SGT BATES : En fait ce n’est pas à ça que je pensais.

SHEPPARD : Vous pensiez au surf.

SGT BATES : Non, major. Il est impossible de reprendre les missions interstellaires tant que les Athosiens sont ici.

SHEPPARD : Vous voulez les mettre là bas, pour vous en débarrasser ?

SGT BATES : Ils ne vont pas en mourir, si on les installe ailleurs.

SHEPPARD : Qu’est ce que vous en savez ?

LTD FORD : Ça avait l’air très sauvage.

SGT BATES : Il y a un instant on parlait d’aller surfer.

SHEPPARD : Quand on aura vérifié s’ils y a des monstres...ou des créatures de l’espace ou autres insectes.

SGT BATES : J’ai du mal à imaginer que ce soit pire que leur monde d’origine

RODNEY : Alors, vous manquez d’imagination peut-être !

SGT BATES : Quoi qu’il en soit une mission d’exploration semble indispensable.

SHEPPARD : Sérieusement, vous n’envisagez pas cette éventualité ? C’est à cause de nous qu’ils ont été obligés de quitter leur planète.

DR WEIR : La situation est compliquée, vous savez major.

SHEPPARD : Oui, et après ?

DR WEIR : Pour le moment je n’ai pas l’intention d’écarter une seule éventualité.

 

COULOIR DE LA CITÉ

Le docteur Weir avance dans le couloir ou elle croise Halling et ses compagnons.

HALLING : Dr Weir. Est-il vrai que vous avez découvert une terre ?

DR WEIR : Oui, c’est vrai.

HALLING : Mes compagnons et moi, souhaitons l’explorer.

DR WEIR : Ah, ouais ?

HALLING : Notre présence n’est plus souhaitée.

DR WEIR : Je vous assure que si.

HALLING : Nous pourrions nous rendre utiles sans utiliser la porte des étoiles.

DR WEIR : Nous ignorons encore, si elle est sûre.

HALLING : Nous allons le faire... pour nos deux peuples.

DR WEIR : Votre idée m’intrigue, jusqu’à maintenant, vous vouliez avoir accès à la porte des étoiles et soudain vous proposez de vous en éloignez, sans qu’on vous ais rien demandé.

HALLING : Nous ne pouvons pas partir et nous ne souhaitons pas restés. Alors explorer le continent serait un bon compromis.

DR WEIR : Je vois.

HALLING : Vous avez dit que c’était une mesure temporaire.

DR WEIR : Oui, bien sûr.

HALLING : Vous pourrez assurer notre passage vers Atlantis depuis le continent, quand la porte des étoiles sera rouverte.

DR WEIR : Et si nous reprenons nos missions interstellaires sans tomber sur les Wraiths, dés l’atterrissage cela prouvera qu’il y a un espion chez Athosiens.

HALLING : Si vous continuez à rencontrer les Wraiths aussi souvent, cela prouvera notre innocence.

DR WEIR : Vous êtes vous concertez avec Teyla ?

HALLING : Teyla a prit sa décision.

 

QUARTIER DES ATHOSIENS

Halling et d’autres Athosiens préparent leurs bagages. Teyla arrive et reste sur le pas de la porte.

HALLING : Je crois savoir que tu ne pars pas avec nous.

TEYLA : Le docteur Weir a établi une communication entre Atlantis et le continent...si tu as besoins d’aide.

HALLING : Je l’en remercie.

TEYLA : J’espère... Je ne veux pas que les autres croient que j’ai décidé...

HALLING : Teyla. Je dois m’en aller.

Halling et Teyla se salue.

HALLING : Longue vie à toi.

TEYLA : Soit prudent.

Les Athosiens quittent Atlantis par la porte des étoiles. Teyla est sur la passerelle et observe, Elisabeth vient à côté d’elle.

TEYLA : Je n’ai jamais été séparé de mes compagnons, jusque là.

DR WEIR : J’imagine ce que vous ressentez. Mais vous savez que vous les reverrez.

TEYLA : Doutez-vous parfois de pouvoir retourner sur la terre ?

DR WEIR : Il m’est interdit d’avoir des doutes.

TEYLA : Vous, voulez dire qu’il vous est interdit de les montrer.

DR WEIR : Vous restez leur chef, Teyla. Vous avez fait ce choix pour vos compagnons, pour leur avenir, et ils le savent.

 

SALLE D’EMBARQUEMENT

L’équipe du major Sheppard se présente en salle d’embarquement pour une nouvelle mission.

DR WEIR : Impatient de franchir à nouveau la porte des étoiles, major ?

SHEPPARD : Oui, je le reconnais.

TEYLA : Comment ne pas l’être ?

SHEPPARD : Souhaitez-vous que nous vous rapportions quelque chose.

DR WEIR : Non, vous êtes gentil.

SHEPPARD : De la nourriture ? De la vaisselle ? Une nouvelle robe ?

DR WEIR : Non. Ramenez votre équipe au complet, sa me suffira. Composez le code. Bonne chance.

Le vortex est ouvert et l’équipe le traverse. Sur la planète tout semble bien calme, le major Sheppard surveille.

SHEPPARD : Alors ça vous plait ?

CORRIGAN : J’ai du mal à trouver les mots, tellement c’est fascinant.

SHEPPARD : Fascinant pour un anthropologue ou réellement fascinant ?

CORRIGAN : Ouais, ce n’est peut-être pas le mot qui convient.

SHEPPARD : Peut-être pas, non. Ça va prendre du temps ?

CORRIGAN : Pour être réaliste, il vaudrait mieux prévoir de revenir tellement il y a de travail.

SHEPPARD : Ouais, il y a de quoi faire. Est-ce qu’on pourrait accélérer un peu.

CORRIGAN: Oui, bien sûr, si vous me trouvez quelqu’un qui puisse traduire ces runes.

SHEPPARD : Vous disiez que cette planète était habitée ?

TEYLA : Oui, par des créatures timides. Elles sont probablement allées se cacher quand elles nous ont vues arrivés.

SHEPPARD : Est-ce que vous croyez que vous pouvez les convaincre de nous aider ?

TEYLA : C’est un sacré défit, mais je peux essayer.

SHEPPARD : Lieutenant, allez avec elle.

TEYLA : Euh...il vaudrait mieux que j’y aille seule.

SHEPPARD : Oui, vous irez seule, avec le lieutenant Ford.

Teyla et Ford se séparent de l’équipe pour aller voir les autochtones.

TEYLA : Yeelah averay... Yeelah averay... Yeelah averay.

LTD FORD : Ils ne sont peut-être pas dans les environs ?

TEYLA : Si, ils sont prêts d’ici. Mais pour eux vous êtes un étranger. Ils ne sortiront pas de leur cachette tant que vous serez à mes côtés. Ce n’est pas un peuple dangereux lieutenant. Je n’ai rien n’a craindre.

LTD FORD : D’accord... Je vous attends là.

Teyla part seule retrouver les autochtones.

TEYLA : Yeelah...Yeelah.

LTD FORD : Contactez-moi par radio en cas d’urgence.

Du côté de Sheppard, il surveille et regarde sa montre. Rodney range son matériel. A quelques mètres d’eux quelqu’un les observent. Le major Sheppard se retourne et aperçoit des mouvements à la lisière du petit bois.

SHEPPARD : Des Wraiths ! Rejoignez la porte des étoiles, vite !

Des coups de feu sont échangés. Le lieutenant Ford entend les echos de la bataille, mais ne peut pas venir aider l’équipe.

LTD FORD : Teyla ! (A la radio) Major, quelle est la situation ?!

SHEPPARD : (A la radio) Les Wraiths nous tirent dessus ! Vous devez les contourner pour rejoindre la porte des étoiles !

LTD FORD : (A la radio) Teyla, s’est éloignée, elle n’est...

