168 fans | Vote

#118 : Sous hypnose

Tout est calme cette nuit dans la citée à l'exception de Teyla qui fait d'horribles cauchemars. Dans ses cauchemars, un Wraith se tient à côté de son lit et tente de se nourrir d'elle. Mais ce ne sont que des cauchemars. Pourtant, elle s'empresse d'aller dans les quartiers du Major John Sheppard pour essayer de trouver ce Wraith, qui n'est pourtant pas réel mais elle est très prisonnière de ce rêve. Teyla a souffert récemment d'un Wraith qui était enfermé sur Atlantis. Quant au Major John Sheppard il part avec son équipe sur le site Alpha, pour vérifier si ils sont prêts pour l'évacuation de la Citée, Teyla souhaite y participer mais son supérieur préfère qu'elle se repose suite à ce qu'elle vient de subir ces temps-ci. Teyla en profite donc pour aller manger et à peine fut-elle assise que le Docteur Kate Heightmeyer, le médecin psychologue d'Atlantis, la rejoint à sa table. En effet, elle a été prévenue par le Major John Sheppard des troubles psychologiques de Teyla. Teyla est réticente quant à ce que le Docteur Heightmeyer lui parle de ses troubles pour la guérir mentalement, alors elle s'en va en disant qu'elle n'a pas besoin d'aide. Elle part sur le continent pour rendre visite à une ancienne Athosienne nommée Charin. Celle-ci lui explique sous l'insistance de Teyla à en savoir plus sur le passé pour tenter de comprendre d'où viennent ses cauchemars qu'autrefois les Wraith venaient "récolter" des personnes de son peuple, il semblaient les soumettre à des expériences sur leur physiologie, et quelques temps plus tard ils revenaient, mais pas tout à fait dans le même état…

Popularité


4 - 2 votes

Titre VO
The gift

Titre VF
Sous hypnose

Première diffusion
11.03.2005

Première diffusion en France
05.08.2005

Plus de détails

Scénariste(s) : Robert C. Cooper et Martin Gero

Réalisateur(s) : Peter DeLuise

Guests : Claire Rankin (Dr. Kate Heightmeyer), Paul McGillion (Dr. Carson Beckett), David Nykl (Dr. Radek Zelenka), Ben Cotton (Dr. Peter Kavanagh), Dean Marshall (Sgt. Bates) et Brenda McDonald (Charin)

Tout est calme sur Atlantis, la nuit est tombée et des soldats montent la garde, McKay travaille, pour essayer d’oublier la menace Wraith qui arrive. Le lieutenant Ford, ainsi que le major Sheppard et Teyla dorment, mais leur sommeil semble bien agité. Un Wraith se promène dans les couloirs de la cité, il se dirige vers la chambre de Teyla où il appose violemment sa main sur la poitrine de cette dernière, et commence à se nourrir d’elle. Teyla se réveille et la panique s’empare d’elle, ne pouvant pas se libérer. Elle se réveille brutalement, se rendant compte que ce n’était qu’un mauvais rêve, elle se lève, puis quitte ses quartiers et avance jusqu’à la chambre du major Sheppard. Lorsqu’elle ouvre la porte du quartier du major Sheppard, elle s’avance vers son lit et soulève ses couvertures, elle y découvre un cadavre complètement desséché, et lorsqu’elle se retourne, le Wraith lui fait face. Elle se réveille enfin dans la réalité, en sueur et effrayée par ce cauchemar.

                *******************************GENERIQUE *****************************

                                                           
Au gymnase Sheppard et Teyla s'entraînent, le major est très surpris de pouvoir battre son amie à plusieurs reprises et aussi facilement. Il parvient finalement à l’éjecter au sol. Il lui demande si elle va bien et elle lui confie qu'elle fait des cauchemars très réalistes.

 

Le docteur Weir fait le point avec le personnel de l'expédition, ils ont moins d'une semaine avant l'arrivée des Wraiths, ils ont donc besoin d'idées et de solutions. Rodney et Zalenka veulent mettre au point une tactique reposant sur l'utilisation du siège des Anciens. Un site alpha est en cours de préparation, Sheppard doit y faire une dernière vérification avant de pouvoir s’installer. Le peuple de Teyla n'est pas certain de vouloir quitter la planète étant donné qu'aucun monde n'est sûr pour eux, mais le docteur Weir lui rappelle qu'ils comptent détruire la cité et qu'ils seront incapables d'utiliser la porte des étoiles. Teyla leur annonce que s'ils restent, son peuple sera prêt à combattre avec eux. Kavanagh, prend la parole et ne conçoit pas de rester pour se battre ! Pour lui des milliers de Wraiths se dirigent vers eux avec des vaisseaux spatiaux et eux ne sont que 200, dont la plupart sont des scientifiques qui ne savent pas manipuler une arme. Sheppard n’est pas prêt à abandonner cette possibilité, il fait remarquer que les scientifiques ont tout à fait leur utilité grâce à des inventions primordiales.

                                                         
Sur la terrasse du mess, une jeune femme blonde aborde Teyla, elle se présente comme étant Kate et demande à Teyla si elle peut s'asseoir. Elle s'installe, et lui confie qu'elle est psychologue, qu'elle s'occupe de tout ce qui touche à l'esprit, et surtout des problèmes qui y sont liés. Elle essaye de compatir à sa détresse, mais Teyla comprend vite que c’est le major Sheppard qui lui a demandé de venir la voir.