SHEPPARD : (A la radio) Trouvez là et revenez à toute vitesse !

Les coups de feu sont toujours échangés avec les Wraiths.

SHEPPARD : Foutez le camp !

Sheppard touche un Wraith, puis il cours en tirant des rafales, mais le Wraith qu’il a touché se relève, prend son arme et touche le major Sheppard qui tombe violemment au sol.

STACKHOUSE : Yamato ! McKay ! Emmenez le major !

Ils s’exécutent et emmène le major en le trainant, jusqu’à la porte des étoiles.

MCKAY : Je ne vois, ni Teyla, ni Ford.

STACKHOUSE : Emmenez-le !

 

BASE D’ATANTIS

Sur la base d’Atlantis, le major Sheppard est prit en charge par une équipe médical.

STAKCHOUSE : Fermez vite ! Ils sont derrière nous !

UN MEMBRE DE L’EQUIPE MEDICALE : Attention ! Allez-y doucement. Bon à trois on le soulève. Un, deux, trois. On l’emmène à l’infirmerie.

RODNEY : Nous devons retourner là bas !

DR WEIR : Où sont Teyla et Ford ?

RODNEY : Ils sont sur la planète ! Il faut repartir !

STACKHOUSE : Je vous le déconseille, les Wraiths surveillent la porte.

RODNEY : Pas question de les laisser là bas !

 

SALLE DE CONTRÔLE

DR WEIR : Il était combien ?

SKACKHOUSE : Difficile à dire. La plupart étaient derrière les arbres.

RODNEY : Il faut lancer une opération de sauvetage. Nous perdons du temps.

DR WEIR : Il n’est pas question que qui que se soit franchisse cette porte, avant que j’ai eus un rapport détaillé. Comment Teyla et le lieutenant Ford ont été séparés de vous ?

STAKCKHOUSE : Ils sont parti explorer le terrain pour entrer en contacte avec les habitants.

SGT BATES : Qui a eu cette idée là?

SHEPPARD : Moi. Elle obéissait à mes ordres.

DR WEIR : Vous ne serez pas mieux à l’infirmerie ?

SHEPPARD : Non, je vais bien. Je n’ai reçue qu’une demi-rafale.

DR WEIR : Pourquoi, n’êtes vous pas allez avec eux ?

SHEPPARD : Les indigènes de cette planète s’affolent facilement. Teyla était certaine qu’en groupe nous leurs ferions peur.

SGT BATES : Teyla, c’est ça...

SHEPPARD : Qu’est ce que vous dites sergent ?

SGT BATES : Comme par hasard elle avait disparue juste avant l’embuscade.

RODNEY : Tout comme Ford ! Peut-être que c’est lui !

SGT BATES : J’ai juste énoncé un fait, major.

SHEPPARD : Sergent ! Écoutez bien, je vais le dire qu’une seule fois...

SGT BATES : Vous pouvez toujours m’infliger un blâme. Mais permettez moi de vous rappeler respectueusement, que c’est la sixième fois que vous tombez dans un piège, et un seul Athosien, avait été informé de cette mission.

Soudain la porte des étoiles entre en fonction.

UN HOMME A LA CONSOLE DE CONTRÔLE : Activation extérieur non programmé. Je reçois le code de Teyla. Nous recevons une transmission radio. (A la radio) Ici Teyla. Le lieutenant Ford est blessé. Les Wraiths se rapprochent de notre position.

SGT BATES : Si vous baissez le bouclier, vous allez exposer cette base à une attaque des Wraiths.

TEYLA : (A la radio) Atlantis ! Je vous en supplie laissez nous passer !

Des militaires sont en positon devant la porte des étoiles.

DR WEIR : Lieutenant Ford, pouvez vous confirmez le rapport de Teyla ?

TEYLA : Il a perdu connaissance. Notre situation est de plus en plus désespérée. Nous serons bientôt obliger de franchir la porte des étoiles.

SGT BATES : Si nous baissons ce bouclier, qui c’est ce qu’elle laissera pénétrer sur Atlantis !

SHEPPARD : Bon sang ! Ouvrez cette porte !

DR WEIR : Baissez le bouclier.

Teyla arrive sur Atlantis en trainant le lieutenant Ford. Autour d’elle des militaires braquent leurs armes dans sa direction.

 

SALLE DE REUNION

Le Dr Weir, le sergent Bates, sont assis autour d’une table triangulaire noire, le major Sheppard lui est debout les mains posées sur la table.

SHEPPARD : Si elle était complice des Wraiths. Pourquoi, aurait-elle ramenée le lieutenant Ford ? Et pourquoi revenir d’ailleurs ?

SGT BATES : Elle est beaucoup plus utile pour eux ici, sur Atlantis. Apparemment elle a sauvée le lieutenant Ford, mais...

SHEPPARD : Apparemment ? Elle l’a trainée à travers la porte des étoiles !

SGT BATES : Il est toujours inconscient, la vérité reste à établir.

SHEPPARD : Ecoutez ! Ça suffit !

SGT BATES : Je parles en tant que responsable de la sécurité.

SHEPPARD : Vous parlez trop à mon goût sergent !

SGT BATES : Je le dis respectueusement, il me semble que vous faites passez vous sentiments personnel avant...

SHEPPARD : Vous êtes relevez de vos fonctions !

SGT BATES : A vos ordres.

Le sergent Bates quitte la pièce et le major Sheppard fait les cent pas devant le Dr Weir qui lui lance un regard lourd de sens.

SHEPPARD : Quoi ?

DR WEIR : C’est moi qui l’ai nommé responsable de la sécurité.

SHEPPARD : Oui, je le sais. Bon, dites moi que je suis relevé de les fonctions, si vous voulez.

DR WEIR : Peut-être que vous devrirez aller voir si Ford est rétabli.

 

LABO DE RODNEY

Le sergent Bates va voir Rodney, il renverse sur la table le sac de Teyla.

RODNEY : Vous me demandez de fouiller dans ses affaires ?

SGT BATES : Il faut chercher, une arme, un appareil d’enregistrement, un transmetteur, tout ce qui pourrait semblé dépasser la technologie des Athosiens.

RODNEY : Et si je ne trouve rien, après elle subira une fouille au corps ?

SGT BATES : Faites ce qu’on vous dit.

 

INFIRMERIE

LTD FORD : Nous voulions vous rejoindre, mais nous sommes tombés sur le feu de l’ennemi. Je n’ai rien vu venir. Nous avons riposté, foncé vers la porte et j’ai été touché par derrière. C’est elle qui m’a sauvé la vie, major.

SHEPPARD : Bien sûr, je le savais.

RODNEY : Major, je voudrais... Oh Ford, comment ça va ? Vous avez des fourmillements ?

SHEPPARD : Ah, oui, au fait, bienvenue au club.

LTD FORD : Non, j’ai réussi à l’esquiver la décharge, je me suis cogné la tête par terre.

SHEPPARD : Vous vous êtes juste cogné la tête.

RODNEY : Major, j’ai quelque chose à vous monter.

LTD FORD : Surtout ne vous inquiétez pas pour moi.

 

DANS LE LABO DE MCKAY

SHEPPARD : Qu’est ce que vous avez fait ?

RODNEY : Je sais que c’est choquant, mais le sergent Bates me l’a demandé.

SHEPPARD : Je vais le rétrograder ce salopard.

RODNEY : Major...

SHEPPARD : Teyla n ‘a rien n’avoir avec ça, je lui ai dit...

RODNEY : En fait il avait raison.

SHEPPARD : J’ai du mal à vous croire ?

RODNEY : J’ai été aussi surpris que vous, mais regardez. Son médaillon, c’est un transmetteur, il diffuse un signal en continue. Je le l’aurais pas remarqué, si Bates n’avait pas eu de soupçon.

SHEPPARD : C’est moi qui l’ai trouvé.

RODNEY : Trouvez ?

SHEPPARD : La première fois que j’ai vue Teyla sur sa planète. Elle m’a emmené visiter des ruines. Le médaillon était par terre, je lui ai donné moi même.

 

FLASHBACK DANS LES RUINES

Le major Sheppard ramasse le médaillon et le donne à Teyla.

TEYLA : Oh, je l’ai perdue il y a très longtemps.

 

SALLE DE REUNION

RODNEY : Le médaillon est n’est pas assez puissant pour émettre à longue distance. Pas à travers l’hyper espace en tout cas, ça ne m’étonnerait pas que des dispositifs ait été installés sur certaines planètes, pour relayer la transmission et alerter le vaisseau ruche le plus proche, ça expliquerait les attaques.

SHEPPARD : Nous devons des excusent à faire un certains nombre de personne.

DR WEIR : Teyla, n’avait aucun moyen de savoir qu’elle leur donnait notre position.

SHEPPARD : Ce médaillon lui a été offert pas son père, elle a perdue quand elle était petite.

RODNEY : Mais il était sans doute en sommeil et le major Sheppard a dû le réactiver en le ramassant.

SGT BATES : Puisqu’elle le portait autrefois, pourquoi n’ont ils pas été attaqués ?

RODNEY : Je viens de dire qu’il était en sommeil, non.

SGT BATES : Mais pour l’activer, il suffit de le toucher.

RODNEY : Non, j’ai dis que le major Sheppard l’avait activé.

DR WEIR : Alors du point de vu des Wraiths, Teyla est un être humain ordinaire.

RODNEY : Suivre sa trace ne les intéresse pas. Par contre le major Sheppard oui.

DR WEIR : Il a le gène des anciens.

RODNEY : Exact ! Dans le passé les Wraiths et les anciens ont étaient en guerre et les Wraiths ont inventés un système de détection.

SHEPPARD : Un Athosien a pensé que ce bidule ferait un joli pendentif, selon vous ?

RODNEY : Je ne suis pas monsieur je sais tout. Ça reste à voir. L’important c’est que...

DR WEIR : que Teyla est innocente. Tous les autres Athosiens le sont aussi, d’ailleurs.

SHEPPARD : Très bien dans ce cas... on peut peut-être l’utiliser contre eux ?

 

LABO

Le lieutenant Ford pose deux contenants en fer. McKay et Sheppard arrivent, Rodney masse ses mains, il semble nerveux.

SHEPPARD : Vous semblez un peu nerveux.

RODNEY : Non, je fais parti de l’équipe, je viens.

SHEPPARD : Bien sûr, j’ai juste dis, vous semblez un peu nerveux.

RODNEY : Oh, j’ai cru que vous aviez dis, « Rodney inutile de venir. »

SHEPPARD : Je compte sur vous.

RODNEY : Hé bien, vous pouvez, je viendrais, malgré le fait que mes doigts soit encore un peu engourdis.

Teyla arrive dans le labo.

SHEPPARD : Vous êtes en retard.

TEYLA : Désolé.

LTD FORD : Bon, les Wraiths ayant de puissante capacité régénératrice, en tuer un demande déjà pas mal d’effort. Mais en capturer un vinant représente un sérieux défit. Quelque ce soit notre attention, il faut que ce Wraith soit à terre.

RODNEY : Notre dernière destination était inaccessible aux vaisseaux, et les ruines dans la zone d’arrivée obligeront les Wraiths à venir à pied.

LTD FORD : Dans ce cas, nous pourrons nous servir de ça. C’est une grenade incapacitante, le mélange de perchlorate d'aluminium et de potassium forme un cocktail très efficace. Vous verrez, la cible est submergée sous un déluge lumineux et sonore créé par des zones à haute fréquences. Si l’ennemi n’a pas son compte, ils nous restent ceci, c’est un taser...

SUR LA PLANÉTE

LTD FORD : D’une portée de 4 à 6 mètres, il inflige une décharge électrique de haut voltage et de faible ampérage qui imite les signaux corporel et provoque une paralysie temporaire. (A la Radio) Major ici Ford.

SHEPPARD : (A la radio) Du nouveau Lieutenant.

LTD FORD : (A la radio) Nous avons de la visite. Ils sont quatre, major.

SHEPPARD : (A la radio) Allez, on procède comme prévue.

LTD FORD : (A la radio) D’accord.

SHEPPARD : Toujours aussi nerveux on dirait ?

RODNEY : Non, non, je vais très bien. Je vous jure.

Le chef des Wraith ramasse le médaillon de Teyla. Le major Sheppard regarde furtivement ce qu’il se passe.

SHEPPARD : (A la radio) Teyla.

Des signes sont échangés entre le major et Teyla, s’en suit une explosion à côté des Wraiths. Le lieutenant Ford et un autre militaire envoie des grenades et le major Sheppard et McKay tirent des rafales. Teyla fait de même et touche un Wraith, elle décide de se déplacer pour l’abattre. Du côté de Sheppard et de McKay, l’un des deux abat un Wraith, mais se dernier se relève.

UN MILITAIRE : Il est à nous celui-là ! Sortez-vous vos taser.

Deux militaires, ainsi que le major Sheppard et McKay arrivent et pointent leur taser sur le Wraith, puis ils tirent tous en même temps. Quand à Teyla elle se charge du chef, sur le quel elle tire à plusieurs reprise, celui-ci semble ne rien ressentir et s’approche de Teyla, d’un coup puissant de sa main il envoi Teyla à terre. Du côté de Sheppard, le Wraith électrifié s’écroule. Teyla saisie une grande branche et commence à combattre. McKay et Sheppard s’occupe du Wraith, mais ce dernier enclenche l’autodestruction.

SHEPPARD : Il va s’autodétruire. Attention ! A couvert !

Le Wraith explose et des morceaux de chaire tombent a proximité des McKay et Sheppard. Teyla continue son combat avec le chef.

LTD FORD : Major ! Dr McKay !

SHEPPARD : ça va ?

RODNEY : Ouais, ça va...c’est une vrai partie de plaisir.

Teyla se bat toujours contre le Wraith, elle est projeté à terre, le Wraith la maintient au sol en l’étranglant. Il est sur le point d’aspirer sa force vitale, lorsque le major Sheppard intervient en tirant sur le Wraith, il s’écroule au sol, il essaye alors de s’autodétruire, mais John l'empêche d'accéder à son bouton d'autodestruction.

SHEPPARD : Restez tranquille. Je serais venu pour rien si vous vous faites exposer.

 

BASE D’ATLANTIS

DR WEIR : Teyla ! J’espérais vous voir, vous partez sur le continent. Vos compagnons vont bien ?

TEYLA : Oui très bien, ils sont tous très occupés à labourer et à planter, si j’en crois Halling.

DR WEIR : Ça fait plaisir à entendre.

TEYLA : Je leur raconterais ce qui est arrivés. A mon avis les événements de la semaine passée ne sont bientôt plus qu’un lointain souvenir.

DR WEIR : Je vous le souhaite. Evidemment je sais que tout ça vous a fait vivre des moments très difficiles à supporter.

TEYLA : En fait Dr Weir, je crois bien qu’a votre place, j’aurais agis de la même façon.

DR WEIR : Merci.

 

PRISON D’ATLANTIS

Au coeur de la cité dans l'obscuité le Wraith qui a été capturé est enfermé dans une grande cage. Le major JohnSheppard lui rend visite. Il fait le tour de la cage et puis fait face au prisonnier.

WRAITH : Vous revenez ? Votre espèce est persévérante. Je croyais que vous aviez abandonné.

SHEPPARD : Abandonnez ? J’attendrais, j’ai tout mon temps. En ce qui vous concerne par contre... Pour ce qui est des boucliers et des trucs comme ça, les anciens savaient y faire. Je vous donne une semaine, peut-être deux au maximum.