                                                        

Teyla rattrape Sheppard dans un couloir et lui demande pourquoi il a fait intervenir Kate dans son histoire de cauchemars. Le major tente de la raisonner en lui disant qu'elle-même a avoué avoir du mal à dormir durant ces trois derniers jours à cause de ces cauchemars, ce qui pourrait avoir des conséquences sur son travail. Teyla reste sur ses positions et veut faire quelque chose.

                                                       

Teyla est dans sa chambre, elle est allongé sur son lit, mais mal à l’aise elle finit par se relever. Alors que la porte du bureau de Kate s'ouvre, elle se retrouve face à McKay, celui-ci semble être gêné et lui dit qu'il sort avec Kate. Teyla s’avance dans le bureau où Kate lui propose de s'asseoir, mais Teyla est un peu perdue. Elle commence à se confier et finit par prendre la fuite, mais Kate parvient à la retenir en posant la bonne question. Teyla raconte qu'elle sent les Wraiths depuis son enfance. Ses sensations sont différentes aujourd'hui, peut-être parce que les Wraiths sont nombreux à s’être réveillés. Kate tient à en savoir un peu plus sur ses cauchemars.

                                                       

Dans un flash back, nous assistons à ce que Teyla voit, c’est la même scène qu'au début de l'épisode, un Wraith parcourt un couloir et se rend dans sa chambre, mais cette fois-ci, le Wraith ressemble à Teyla et celle-ci se réveille, angoissée.
De retour au présente, Teyla est avec Kate et raconte son nouveau cauchemar, elle est très perturbée par ce qu'elle a vu, mais Kate pense qu'elle est reliée aux Wraiths. Teyla a peur de cet inconnu mais la psychologue se montre rassurante.

                                                    

Teyla s'entretient avec le docteur Beckett, sur d’éventuels examens concernant le code génétique des Athosiens, mais celui-ci l'informe que rien ne distingue son peuple des humains qui pourrait expliquer ses superpouvoirs. S’il veut pousser ses recherches, il lui faudrait des échantillons de sang de la famille de Teyla pour éventuellement détecter une caractéristique. Teyla lui demande si il serait d’accord de la conduire sur le continent, ce qu'il accepte avec plaisir.

Sur le continent, Teyla est assisse devant une table, sous une tente où elle discute avec une amie âgée qui lui offre de la soupe à la tortue. Charin, la trouve changée et se souvient encore de Teyla enfant, de celle qui lui dessinait de beaux dessins en fredonnant les chants des Anciens. Teyla lui demande si elle sait pourquoi elle peut sentir l’arrivée des Wraiths, mais Charin lui dit qu'il y a quelques personnes qui le peuvent à chaque génération. Certains croient que c'est un don des Anciens, mais elle pense différemment et livre un secret à Teyla. Elle lui raconte alors une histoire, certains des Athosiens qui ont été enlevés par les Wraiths sont revenus, et ce à plusieurs reprise.

Teyla raconte à Weir et Sheppard sa découverte. Elle donne plus de détails et insiste sur le fait que ces personnes revenues entendaient des voix ce qui les rendait violents. Teyla possède les coordonnées de la planète où se sont produites ces manifestations, et elle voudrait s'y rendre, mais Weir n'est pas convaincue et lui répond qu’il y a encore beaucoup de chose à faire. Le major Sheppard intervient dans la conversation pour dire que cela ne lui pose aucun problème, surtout si c’est pour trouver des informations supplémentaires sur les Wraiths.

L'équipe d'exploration se trouve sur une planète sinistre où un orage éclate. Teyla cherche désespérément des indices, lorsque Rodney détecte une légère source d'énergie qui le conduit jusqu'à un mur de roche. Lorsque Teyla touche le mur, elle passe aux travers et disparait, ses coéquipiers s'inquiètent, Sheppard cherche alors à entrer en touchant le mur, mais rien ne se passe. Quelques secondes plus tard, le mur se dissipe et ils découvrent juste derrière l'intérieur d'un vaisseau Wraith.

De retour à Atlantis, McKay qui a récupéré une base de données dans le vaisseau des Wraiths, il a réussit à connecter l'appareil aux ordinateurs d’Atlantis, mais évidemment c’est du langage Wraiths. Elizabeth Weir arrive dans le laboratoire de Rodney. Elle regarde attentivement l’écran de l’ordinateur et informe Rodney qu’elle pense pouvoir en faire quelque chose. Il s’agirait certainement d'un laboratoire secret où les Wraiths menaient des expériences.

Teyla discute avec Kate, alors qu'elle lui demande ce que ça fait d'être une Wraith, Teyla se transforme alors en Wraith et lui répond que ça lui donne faim. Il s'agissait bien entendu d'un nouveau cauchemar et Teyla se réveille en sursaut et en sueur et totalement apeurée.

McKay, le docteur Beckett et Zelenka se trouvent devant le siège Ancien, le docteur Beckett a peur de l'utiliser, se rappelant, l’épisode du drone de l’antarctique. Mais Zelenka veut absolument savoir quelle sera l’énergie nécessaire pour le faire fonctionner. Le docteur Weir arrive alors et dit qu'elle a besoin de Beckett, ce dernier est ravi. Elizabeth lui confirme sa théorie, les Wraiths ont évolué après l'arrivée des Anciens dans la galaxie de Pégase, le langage Wraith est belle et bien un dérivé de la langue des Anciens et Elisabeth est parvenue à en traduire une partie.

Teyla rejoint Beckett et Weir, à l’infirmerie le docteur Beckett lui demande de s'asseoir et il lui annonce qu'un Wraith faisait des expériences sur ses ancêtres. Il a tenté de transformer les humains afin obtenir une source d’alimentation plus compatible avec leur espèce. Il annonce alors à Teyla qu’elle a de l'ADN Wraith dans son code génétique.

McKay, Sheppard et Ford sont abasourdis par la nouvelle et ont du mal à y croire. Le Wraith a tenté de rendre le processus d'aspiration de la vie plus efficace, car les Wraiths sont plus proches des insectes que des humains ce qui créent parfois des problèmes de comptabilité. La théorie de Beckett est que les Anciens ont laissé des humains évoluer sur une planète et ceux-ci ont fini par se nourrir des humains et ont intégré une partie de leur ADN. En un sens, ce sont les Anciens ont créé involontairement créés les Wraiths.
Comme le souligne McKay, tout cela n'empêche pas, les vaisseaux ruches d’être toujours en approche.

Teyla s'entretient une nouvelle fois avec Kate, depuis l’annonce du docteur Beckett elle se sent différente et elle craint le regard des autres.
Sheppard et McKay arrivent dans le bureau d’Elizabeth pour lui faire un rapport mais celle-ci a les yeux rivés sur son écran d’ordinateur. Elle essaye toujours de décrypter la base de données des Wraiths et elle a trouvé la raison pour laquelle les expériences ont été suspendues. Le Wraith aurait donné aux différents cobayes Athosien le moyen d'entendre les pensés des Wraiths, puisque qu’ils ont le don de télépathie. Avant que ses congénères ne découvrent tout ce que le scientifique Wraith avait fait aux Athosiens avec ses expériences, certains des sujets de ses expériences, ont réussis à s’enfuir de la planète, pour les autres, ils ont été anéantis par les Wraiths. Le docteur Weir pense que Teyla pourrait leur permettre d'obtenir des informations.

Teyla est dans sa chambre avec Elizabeth et Kate et elle leur confie qu'elle n'a jamais entendu les pensées des Wraiths, mais Elizabeth et Kate lui disent qu'elle n'a jamais essayé et que cela pourrait leur donner un avantage. Kate pense que ses ancêtres ont developpés une barrière mentale contre ces pensées mais grâce à l'hypnose, il serait peut-être possible de faire tomber cette barrière mentale. Teyla a des doutes, parce que les Wraiths sont encore très loin de la cité. Mais elle veut bien essayer.

Teyla est allongée sur un lit de l’infirmerie, branchée à différents moniteurs. Kate commence l'hypnose, et grâce à la douceur de ses paroles, Teyla plonge dans l’inconscient. Elle commence à entendre des voix et des murmures. Elle voit à travers les yeux d'un Wraith qui se trouve à bord d'un vaisseau et qui marche dans un couloir. Elle se trouve à présent dans une chambre où sont gardées les victimes. Soudain le Wraith commence à se nourrir de la vie d'une victime. Teyla est complètement paniquée et Weir demande à Beckett de la réveiller grâce à une petite décharge électrique.

Le docteur Weir a des remords, elle n’aurait pas dû lui demander de se connecter aux Wraiths, mais Teyla la rattrape dans le couloir et lui demande pourquoi elle a fait stopper l'expérience. Elle veut à tout prix réessayer car cela fonctionnait très bien avant qu’elle ne soit réveillée par le docteur Beckett.

Teyla est de nouveau allongé sur lit de l’infirmerie, elle voit de nouveau à travers les yeux d'un Wraith et se trouve devant un écran de contrôle, soudain elle ouvre les yeux et un Wraith prend possession de son esprit. Carson doit lui infliger deux décharges avant qu’elle ne reprenne ses esprits.

Elizabeth, le major Sheppard et Kate font le point sur ce qui vient de se passer avec Teyla et le docteur Weir redoute les effets psychologiques à long terme, mais le major Sheppard lui rappelle qu'elle est parvenue à voir une carte dans le vaisseau Wraith. Il aimerait qu'elle retente l'expérience mais Weir n’est pas d’accord. A ce moment, l'alarme de la base retentit à cause d'un vortex entrant, il s'agit du sergent Bates qui est attaqué sur le site alpha. Toute l'équipe rentre saine et sauve. Les Wraiths ont débarqués à l'improviste et pour Bates c'est comme s'ils savaient que l'équipe se trouvait sur cette planète, Le docteur Weir et le major Sheppard ont alors un doute.

Teyla est toujours à l'infirmerie et discute avec Ford de ce qu'elle a vu, elle sent qu'ils préparent quelque chose qui leur échappe. Ils n’ont pas assez de nourriture pour tous.

Bates est surpris par ce que vient de lui apprendre le major Sheppard et Elizabeth sur Teyla et il n'approuve pas ce qu'ils ont fait, car cela a mis en danger son équipe. Ford arrive et les informe que Teyla est prête à recommencer, qu'elle était proche d'un élément important. Le docteur Weir refuse mais le major Sheppard insiste et Ford souligne que rien ne l'empêchera de le faire.

Teyla recommence l'expérience, elle marche vers une console de commandes et voit le même plan que précédemment. Un autre Wraith la perçoit et commence à prendre le contrôle de son esprit. Teyla s‘assoit, puis se lève et commence à frapper Ford et Sheppard avec le support de sa perfusion. Alors qu'elle se dirige vers Weir, Bates lui assigne deux décharges d’arme paralysante Wraith. Teyla tombe inconsciente au sol.

Sur une terrasse Elizabeth et John discute de Teyla, lorsque le docteur Beckett vient les informer que Teyla s'est réveillée et qu’elle veut les voir.

Teyla est désolée pour ce qu'elle a fait. Elle leur révèle qu'ils ne visent pas seulement Atlantis, mais une nourriture plus riche et plus abondante qui se trouve sur la Terre !