WRAITH : Vous perdez votre temps. Je ne vous fournirai aucune information.

SHEPPARD : Je me demande ce qui est le plus douloureux : recevoir un coup de fusil ou crevé de faim ? J’aimerais bien vous être agréable, mais comme dit McKay... il nous est impossible de satisfaire votre régime alimentaire.

WRAITH : Quand je sortirais d’ici, vous serez la première créature dont je me nourrirait.

SHEPPARD : Comme vous voulez. Moi je vais me faire un petit sandwich.

WRAITH : Humain. Vous croyez que c’est une victoire de m’avoir capturé, mais sachez qu’en amenant ici, vous n’avait fait que hâter l’heure de votre malheur. C’est seulement une question de temps avant que créature de mon espèce viennent me libérer, et quand elles arriveront, vous n’aurez nulle part dans ce monde où vous cacher.

SHEPPARD : Gardez des pensées positives.

                                                                                    FIN

Transcript by Tara

PREVIOUSLY ON STARGATE ATLANTIS

WEIR: *rushing down steps* Major Sheppard?! *Gate shuts down* Major Sheppard who are all these people?!

TEYLA: I am Teyla Emmagan Daughter of Tughan

Shot of wraith flying over head

TEYLA: If the wraith have never touched your world you should go back there.

SHEPPARD: Oh we'd like to but we can't.

BECKETT: I don't see a life form like this ever dieing of natural ageing the way we do.

CARETAKER: You trespassed upon our feeding ground. *shot of big fish guy headed for the wraith prison*

CARETAKER: *Dying* You don't know what you have done.


Shot of Gate opening kawoosh. Security runs forward, weapons aimed. Shield in place.


SCENE: Control room

Some mumbling weir enters.

CONTROL GUY: Its Major Sheppard's IDC

WEIR: They've only been gone a few hours.

SHEPPARD: (on radio) Atlantis, this is Sheppard we're coming in hot.

WEIR: *Walks over to balcony* Lower the shield

Shield lowered. After a second shots obviously fired by the wraith come through the gate. Airman dive out of the way. As Sheppard's team comes through the gate.

WEIR: Raise the shield.

Just before the shield is raised a shot comes through hitting McKay. He's down.

SHEPPARD: McKay!

Ford and Sheppard hurry to help him, as weir heads down.

WEIR: Medical team to the gateroom!

SHEPPARD: I got a pulse


SCENE: Infirmary

McKay wakes mouth slightly open. Sheppard and Beckett waiting.

SHEPPARD: How you feeling?

MCKAY: *muffled* likae a thitua…I can' alk…

SHEPPARD: You can't talk either

MCKAY: I ow aths wat I sed.

BECKETT: Your body experienced a full overload to its sensory and motor nervous system…

MCKAY: Ah quwat?

SHEPPARD: You took one of those wraith stunners right in the face…

BECKETT: It's really quite fascinating actually; the wraith weapon impedes a fire of neurons that enables the necessary---

MCKAY: OHHHHAAA

BECKETT: The paralysis is only temporary. Don't worry Rodney. You'll be up and about in no time. Bloody good thing that wraith weapon is only designed to incapacitate…*Sheppard nods* or he'd be dead

MCKAY: Quwat?

WEIR: *Opens door* Major? Could I see you for a second?

Sheppard raises an eyebrow at McKay and heads over to Weir.

MCKAY: Allo? Allloooo?!

SHEPPARD: He's going to be fine…*both start walking down corridor*

WEIR: I've heard…I want to know what happened out there…

SHEPPARD: The same old thing…

WEIR: Which makes it the fifth? Time your teams encountered the wraith out of…how many missions. *stops on stairs*

SHEPPARD: *stops thinks.* nine………*at her look* so…probably not a coincidence.

WEIR: I think it's pretty damn obvious now. We've got a spy in Atlantis. *walks upstairs, Sheppard still standing there.*


SCENE: Conference room

Sheppard's sitting across from McKay, who is massaging his foot.

SHEPPARD: Could you please not do that here?

MCKAY: My foot is still numb, if you'll excuse me…

Fords grinning

SHEPPARD: Well at least your mouth still works fine

Weir and Bates walk in talking.

WEIR: Alright let's get started. *all sit down, doors shut.*

FORD: Shouldn't we wait for Teyla?

WEIR: Teyla wasn't invited.

SHEPPARD: She's a member of my team

BATES: She's also an Athosian sir.

SHEPPARD: So?

BATES: If we've been compromised and every indication suggests that we have…*weir watches Sheppard* It is almost certain that one of them is responsible

SHEPPARD: We're talking about Teyla…

WEIR: I don't like it either-…

SHEPPARD: Good then get her on in here---

WEIR: …-but the safety of this base and its personnel are my main concern…right now. As it should be yours. The wraith have shown up on the last five of the nine planets you team has visited and given the fact that two of those world were unpopulated…we can pretty much assume that they have been alerted to your missions by someone on this base.

MCKAY: If someone on this base was communicating with the wraiths… then why hasn't Atlantis been attacked?

SHEPPARD: *Gives weir a look, pointing at McKay* Good point…

BATES: Maybe we should just stop using the Stargate indefinitely

SHEPPARD: We can't do that…

BATES: Why not?

SHEPPARD: Because we need ZPMs to power this place.

BATES: Things seem to be running fine right now…

SHEPPARD: Ok…When the wraith do show up…and they will…how do we defend ourselves?

MCKAY: Or for that matter how do we get back to earth?

WEIR: This is the only Stargate in the Pegasus Galaxy that can even reach earth…and if it comes to that we're going to have to use the self destruct before the Wraith take the city.

SHEPPARD: Bottom line: We need to use the gate.

BATES: Then we've got to find out who's responsible ASAP. I suggest we start by confining all non-base personnel to the south side of the complex.

SHEPPARD: Are you kidding?

BATES: That's the absolute minimum we should do. If Colonel Sumner was still her---…

SHEPPARD: He's not. (Silence) I am.

BATES: Yes sir.

WEIR: We're not going to start treating anyone like prisoners…

SHEPPARD: Well……that's good.

WEIR: That said. Steps should be taken to safeguard the more sensitive areas of this facility. It's only reasonable.

BATES: I recommend that no go zones start with Stargate operations, the labs, power generation and the Jumper bay.

WEIR: I'd like to meet with every Athosian on this base. I mean they've been here three months…I only know a handful of them by name, *Sheppard not looking to happy*

BATES: I could start setting up interviews as soon as we're done here…

WEIR: In the mean time…all gate travel is suspended. Until further notice.


SCENE: Gateroom. Teyla enters heading for stairs two marines stand guard.

MARINE: *Stops Teyla* Sorry ma'am you can't come up…

TEYLA: I'm on my way to see Dr Weir.

MARINE: That area's of limits.

TEYLA: Since when? *Sheppard comes down the stairs* I believe there has been some sort of misunderstanding…I………*looks up, Weir and McKay walk by…* was unaware a meeting had been called…

SHEPPARD: Lets take a walk…


SCENE: Out on the balcony over looking the city,

TEYLA: What is happening?

SHEPPARD: There may be a security leak on Atlantis.

TEYLA: Are you certain?

SHEPPARD: Well Not certain certain…but pretty certain. It means we're going to have to take temporary precautions.

TEYLA: Such as?

SHEPPARD: Well…like uh…suspending gate travel, tightening security…… getting to know your people…better

TEYLA: You suspect an Athosian?

SHEPPARD: Dr Weir wants to meet them…that's all…it's nothing personal. Well…well I mean it is…in the sense she wants to meet them all personally

TEYLA: You're aware of the horrors generations of my people have faced at the hands of the wraith…yet you would still question their loyalty…

SHEPPARD: Come on Teyla… that's not fair…You've got people running around Atlantis that's she's never even met.