                                                                              STARGATE ATLANTIS
                                                                               Saison 1 épisode 18
                                                                                        SCRIPT VF
                                                                                «SOUS HYPNOSE»

La nuit est tombé sur Atlantis. Tout est calme. Quelques soldats montent la garde. McKay travaille. Le lieutenant Ford, ainsi que le major Sheppard et Teyla dorment, mais leur sommeil semble bien agité. Un Wraith se promène dans les couloirs de la cité, il se dirige vers la chambre de Teyla où il appose violemment sa main sur la poitrine de celle-ci, commençant à aspirer sa vie. Teyla se réveille et la panique s’empare d’elle, ne pouvant pas se libérer. Elle se réveille brutalement, se rendant compte que ce n’était qu’un rêve, elle se lève, quitte ses quartiers et avance jusqu’à la chambre du major Sheppard.

TEYLA : Major Sheppard ! Major !

Lorsqu’elle ouvre la porte du quartier du major Sheppard, elle s’avance vers son lit et soulève ses couvertures, elle y découvre un cadavre complètement desséché, et quand elle se retourne le Wraith lui fait face. Elle se réveille enfin dans la réalité, en sueur et effrayée par se cauchemar.


           * * * * * * * * * * * * * * GÉNÉRIQUE STARGATE ATLANTIS * * * * * * * * * * * * *


                                                                          CITE D’ATLANTIS
AU GYMNASE

Sheppard et Teyla s'entraînent.

TAYLA: Continuez !

Le major Sheppard est très surpris d'arriver à battre son amie.

SHEPPARD : Vous voulez que je l’emporte ?

TEYLA : Je vous assure que non, Major. Continuez.

Il parvient finalement à la propulser violemment à terre.

SHEPPARD : ça va ?

TEYLA : Oui.

SHEPPARD : Vous êtes sûre ? Généralement c’est moi qui me retrouve HS par terre.

TEYLA : Honnêtement, je ne dors pas beaucoup ces temps ci et quand j’y arrive je fais des cauchemars sur le Wraith.

SHEPPARD : Vous n’êtes pas la seule.

TEYLA : C’est devenu pire depuis que mon père à été enlevé.


SALLE DE REUNION

DR WEIR : D’après les estimations du docteur Zalenka, nous avons moins d’une semaine avant que les Wraiths arrivent. Je veux des solutions.

RODNEY : Vous voulez dire autre que de pleurer pour essayer de dormir ? Ça ne marche pas. Je n’ai pas fermé l’œil ces temps-ci.

DR WEIR : Et qu’avez-vous tiré de bon de vos nuits blanche, Rodney ?

RODNEY : Depuis qu’on est ici, on a découvert de nombreux systèmes de défense en plus du bouclier, ca va de soit.

ZALENKA : Nous pensons que notre meilleure option est le fauteuil de contrôle.

RODNEY : Je m’apprêtais à le dire.

ZALENKA : Mais vous être trop long comme d’habitude.

RODNEY : Ben, justement on peut peut-être trouver mieux.

ZALENKA : Vous avez une meilleure option ?

DR WEIR : Messieurs, s’il vous plait.

RODNEY : Le bouclier, mais la puissance sera notre plus gros problème.

ZALENKA : Nous n’avons pas encore était en mesure d’initialiser le fauteuil, encore moins de déterminer si nous aurons la puissance pour le faire fonctionner.

DR WEIR : Très bien tenez-moi au courant. Sergent Bates, où en sommes-nous avec le site Alpha ?

SGT BATES : L’exploration au sol est fini, on a sécurisé l’espace aérien. On pourra y établir notre camp de base, quand le major aura procédé à l’inspection finale.

SHEPPARD : Oui, j’y vais après le déjeuner.

DR WEIR : Parfait. Teyla est ce que les Athosiens se préparent à l’évacuation ?

TEYLA : Oui, mais bon nombre crois qu’aucun autre monde, n’est plus sûr que celui-ci.

DR WEIR : Ils veulent rester ?

TEYLA : Selon leur récit de nombreux de nos alliés, comme nous l’avons vu nous même, les sélections interviennent dans toute la galaxie. Mon peuple a passé sa vie à fuir les Wraiths.

DR WEIR : Oui, mais la différence aujourd’hui, c’est que nous avons l’intention de détruire la cité, plutôt qu’elle ne tombe entre les mains des Wraiths. Si nous en arrivons là, quiconque restera sur le continent sera forcément coupé de la porte des étoiles pour de bon. Grâce à Rodney et sa découverte du cristal de contrôle de la porte. Nous savons au moins que nous pourrons l’emmener avec nous dans l’espoir de pouvoir retourner sur terre dans le futur.

TEYLA : Nous comprenons cela docteur Weir.

DR WEIR : Très bien dans ce cas...

TEYLA : Le peuple d’Athos souhaite simplement que vous sachiez, que si l’on doit rester et se battre eux aussi aideront à défendre la cité des Ancêtres.

DR WEIR : C’est tout à fait honorable, mais je...

KAVANAGH : Oh, je vous en prie. Nous ne pouvons pas envisager de rester et de nous battre.

SHEPPARD : Alors là, je ne suis pas d’accord. Au contraire je crois que ça reste dans le domaine du possible, docteur.

KAVANAGH : Ils y a des dizaines de milliers de vilains aliens qui se dirigent vers nous dans des vaisseaux spatiaux hyper sophistiqués dans le but de nous détruire. Et nous, nous avons quoi ? Deux cent personnes, pour la plupart des scientifiques, qui ne se sont jamais servis d’un arme jusque là.

RODNEY : Au risque de vous choquer, c’est bien la première fois que je suis d’accord avec Kavanagh.

SHEPPARD : Je dis seulement, que nous ne devons pas nous avouer vaincu. Pas encore.

RODNEY : Oh, il est vrai que nous sommes censé nous rappeler, un film important...euh avec John Wayne...ah oui, Alamo.

SHEPPARD : Et vous autre en tant que scientifique on a jamais envisagé de vous envoyer sur la ligne de front. Mais la science peut changer le court de la guerre et de l’histoire. Regardez la bombe atomique...

ZALENKA : Ce n’est pas l’invention dont nous sommes les plus fières.

DR WEIR : Le fait est que les Wraiths ne sont pas encore là, et jusqu'à ce moment, je voudrais que chacun de vous, reste concentré sur ses compétences. Et quitte à ce que ce ne soit pas la bonne, s’il y a une option, je veux l’entendre. Ce sera tout.


SUR LA TERRASSE

Teyla est assise devant son plateau repas. Une jeune femme blonde s’approche d’elle.

KATE: Teyla?

TEYLA : Bonjour.

KATE: Kate Heightmeyer.

TEYLA : Oh, oui bien sûr... je vous prie de m’excuser.

KATE : Il n’y a pas de mal. Je peux me joindre à vous ? Ça ne vous ennuie pas ?

TEYLA : Oh, non je vous en prie.

KATE : Etrange comme la mémoire nous fait défaut quand on est fatigué.

TEYLA : Vous êtes médecin, c’est bien ça ?

KATE : Oui, psychologue pour être exact.

TEYLA : Cette fonction est différente de celle du docteur Beckett ?

KATE : Oui, assez. Je soigne l’esprit des gens. J’essaie d’aider mes patients à gérer des problèmes émotionnels, comme l’anxiété, la dépression, la détresse post-traumatique. Inutile de dire que j’ai beaucoup de travail depuis qu’on est ici.

TEYLA : Ah, ça oui, j’imagine.

KATE : Vous devez surement faire exactement la même chose que ce que je fais, avec votre peuple. Mais c’est surement très lourd de toujours être positif et de faire preuve de courage.

TEYLA : Oh, on sait bien que la force engendre l’espoir, et sans espoir les miens seraient perdus.

KATE : Et vous vous sentez obligé de vous montrez forte pour nous aussi. Ecoutez, Teyla. Je suis consciente que vos compétences et votre loyauté, ont été remise en question, par le passé et je tiens seulement à vous dire que, que si vous voulez en discuter, je suis là.

TEYLA : Le major Sheppard vous a demandé de me parler ?

KATE : Oui, il m’a dit...

TEYLA : Je suis désolé. Je ne veux pas vous paraitre impoli, mais je vais bien. Très bien. Je vous remercie de votre intérêt.

Teyla quitte la psychologue et rejoint le major Sheppard dans le couloir menant à la salle d’embarquement.


EN SALLE D’EMBARQUEMENT

Le major Sheppard s’apprête à quitter la base d’Atlantis pour le site Alpha.

TEYLA : Major.

SHEPPARD : Teyla.

TEYLA : Qu’avez-vous dit au docteur Heightmeyer ?

SHEPPARD : Exactement ce que vous m’avez dit, que vous ne dormiez pas à cause de vos cauchemars.

TEYLA : Je me suis confiée à vous.

SHEPPARD : En tant que membre de mon équipe, vous êtes sous ma responsabilité. Qui plus est, je ne l’ai dit qu’à une personne, dont le boulot, est entre parenthèse, de gérer et de soigner ce genre de chose.

TEYLA : Il n’y a rien qui cloche dans mon esprit.

SHEPPARD : Personne n’a dit que quelque chose clochait.

TEYLA : ça a déjà suffisamment été dure pour moi de me faire respecter, sans que l’on me prenne pour une cinglée.

SHEPPARD : Personne ne vous croit cinglée ici et tout le monde vous respecte.

TEYLA : La question n’est pas là.

SHEPPARD : Ecoutez Teyla, je pense que vous avez besoin d’un travail de fond.

TEYLA : Soyez plus clair.

SHEPPARD : Rodney reste à la base et Ford et moi allons jeter un œil au site Alpha une dernière fois, avant qu’on puisse s’y installer.

TEYLA : Si nous évacuons la cité mon peuple n’aura pas d’autre option que cette planète.

SHEPPARD : Je ferais tout pour que l’endroit soit sûr pour tout le monde. Enfin Teyla, je ne dis pas que tout cloche chez vous, croyez moi. Mais c’est vous-même qui avez admis que vous n’étiez pas très en forme. Vous vous êtes accroché avec le docteur Weir ce matin sans aucune raison. Et maintenant vous m’en voulez parce que j’estime que vous avez besoin d’aide, vu que ça fait trois jours que vous n’avez pas fermé l’œil.

TEYLA : Je suis désolé. Mais je n’ai pas besoin d’aide, compris. Les Wraiths arrivent et j’ai besoin de faire quelque chose pour y parer.

SHEPPARD : D’accord. Entendu. Je vous suggère d’aller faire un somme.

Le major Sheppard quitte Teyla, quand à cette dernière, elle retourne dans sa chambre, elle semble s’ennuyer. Elle décide d’aller voir la psychologue. Alors que la porte du bureau de Kate s'ouvre, elle se retrouve face à McKay.


BUREAU DU DR HEIGHTMEYER

RODNEY : Teyla.

TEYLA : Docteur McKay ?