TEYLA: I know each and everyone of them. I would stake my lives on their innocence

SHEPPARD: ok…well perhaps you've noticed that every time we step through the Stargate bad guys try to kill us…and I'm getting a little tired of it…How bout you?

TEYLA: That does not mean-

SHEPPARD: look…all we're asking for…is a little cooperation that's all.

(Silence)

TEYLA: *not too happy* you shall have it *walks off*


SCENE: Room like the conference room, but sort of different with the table. Bates, weir, Halling and a Marine are there.

WEIR: Halling. How's Jintu?

HALLING: Well enough for a boy confined to his living quarters.

WEIR: I'm sorry, it's temporary but it is a necessary precaution.

HALLING: So I've heard.

WEIR: Then I assume you know why we've arranged these meetings…

HALLING: For the same reason my people can no longer go off-world or… enter parts of the city. You no longer trust us.

WEIR: Truth Halling. We don't know who to trust. Information regarding some off-world excursions has obviously found its way to the wraith.

HALLING: Obviously?

WEIR: They can't be lying and waiting in every corner of this galaxy. They are tracking our movements and we have to find out how. Your help with this will be greatly appreciated.

HALLING: Then by all means…how can I be of assistance?

WEIR: Thank you *looks through file*

BATES: Since you've been here on Atlantis…you've been off-world three times?

HALLING: Yes I've been acting as a guide on behalf of Sgt Stackhouse's reconnaissance team…helping to establish relations between your people and some of our former trading partners.

WEIR: Stackhouse reported he lost track of you on a couple of these outings…

HALLING: I did take the time to visit some close friends.

BATES: Interesting. *flicking through sheets* Two of your three visits Pre-dated wraith attacks by approximately a day

WEIR: sergeant

HALLING: What are you suggesting?

BATES: I'm not suggesting anything.

HALLING: You think I would betray my own people? Jeopardize the life of my son?

WEIR: No one is making accusations *gives Bates a look*

HALLING: I disagree. You have already leapt to the conclusion that an Athosian is responsible.

BATES: Because it can't possibly be one of our own people… *weir gives BATES another look*

HALLING: No.

WEIR: We just need to clarify a few things.

HALLING: Then allow me……I lost my closest friend in the wraith attack that forced us from our home world. Sellena –the woman you spoke to before me- lost both her parents. In fact…You'd be hard pressed to find an Athosian that has not experienced loss at the hands of the wraith. *BATES looks embarrassed* These are the people you accuse.

WEIR: We're not accusing anyone.

HALLING: and I came here expecting an interview…*gets up* not an interrogation. *leaves*


SCENE: Jumper bay in a Jumper

ZALINKA: I mean I don't think it's too much to ask…

MCKAY: What is it?

ZALINKA: nothing…nothing…nothing…Just can't bear the same meal…day after day after day…

MCKAY: well buck up a little…I'm trying to run a diagnostic.

ZALINKA: sorry.

MCKAY: I mean… we are stranded with limited resources in another galaxy. Come on the nearest bob-big boys is three hundred million light-years away…we have to make do…If that means you have to eat my favorite food two days in a row…so be it.

ZALINKA: You enjoy military rations?

MCKAY: I know…it's weird…Hospital food too. The only reason I don't Like airplane food is you can't get seconds and I'm an absolute… *thing he's messing with beeps* Hello…

ZALINKA: What is it?

MCKAY: Well it's a command sub routine I've never seen before…

ZALINKA: *walks over* What is it's function?

MCKAY: *Looks up* I don't know…because I've never seen it before. Ok… I'm going to cross reference this with the ancients database up in the control room…I'm just going to grab the a…*lets go of thing, which Zalinka grabs and loud noise* What’d you touch?

ZALINKA: No no nothing nothing…*steps away*

MCKAY: No you were just…

ZALINKA: No no no I didn't.

more sounds both get out…look up in awe. As the roof opens.

MCKAY: I had no idea the roof could do that.

ZALINKA: neither did I…


SCENE: A room, lit with Candles. The Athosian have called a meething.

Athosian Male: The gateroom and surrounding sections have been closed to us.

Athosian Female: And we may no longer have access to the medical facility without escort. We're under constant surveillance…our movements restricted.

Athosian Male: How long must we put up with this?

HALLING: It has already been to long…

Doors open to reveal Teyla.

TEYLA: I would have been expected to be included in this discussion…

HALLING: *gets up* As we would have expected you to take a stand in our defense…

TEYLA: They have taken action to defend everyone on this base. That includes each and every one of you. The presence of a wraith collaborator threatens us all.

HALLING: Then you support Dr. Weir's decision to confine us?

TEYLA: Halling…we are their guests.

HALLING: We've become more like their prisoners…but unlike prisoners… we can choose to leave.

TEYLA: Where would you go?

HALLING: Do you not mean to say "Where would we go?" (silence) We have friends on other worlds who would gladly take us in…

TEYLA: For how long? Good trading partners do not necessarily make good hosts…

HALLING: There are many worlds among these stars.

TEYLA: The wraith have awakened…no world is safe.

HALLING: nor is it safe to remain… They will continue to do this until they find someone to blame.

TEYLA: You know in your heart that none of our people could be responsible for this…

HALLING: of course.

TEYLA: Then we have nothing to fear.

HALLING: You trust Dr Weir that much?

TEYLA: I do.

HALLING: More that you would trust your own people?

TEYLA: No. I understand her responsibility…Halling…we have met with the wraith off world so often and so quickly…there must be a reason beyond coincidence…Give them a chance to find it. *Halling sits* I do not a approve of some of their measures…but I do know in the end they will help to prove our innocence. Atlantis is far more than shelter. It is hope. Not only for our people but for everyone who would stand against the wraith. We must not abandon that hope.

HALLING: They may reside here Teyla but they are not the ancestors no matter how much you wish them to be.


SCENE: Corridor.

Sheppard walks out of door. Ford rushes from behind.

FORD: Sir.

SHEPPARD: Ford…

FORD: Heard they got a sun roof open on the jumper bay…

SHEPPARD: Yep…

FORD: Also heard you're planning to take a Jumper out…

SHEPPARD: I figure that's what the door on the roof is for…

FORD: Anyone else call shot gun?

SHEPPARD: Just gonna drive around the planet check it out…

FORD: Oh you're just checking out the planet...oh never mind then that's cool I mean… *start heading up steps* I've got better things to be doing than cruising around the planet in a space ship.

SHEPPARD: *stops turns back to ford* You're like a kid you know that?

FORD: *grins* Yes sir. I brought along something to eat on the ride…

SHEPPARD: What's that?

FORD: How about a nice…turkey sandwich…

SHEPPARD: *sighs,* lets go *head upstairs*


SCENE: Interview room

WEIR: Send in whoever's next please…

Marine opens door, Teyla walks in. Weir stands.

WEIR: Teyla…I wasn't expecting you

TEYLA: I was surprised to be left of your list…

WEIR: I didn't feel it was necessary in your case…

TEYLA: On the contrary you should have spoken to me first…

WEIR: *sits* You're right…I should have.

TEYLA: I can tell you anything you need to know about my people…

BATES: Is it possible you don't know them all as well as you think?

TEYLA: *Ignores Bates, who looks a little put out by this…* I empathize with you Dr Weir… as leaders we are often forced to make difficult decisions in the interests of those we serve…but many of my fellow Athosian are not so…understanding…

WEIR: I know… But there's nothing I can do about that now…people can suspect my motives for these meeting all they want. But you and I need to agree that we have a problem… I have to do what ever I can to get to the bottom of it and right now that means sitting down and talking to every single person here…

TEYLA: You should know there is talk of leaving Atlantis

(silence)

WEIR: I hope it doesn't come to that. *Teyla nods and smiles in response*

TEYLA: *gets up* Not all change is for the worst…


SCENE: Jumper bay. On Jumper.