RONDEY : J’étais entrain de... nous nous fréquentons.

TEYLA : Vous et le docteur Heightmeyer ?

RODNEY : Vous savez combien j’aime les femmes qui ont un beau...un bel esprit. Surtout ne dites rien à personne.

TEYLA : Je sais garder un secret, McKay.

RODNEY : Bon très bien. Excellent.

TEYLA: Docteur Heightmeyer?

KATE: Teyla. Je vous en prie, entrez.

TEYLA : Je suis navré de vous dérangez. Dites moi, ça ne vous ennuie pas si je...

KATE : Bien sûr que non. Bien au contraire. Asseyez-vous.

TEYLA : Je... je ne suis pas vraiment sûr de la manière de procéder.

KATE : Il faut vous détendre. Dites moi ce que vous avez à l’esprit.

TEYLA : En ce moment, je fais beaucoup de cauchemars. Je sens... Tout le monde sur cette base à probablement peur... Je ne sais pas pourquoi je vous embête.

KATE : Avez-vous toujours senti la présence des Wraiths ?

TEYLA : Oui. Du plus loin que je me souvienne.

KATE : Et qu’est ce que vous ressentez, dans ses moments là ?

TEYLA : Un froid intense, très profond, tout au fond de mon être. Je l’ai d’abord ressentie quand j’étais petite. Je ne pouvais plus respirer, je ne savais pas pourquoi et ensuite on a entendu les Darts.

KATE : Vous sentez vous comme ça aujourd’hui ?

TEYLA : Cela fait quelque temps que je me sens nouée, comme bloqué.

KATE : Mais pourtant les vaisseaux ennemis sont encore à une grande distance d’Atlantis ? Vous pouvez réellement les sentir ? Alors qu’ils sont si loin.

TEYLA : C’est très différent de ce que je ressentais dans le passé. Où peut-être parce que maintenant j’ai toujours cette sensation et je me suis habitué à elle. Jamais jusqu’à présent, jamais de toute ma vie je n’avais vu autant de Wraiths, réveillés.

KATE : Chez vous, êtes vous nombreux à avoir cet habilité ?

TEYLA : On est nombreux et parmi nous certains peuvent avoir une perception plus intense que les autres. J’ai toujours été parmi les premières à sentir les Wraiths arrivés.

KATE : Vous êtes un être à part, alors. Ça vous fait quoi d’avoir cette singularité ?

TEYLA : Je n’en sais rien. Franchement je n’y ai jamais pensé.

KATE : Pourquoi ?

TEYLA : Pourquoi certains ont les yeux bleu et d’autres les yeux marron.

KATE : Parlez-moi de vos cauchemars.


FLASHBACK

Un Wraith parcourt l'un des couloirs jusqu'à la chambre de Teyla, mais cette fois ci le Wraith ressemble à Teyla. Elle se réveille bouleversée.



                                                                              RETOUR AU PRESENT

BUREAU DU DR HEIGHTMEYER

TEYLA : C’était moi.

KATE : Vous vous teniez au dessus de vous même ?

TEYLA : C’était moi, mais ce n’était pas moi. J’étais un Wraiths.

KATE : La vérité c’est que les gens perdent du temps à essayer d’interpréter leur rêve. Ils ne sont qu’une autre façon de penser de notre cerveau, sans signification mystérieuse. En fait nous avons tendance à oublier la plupart de nos rêves et notre esprit conscient est capable de décider ce qui est le plus important, pour nous.

TEYLA : A un certain niveau, le fait de me voir comme un Wraith, c’est très perturbant pour moi.

KATE : Je crois que cette habilité particulière que vous avez, ce talent pour sentir les Wraiths, vous connecte à eux par télépathie, d’une manière que, que peut-être vous voudriez rejeter. Vous disiez que vous n’y avait pas réellement pensé, mais je crois que c’est faux.

TEYLA : Mais je ne peux pas ni chasser, ni changer cette sensation.

KATE : Probablement pas, mais l’inconnu nous effrais tous. Nous aimons tous contrôler les situations. Même si la plupart du temps notre pouvoir sur beaucoup de chose n’est qu’une illusion. Mais en savoir plus sur ce que nous ne connaissons pas, est une manière de nous convaincre que nous maitrisons cet inconnu.


INFIRMERIE

DR BECKETT : J’ai procédé à tous les examens sur vous et vos compatriotes. Physiologiquement, vous présentez les mêmes particularités, que nous. Je n’ai aucune explication sur vos super pouvoirs.

TEYLA : Je n’en ai qu’un.

DR BECCKETT : Je vous ai vu vous battre, ma chére.

TEYLA : J’ai récemment découvert que cette habilité m’a été transmise par ma famille. Est-ce que cela ne lui donne pas un aspect génétique ?

DR BECKETT : On pourrait l’envisager. Mais sans prélèvement génétique de tout les membres de votre famille, j’aurais très peu, voir aucune chance d’identifier la particularité distinct qui engendre cette réponse anatomique. Ce serait très difficile.

TEYLA : A tout hasard, vous n’auriez pas le temps de m’emmener sur le continent ?

DR BECKETT : Si vous avez envie de prendre votre vie en main, c’est d’accord. Une pause ne me fera pas de mal.


                                                                            SUR LE CONTINENT

DANS UNE TENTE

Teyla se trouve sous la tente d’une vieille femme et discute avec elle.

CHARIN : Tu as beaucoup changé, Teyla.

TEYLA : Mes cheveux sont plus courts.

CHARIN : Il n’y a pas que tes cheveux ma chérie. Je vois encore la petite fille que tu étais, qui venait me voir, et qui me peignait de magnifiques dessins, tout en fredonnant les chants des Anciens.