Door is shut. Ford and Sheppard go through controls for flight.

SHEPPARD: Flight this is Jumper three we are go for bay launch.

Over head sun roof opens.

FLIGHT: Jumper three you are good to go.

SHEPPARD: Yes we are…

Jumper rises up and take off.

FORD: It's strange not pulling into Gs…

SHEPPARD: Yeah…kinda miss it. Although at this rate of acceleration we'd be dead by now.

FORD: yeah?

SHEPPARD: Oh yeah…without inertial dampening we'd be hit by so many Gs our eyes would pop…the skin would pull away from our faces, our brains would squish up to the back of our skulls and our internal organs would be crushed into these chairs *looks at Ford* What about that sandwich?

FORD: *Give him a dirty look and passes over the sandwich*

SHEPPARD: Flight we're going to take a low orbit around the planet. We'll advise when we're back in radio range…

FLIGHT: Copy that Jumper three…Good luck

FORD: You know we still haven't named the planet yet…

SHEPPARD: I'm sure the ancients have a name for it…

FORD: How about Atlantica or something like that. *grins*

SHEPPARD: I thought we agreed you weren't going to name anything anymore? *raises eyebrow*

FORD: *shrugs, looks out window…* Sir… *Sheppard looks* Is that…land?

SHEPPARD: Yes…it is…

FORD: Wonder how big it is?

SHEPPARD: *map comes up on screen* Big.

FORD: Really big…


SCENE: interview room

FORD: It's huge…

MCKAY: Define huge…

SHEPPARD: 15 million square miles…give or take…

MCKAY: Well that would make it approximately the size of…I have no idea but it sounds huge…

WEIR: How long would it take us to get there?

SHEPPARD: 25 minutes by Jumper from ground to ground… I saw some sweet breakers on the south table…there may be surfing in our future… *Weir and ford grin*

BATES: We should send a team to go get soil and water samples.

MCKAY: He's right if the land's arable it could solve a lot of our food productions problems

BATES: Actually I was thinking of something else…

SHEPPARD: Not surfing?

BATES: No sir…We can't resume off world missions as long as the Athosian remain in the city…

SHEPPARD: So you want to dump them on the main land

BATES: sound like we're sending them out to die major…

SHEPPARD: Well how the hell would you know…

FORD: It looked pretty wild down there…

BATES: A second ago we were going surfing…

SHEPPARD: Well that was after we check for monsters and…bugs and other space related things…

BATES: I can't imagine it would be worse than their original home world…

MCKAY: That could be just failure of imagination on your part.

BATES: and any case a survey would tell us what we need to know…

Weir has been watching them, thinking. Sheppard glances at her then away…then back again, eyebrow raised weir looks at him.

SHEPPARD: You're not seriously thinking about this? *weir does a sort of half shrug* We're the reason they had to leave their planet in the first place.

WEIR: *nods* This is a complicated situation major…

SHEPPARD: Well what does that mean…

WEIR: It means I'm not about to rule anything out…at this point…


SCENE: Corridor.

HALLING: Dr weir… *Weir stops, some Athosian are with halling* is it true you have discovered land on this world

WEIR: Yes it is

HALLING: Then my people wish to take our leave to explore it.

WEIR: You would?...

HALLING: We're no longer welcome here…

WEIR: That's not the case

HALLING: And it will make us useful as long as we have no access to the gate…

WEIR: We don't even know if it's safe…

HALLING: We can determine that…for both our people…

WEIR: I don't get it…up until now you have been insisting on access to the Stargate and now you're proposing to deliberately cut yourself off from it…

HALLING: We cannot leave…and we cannot stay… The main land presents us with a third option…

WEIR: I see

HALLING: You said yourself this was a temporary measure

WEIR: Yes of course…

HALLING: You have the means to assure us passage between Atlantis and the main land…when you decide to resume use of the gate.

WEIR: And if we resume our missions through the Stargate and stop encountering the wraith at every turn…it will only prove that there is a spy on the Athosian.

HALLING: And when you continue to encounter the wraith at every turn… it will only prove our innocence.

WEIR: Have you discussed this with Teyla?

HALLING: Teyla has made her decision… *all Athosian bow and leave.*


SCENE: Athosian are packing. Door opens to Teyla.
HALLING: I understand you are not coming with us. *two Athosian walk out*

TEYLA: Dr Weir has arranged for communications between Atlantis and the main land…Should you ever need our assistance…

HALLING: Thank her for us…

TEYLA: I hope…I don't want anyone to believe that I'm…

HALLING: Teyla. The time has come.

TEYLA: *walks over to him, they put their foreheads together*

HALLING: Go safely…

TEYLA: And you…*she leaves*

Shot of all the Athosian leaving, Teyla watching from upstairs. Weir walks over.

TEYLA: I've never been separated from my people before…

WEIR: It must be hard…but you know you'll see them again…

TEYLA: You doubt that you will one day return to earth…

WEIR: I can't afford that doubt

TEYLA: You mean you can not afford to let them show.

WEIR: You're still a leader Teyla…You are doing this for you're people and for their future… They know that.*walks off*


SCENE: Gate room.

I think about two teams (one Sheppard's) come down.

WEIR: Anxious to step through the gate again Major?

SHEPPARD: Yes I am…

TEYLA: We all our…

SHEPPARD: *to weir* You like us to bring back anything special?

WEIR: uh…no thanks…

SHEPPARD: Groceries? A new outfit? Flatware…

WEIR: Hmm…no…just yourselves…in one piece please. Dial it up *Gate starts dialing* be safe. *walks off*

Gate opens both teams step through. WORMHOLE.


SCENE: On planet. Near Gate.

SHEPPARD: Well good stuff?

ANTHROPOLOGIST: I can't even begin to tell you how fascinating this is…

SHEPPARD: Anthropologist fascinating or actual fascinating?

ANTHROPOLOGIST: Yes well maybe fascinating isn't the right word…

SHEPPARD: Maybe not…How much longer?

ANTHROPOLOGIST: Realistically…we'll probably be needing to come back… there's just so much here…

SHEPPARD: Well I can see that…is there any way to speed things up?

ANTHROPOLOGIST: well sure find me someone who can translate some of the ruin… *Teyla and Ford walk over Ant leaves*

SHEPPARD: *to Teyla* Did you say there were natives here?

TEYLA: They are very shy people. They probably went into hiding the minute we came through the gate.

SHEPPARD: Is there any way you can coax them out. Have them give us a hand?

TEYLA: It is unlikely…but I could try.

SHEPPARD: Ltd…go with her.

TEYLA: It would be better if I went alone

SHEPPARD: You will be alone. With Lt. Ford.

Teyla looks at ford both walk off, Sheppard looking out after them with a sigh.

TEYLA: Yeelah


SCENE: In the wood

TEYLA: Yeelah averay. Yeelah…yeelah an averay

FORD: Maybe they're not around.

TEYLA: They are near…but you are a stranger to them. They will not come out of hiding so long as you are with me…They are not a dangerous people Lt.…I will be fine…

FORD: *Watches her* Alright I'll wait here…

TEYLA: *Walks off* Yeelah yeelah

FORD: Call me on the radio if you need me.


SCENE: Back at Gate.

Sheppard looks at watch, McKay's packing something and Marine look out. We get a shot of someone move by through the tree line. Sheppard look over spots them

SHEPPARD: WRAITH!!! *The wraith fire* Back to the Gate Now!!!

They rush back. Ford hears the fire, moves glances in the direction Teyla went. Teams fall back, firing on the three oncoming targets.

FORD: Teyla!! (on radio) Major what's the situation?

SHEPPARD: Lt. we're taking fire. You're going to have to zoom around to get back to the gate.

FORD: Teyla's not with me she went to get…

SHEPPARD: Find her. Get her back.

Ford rushes off.

Sheppard kills two wraith.

SHEPPARD: move out!

Third falls Sheppard gets up heading for gate, Third guy gets up shoots hitting Sheppard.

STACKHOUSE: Lumano! McKay! grab the Major. *fires*

MCKAY: What about ltd Ford? *picking up Sheppard*

STACKHOUSE: Now!!

They drag Sheppard and go through the gate. WORMHOLE.


SCENE: Gate room

Overhead shot, team come through gate. Med team ready

STACKHOUSE: Shut it down they're right behind us *gate shuts down.*

Weir walks down, watching as Sheppard is rushed off.

MCKAY: We have to go back.

WEIR: Teyla? Lt. Ford?

MCKAY: Still on the planet. We have to go back now!

STACKHOUSE: I'd advise against it. You have wraith all over the gate.

MCKAY: We can't just leave them there


SCENE: Control room

WEIR: How many?

STACKHOUSE: Its hard to say most of them were behind the tree line.

MCKAY: We're wasting time here we need to mount a rescue operation.

WEIR: I'm not going to send anyone through that gate until I have all the facts Doctor. How did Teyla and Lt. Ford get separated from you?

STACKHOUSE: They went to check out the area and try to make contact with some of the natives…

BATES: And whose idea was that?

SHEPPARD: Mine. *walking up behind him* She was following my orders *sits down*

WEIR: Shouldn't you be back at the infirmary?

SHEPPARD: No I'm fine I didn't take a full blast.

WEIR: Why didn't you go with them major?

SHEPPARD: Well the natives of that planet are easily spooked. Teyla thought we'd scare them off with a big group.

BATES: Teyla did…

SHEPPARD: What's that sergeant?

BATES: She was conveniently absent during the ambush…

MCKAY: So was Ford maybe it was him?

BATES: I'm just stating a fact sir.

SHEPPARD: Sergeant *getting up* I am only going to say this once…

BATES: With all due respect Major. You can reprimand me if you wish…but its been six times your team has been compromised. Only one Athosian knew about this last mission.

Gate activates.

CONTROL GUY: We have an unscheduled off-world activation…It's Teyla's IDC. Receiving a radio transmission.

TEYLA: (On radio)This is Teyla…Lt. Ford has been wounded. The wraith are closing in on our position.

BATES: You put down that shield and we could be opening up this base to a wraith attack

TEYLA: (on radio) Atlantis…please let us through……

Airman/marines flank the gate weapons aimed.

WEIR: (on radio) Lt. Ford can you confirm the situation.

TEYLA: (on radio) He is unconscious. Our situation grows desperate. Soon we will have no choice but to go through the Stargate.

BATES: We drop that shield and who knows what she'll bring through the gate with her…

Weir looks to Bates and Sheppard unsure.

SHEPPARD: Open up the damn gate!!

Shot of all threes faces.

WEIR: Lower the shield.

Shield is dropped, Teyla comes through dragging ford. The gate disengages. The marines move forward weapons trained on Teyla. All rush down. Sheppard checking Ford.


SCENE: Interview room

SHEPPARD: If she were helping the Wraith… why bother bringing ford back…In fact why bother coming back at all?

BATES: She's of more use to them here in Atlantis…as for apparently rescuing ltd ford.

SHEPPARD: She carried him through the gate…what's apparent about that…

BATES: He's unconscious sir…we still don't know what happened…

SHEPPARD: Oh that's enough

BATES: Its my job to express security concerns.

SHEPPARD: I've heard enough of your concerns.

BATES: Again with all due respect Major I believe you're putting your personal feeling in front of your…

SHEPPARD: You're dismissed.

Silence…weir looks down at the table, as Bates gets up slamming his file.

BATES: Yes sir. *packs up his stuff walk out.*

Sheppard glances at Weir then paces. She watches him. He stops.

SHEPPARD: What?

WEIR: I'm the one who put him in charge of security

SHEPPARD: Yes you did…and if you want to dismiss me. Go ahead.

WEIR: Why don't you go see how ltd Ford is doing…

Sheppard leaves


SCENE: McKay's lab.

BATES dumps out Teyla's things on the table.

MCKAY: You want me to go through her stuff?

BATES: We're looking for weapons, transmitters, recording devices… anything that looks like its beyond the Athosian level of technology.

MCKAY: And if I don't find anything we move onto a strip search?

BATES: Just do it *walks out, McKay starts*


SCENE: Infirmary

FORD: We were on our way back, when we came under fire. Didn't even see them. We returned fire they made for the gate. I was shot from behind. She saved my ass back there major.

SHEPPARD: Of course she did

MCKAY: Major I *walking up behind them* oh…ford how are you feeling… pins and needles all over?

SHEPPARD: Oh yeah welcome to the club.

FORD: No sir I managed to dive out of the way of the stun blast. I must have hit my head on the way down.

SHEPPARD: You hit your head?

MCKAY: Major I need you to see something *both head off*

FORD: I'll be fine.


SCENE: McKay's lab. Sheppard stops at the sight of all Teyla's stuff

SHEPPARD: What the hell is this?

MCKAY: I know how it looks. It was a special request from Sergeant Bates.

SHEPPARD: I'm gonna bust that Son of a Bitch.

MCKAY: Major…

SHEPPARD: Teyla has nothing to do with this.

MCKAY: The thing is he was right.

SHEPPARD: Bates was right?

MCKAY: I know I was as surprised as you are. Look at this. *walks over* Its her locket… It's a transmitter, Its been broadcasting a continuous signal…I wouldn't even have noticed if I hadn't been looking for it specifically.

I found it…

MCKAY: What?

SHEPPARD: Back on her planet…the first time we met… *we get a flash back of him finding it* Teyla took me to the old ruins… That was half buried in dirt…I gave it to here

TEYLA: I lost this years ago.


SCENE: Conference room

MCKAY: The locket isn't powerful enough to send a signal very far… certainly not through subspace my guess is there are probably relay devices that probably pick up the transmission and alert the nearest hive ship. Those were the planets we were attacked.

SHEPPARD: Boy do we owe a few people an apology.

WEIR: *looking at locket* Teyla had no idea she was giving away your position.

SHEPPARD: She said it was a present from her father…she lost it when she was a kid.

MCKAY: It was probably dormant till major Sheppard picked it up… activated it.

BATES: If she wore it as a kid why weren't they attacked back then…

MCKAY: Didn't I just say it was dormant??

BATES: But if it was activated by touch…

MCKAY: You're not listening…I said major Sheppard activated it

WEIR: As far as the wraith are concerned Teyla is just another human being

MCKAY: They would have no interest tracking her…now Major Sheppard on the other hand…

WEIR: Has the Ancient gene

MCKAY: Exactly…now at one point the wraiths and the ancients were at war…the wraiths created a transmission device to detect ancients

SHEPPARD: SO some Athosian thought this would make a nice little necklace…

MCKAY: How could I possibly know that? What am I answer man? The point is…

WEIR: It wasn't Teyla…or any other Athosian for that matter…

SHEPPARD: If that's the case…we can use it against them…


SCENE: Lab.

Ford's loading something. McKay and Sheppard walk in, McKay massaging his hands.

SHEPPARD: You seem nervous…

MCKAY: No…I'm part of this team I'm doing this.

SHEPPARD: Yes you are. I just said you seemed nervous.

MCKAY: Oh really…I thought you said Rodney you don't have to do this…

SHEPPARD: Yes you do

MCKAY: Damn right I'm doing this…despite the fact the feeling has a completely turned my extremities…

Teyla enters

SHEPPARD: You're late.