TEYLA : Cela fait bien longtemps que je ne suis plus cette petite fille.

CHARIN : Non, mais même, Teyla la chef des Athosiens, trouvait toujours le temps de rendre une petite visite à sa pauvre vieille Charin.

TEYLA : Ton consommé à la tortue, m’a manqué.

CHARIN : Je suppose que ma soupe n’est pas la seule raison de ta présence ici ? Tu es venue m’arracher de ma tente pour m’emmener dans un autre monde.

TEYLA : Pas encore. Mais il semble que très bientôt nous devrons évacuer ce territoire. Enfin de façon temporaire.

CHARIN : As-tu songé que la situation pourrait-être différente?

TEYLA : J’ai toujours espoir qu’un jour nous pourrons vivre libéré des Wraiths.

CHARIN : Ah, garde dont ces histoires pour celles et ceux qui ne sont pas perclus de rhumatisme.

TEYLA : Charin, sais-tu pourquoi je peux sentir notre ennemis ?

CHARIN : Tu es venue au monde ainsi. Il y en a plusieurs dans chaque génération.

TEYLA : Je sais, mais...aucun ne s’est demandé comment c’était possible ?

CHARIN : Certains pense que ce don leur a été transmis par les Ancêtres.

TEYLA : Et toi ? Qu’en penses-tu ?

CHARIN : Ton père m’a fait promettre de ne rien te révéler.

TEYLA : Mais mon père... il n’est plus là.

CHARIN : Aucun autre Athosien vivant, n’est au courant de cette histoire, non sans raison.

TEYLA : S’il te plait. Raconte-moi quand même.

CHARIN : Mon grand-père nous racontait toujours cette histoire, personne n’avait rien entendu de tel jusqu'alors, ni depuis, d’ailleurs. Elle parlait de ceux qui étaient revenus.

TEYLA : Qui était revenus ?

CHARIN : Il existait une planète et comme de bien entendu, les Wraiths y venaient de temps en temps pour prendre des villageois. Mais sur cette planète en particulier, en de nombreuses occasions, ceux qui avait été pris, revenait.


                                                                             CITE D’ATLANTIS

BUREAU D’ELIZABETH

TEYLA : Quelques uns pensaient que les Ancêtres avaient ramenés leurs êtres chers... et ce après leur avoir octroyé un don, qui faisait d’eux des êtres indésirables pour les Wraiths. D’autres racontaient même que ceux qui revenaient, avaient d’une certaine manière vaincu les Wraiths. Mais très vite les épargnés devinrent des êtres redoutés.

DR WEIR : Pourquoi ?

TEYLA : Ils se plaignaient d’entendre des voix. Beaucoup commencèrent à agir de façon très étrange. Certains empreint d’une extrême violence, voir d’une folie meurtrière.

DR WEIR : Je doute que les Anciens étaient responsables de tel actes.

TEYLA : Ces indésirables fut refoulés par tout les villageois et ce fut un massacre. Très peu furent épargnés. Les survivants furent ostracisés, expatriés. Après quoi aucun des sélectionnés dans le village par les Wraiths ne revint plus jamais. Mais ceux qui ont survécu, sont les mêmes, qui selon Charin transmis ce don à leur enfants.

SHEPPARD : Un de ceux qui ont survécu à la sélection était...

TEYLA : De ma lignée, oui. J’ai l’adresse de la planète où tout cela s’est passé. Charin dit que le village a été détruit et qui n’en reste que des ruines, mais je souhaite aller y jeter un œil.

DR WEIR : Euh...maintenant ?

TEYLA : Je pense que le fait d’apprendre tout cela maintenant, n’est absolument pas anodin. Peut-être y trouverons nous la preuve de ce qui s’est passé.

DR WEIR : Ecoutez Teyla, il y a tant de chose qu’il nous faut d’abord mettre en ordre...

TEYLA : Et si nous trouvions un moyen de défier les Wraiths que nous n’avons pas encore découvert. Il est possible mes Ancêtres ne fussent pas suffisamment éclairé, ni assez informé, pour reconnaitre la valeur du don qu’ils possédaient.

SHEPPARD : On a tout à gagner à aller là bas.

                                                                                     SUR UNE PLANETE

DANS LES RUINES

L'équipe se trouve sur une planète sinistre, ou un orage éclate, Teyla cherche désespérément des indices.

LT FORD : Monsieur, il n’y a rien ici.

SHEPPARD : Je sais.

LT FORD : On devrait rentré, il fait déjà nuit.

SHEPPARD : Non, laissez lui une minute.

LT FORD : Mais, Major...

SHEPPARD : Ford, je souhaite qu’elle ne pense plus à ça. Qu’elle puisse dormir. On en a tous besoin quoi qu’il en coûte. Rodney ?

RONDEY : Je capte des signaux.

LT FORD : Ah ouais ?

RODNEY : C’est étrange. J’ai comme une petite...

LT FORD : Une petite quoi ? Hein McKay, une petite quoi ? Quoi ? Et quand vous vous moquez de moi, il n’y a pas de malaise, hein ?

SHEPPARD : Rodney ?

RODNEY : Je capte de faibles signaux énergétiques. Ça devient plus fort, et ça vient de par ici.

LT FORD : Mais il n’y a rien là.

RODNEY : L’appareil magique des Anciens, n’a pas encore menti, que je sache.

SHEPPARD : C’est de la pierre.

RODNEY : Il y a forcément un truc bizarre.

SHEPPARD : Bizarre comment ?