TEYLA: Sorry

FORD: Now given the wraiths regenerative abilities killing one requires some amount of effort… Catching one alive is going to be a whole other deal…for any of these options to work your wraith has to be on the ground…

MCKAY: The last planet we visited was inaccessible by ship and…the ruins around the Stargate should force the wraith to come through on foot.

FORD: in which case *opens box* You'll be able to use these. *pulls out can* This is a stun grenade. Its filled with a mixture of aluminum and potassium percolate that when ignited produces a high pressure wave that will overwhelm the intended target with intense light and sound. If that doesn't get his head ringing in addition *pulls out weapon* You've got your tazer…


SCENE: Planet. Setting up trap

FORD: (Voice over) with a range of 15 to 20 feet it delivers a high voltage low Ambridge charge that limits the body's electrical signals temporarily paralyzing the victim.

Sheppard and McKay sitting behind rock.

FORD: (On radio) Major this is ford.

SHEPPARD: What you Got Lt.?

FORD: *Looking through binoculars at Wraith* We've got company. Four of them.

SHEPPARD: Alright then we go as planned.

FORD: Yes sir

SHEPPARD: *McKay is staring at his gun* You still seem nervous…

MCKAY: No no no…its good good…All go…Its good.

He picks up locket from ground…

SHEPPARD: *looks over at wraith* Teyla… *she looks out*

Sheppard signals, she nods. She motions marine who hits claymores. They explode around wraith. Wraith Fire. Ford and his friend throw the stun grenades. McKay and Sheppard fire one goes down. Teyla and her friend taking out the other. Teyla runs forward, continues firing on the wraith she shot down. Reloading. Sheppard's one gets back up.

SHEPPARD: This one's ours boys. Tazers

All run forward with Tazers, Teyla notices one escaping, goes after him. All fire tazers at Wraith. Teyla fires shots at the wraith. He walks towards her as she continues firing. He shoves her out of the way with great force. Sheppard's wraith goes down. Teyla grabs a stick. Sheppard's Wraith flips himself over and sets himself for self destruct.

SHEPPARD: Self destruct. Take cover!!

All rush behind rocks. BOOM!!!! Close to McKay and Sheppard

Teyla is fighting her wraith with her stick karate style…knocking off a few shots.

FORD: Major! Dr McKay?

Both get up slowly.

SHEPPARD: You ok?

MCKAY: I'm fine. This is…this is fun for me…

Teyla still going rounds with her wraith who finally knocks her over. He grabs her throat and about to…Sheppard shoots him with a wraith weapon from behind. He goes to hit self destruct Sheppard stops him.

SHEPPARD: Easy… Don't go blowing yourself up…


SCENE: Corridor

Teyla walk out a door.

WEIR: Teyla *bumps into someone* excuse me…I was hoping to catch you before you headed back to the main land. I hear they're doing well…

TEYLA: Very well…According the Halling they're busily planting crops for the next harvest…

WEIR: I'm glad to hear it.

TEYLA: I will tell them what has happened, hopefully in time we will all be able to put the events of the past week behind us.

WEIR: Yes…………I am aware that the last few days have been particularly difficult for you

TEYLA: I believe…Dr Weir…That in your place… I would have done the same…

WEIR: Thank you

Teyla nods and leaves.


SCENE: Prison cell.

WRAITH: Again… Your kind is persistent. I would have thought you'd given up by now.

SHEPPARD: Aww hell I've got all the time in the world. Now you on the other hand…*the wraith makes a grab for him* The ancients were pretty good at shields and stuff like that weren't they…I give you a week…maybe two…tops.

WRAITH: You waste your time…I'll provide you with no information…

SHEPPARD: Wonder what hurts more the gun shot wound or the hunger? Because I'd love to help out but…how did McKay put it?...We can't meet your dietary requirements.

WRAITH: When I am free you will be the first that I feed upon

SHEPPARD: Okie dokie…I'm going to go make myself a sandwich…*nods*

WRAITH: Human. You think you've won a victory by my capture but by bringing me here you've only hastened your own doom. Its only a matter of time before the others of my kind come to rescue me…and when they do…They'll be no where in this world you can hide…

SHEPPARD: Stay positive now…

End




Transcript by Tara
Source : http://www.twiztv.com/scripts/atlantis

Kikavu ?

Au total, 59 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

crystal14 
11.05.2018 vers 21h

Brendar 
07.05.2018 vers 23h

kahlan222 
17.03.2018 vers 14h

Ninette24 
13.01.2018 vers 17h

SandyD 
20.12.2017 vers 17h

schumi 
18.08.2017 vers 22h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

schumi  (04.06.2018 à 09:24)

La cohabitation avec les Athosiens n'est pas si facile que ça on dirait... c'est dans la nature humaine de se méfier de ceux qu'on ne connait pas et cette épisode est une belle leçon de tolérance et de fraternité!

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Bannière de l'animation HypnoTrésor

Ne manque pas...

Participe au jeu HypnoChance pour gagner un coffret DVD ou Blu-Ray de la saison 1 de Victoria sorti chez Koba Films & L'Atelier d'Images !
Tirage au sort le 28/06 | Participation gratuite

Activité récente

[Jeu] Le Duel
Aujourd'hui à 10:01

Photo de la Semaine
Aujourd'hui à 10:00

Jeu : Suite de mots
Hier à 23:47

Animations
27.05.2018

Soupçons
04.06.2018

Invulnérable
04.06.2018

Sérum
02.06.2018

Créations
26.05.2018

Actualités
Le Coeur a ses Raisons | Kavan Smith - Christmas Movie

Le Coeur a ses Raisons | Kavan Smith - Christmas Movie
La série Le Coeur a ses Raisons,  créée par Michael Landon Jr, a prévu un épisode spécial pour les...

The Perfect Bride: Wedding Bells | Kavan Smith

The Perfect Bride: Wedding Bells | Kavan Smith
Le film TV The Perfect Bride avec Kavan Smith bénéficie d'une suite. En effet, ce second téléfilm...

Le Coeur a ses Raisons | Kavan Smith - Renouvellement

Le Coeur a ses Raisons | Kavan Smith - Renouvellement
La série Le Coeur a ses Raisons, créée par Michael Landon Jr, a été renouvelée par Hallmark Channel....

Guest rôle - Rainbow Sun Francks : Imposters

Guest rôle - Rainbow Sun Francks : Imposters
Si vous regardez la série Imposters, vous pourrez y retrouver Rainbow Sun Francks :  il apparait...

Aquaman : Jason Momoa pour une nouvelle armure

Aquaman : Jason Momoa pour une nouvelle armure
Nouvelle affiche avec Jason Momoa qui porte une nouvelle armure pour Aquaman. Aquaman ne sortira pas...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Le SDCC a vu l'anonce d'une nouvelle série dans l'univers Stargate, Stargate Origins. Un nouveau teaser-trailer est sorti ce week end. Avez vous vu les deux vidéos, et si oui, qu'en avez-vous pensé ?

Afficher plus d'informations

Total : 25 votes
Tous les sondages

Téléchargement
Partenaires premium
HypnoRooms

Emilie1905, Avant-hier à 20:30

Le quartier LOT a ouvert il y a 6 mois ! Nouveau sondage, nouvelle PDM, nouveau duel et une animation a été concoctée pour l'occasion

Flora12, Avant-hier à 20:56

Une bannière pour le quartier Revenge est en vote. Nous comptons sur vos votes

Locksley, Hier à 10:50

Nous avons eu la chance d'interviewer kimiM, HypnoVIP et admin du quartier Dark Angel ! C'est à découvrir à l'accueil, bonne lecture !

cobrate, Hier à 12:05

Le quartier Le Monde de Joan cherche ses fans^^ venez faire vivre la série

juju93, Hier à 17:04

Encore 1 jour pour voter au 1er quart de finale du tournoi de chant sur The L Word ! Jane Lynch ou Cybill Shepherd, qui va l'emporter ?

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site