Teyla touche le mur, et passe aux travers et ses coéquipiers s'inquiètent.

LT FORD : Bizarre comme ça ?

SHEPPARD : Teyla ! Teyla !

RODNEY : Peut-être que si vous prenez un peu d’élan et que vous foncez dedans...

Le major Sheppard touche le mur mais rien ne se passe. Soudain, le mur se dissipe, et l’équipe découvre ce qui ressemble à l'intérieur d'un vaisseau Wraith.

SHEPPARD : Comment avez-vous fait ça ?

TEYLA : Je l’ignore. J’étais entrain de chercher une issue.

LT FORD : On dirait l’intérieur d’un vaisseau Wraith.

RODNEY : Qu’est ce que faisaient les Wraiths ici ?


                                                                              SUR ATLANTIS

LABORATOIRE DE RODNEY

McKay récupérer une base de données sur la planète, il a réussit à connecter l'appareil aux ordinateurs d’Atlantis, mais évidemment c’est du langage Wraiths. Elizabeth Weir arrive dans le laboratoire de Rodney. Elle regarde attentivement l’écran de l’ordinateur, elle pense pouvoir en faire quelque chose. Il s’agirait d'un laboratoire secret où les Wraith menaient des expériences.

DR WEIR : Rodney ?

RODNEY : Elizabeth.

DR WEIR : Sheppard a dit que vous avez découvert un laboratoire.

RODNEY : Disons une espèce d’installation secrète des Wraiths. Visiblement abandonnée depuis très longtemps. Et j’ai eu la chance de pouvoir sortir ce collecteur de données d’un de leur ordinateur.

DR WEIR : Vous croyez que les Wraiths faisaient des expériences sur les gens de cette planète ?

RODNEY : Je n’en ai aucune idée. J’espère que ce truc nous le dira.

DR WEIR : Pourquoi le faire en secret ? Les Wraiths prennent des humains à volonté et font ce qu’ils veulent avec.

RODNEY : Et voilà. Regardez. Alors là je dois dire que cela ne signifie pas grande chose pour moi. La dernière fois que j’ai vu le contenue de ces trucs, il indiquait la position de leurs vaisseaux, c’était plus des images pas des symboles.

DR WEIR : Je me demande si...

RODNEY : Au cas où, vous ne l’auriez pas remarqué, vous n’avez pas fini votre phrase, je crois.

DR WEIR : Visiblement c’est une langue étrangère.

RODNEY : La langue des Wraiths ?

DR WEIR : Ce serait plus que logique. J’aimerais analyser ça de plus prêt.

RODNEY : Hé ben, si ça vous amuse. Il faut que je retourne au fauteuil des Anciens.


BUREAU DU DR HEIGHTMEYER

KATE : Pourquoi avez-vous ouvert ce passage, quand les autres ne le pouvaient pas ?

TEYLA : Je n’en sais rien du tout.

KATE : Est-ce parce que seul un Wraith peut entrer dans un laboratoire de Wraith ?

TEYLA : Je ne suis pas un Wraith.

KATE : Dites-moi. Qu’est ce que ça vous fait d’être un Wraith ?

TEYLA : ça me donne faim.

Teyla se réveille en sueur et apeurée, il semblerait que ce soit encore un cauchemar.


FAUTEUIL DES ANCIENS

McKay, le docteur Beckett et Zelenka se trouvent devant le fauteuil des Anciens. Depuis ce qui s’est passé en Antarctique, le docteur Beckett a peur d’utiliser le fauteuil.

DR BECKETT : Vous vous rappelez la dernière fois que je me suis assis dans un de ces trucs ?

RODNEY : Ce fauteuil n’est pas alimenté, il ne vous arrivera rien.

DR BECKETT : Alors pourquoi je m’assirais dessus ? Et en plus il est tard.

ZALENKA : Nous voudrions déterminer la quantité d’énergie dont nous avons besoin pour manipuler les systèmes qui sont contrôlé par ce fauteuil.

RODNEY : Et pour se faire, il faut que quelqu’un s’assoit dessus.

DR BECKETT : Vous avez le gène, non ?

RODNEY : Oui, mais je ne peux pas analyser les informations tout en me concentrant pour activer ce fauteuil.

DR BECKETT : Lui il peut les analyser.

ZALENKA : Oui, je pourrais, mais c’est Rodney qui pense que...

Elizabeth arrive, elle a besoin du docteur Beckett.

DR WEIR : Alors, messieurs ça marche ?

RODNEY : Pas vraiment, non.

DR WEIR : Je suis navré, mais cela ne nous aide pas. Carson j’ai besoin de vous.

DR BECKETT : Oh, j’en suis heureux.

ZALENKA : Une minute.

RODNEY : Et nous, on fait comment ?

DR BECKETT : Quoi ? Quelqu’un est blessé ?

DR WEIR : Vous aviez raison.

DR BECKETT : Chouette, à propose de quoi ?

DR WEIR : Votre théorie sur l’évolution des Wraiths, après l’arrivé des Anciens dans la galaxie de Pégase.

RODNEY : Oh non, ce n’est pas vrai.

ZALENKA : Mon argent.

DR BECKETT : Comment avez-vous trouvé ?

DR WEIR : Le langage des Wraiths est un dérivé de l’Ancien.

RODNEY : Mais, il n’y a rien de catégorique...

DR WEIR : Rodney, je vous en prie. Carson, j’ai vraiment besoin de vous. J’ai pu déchiffrer la première partie du contenu du collecteur de données.

DR BECKETT : Sans rire ?

RODNEY : On va encore essayer avec Kusanagi.

ZALENKA : Kusanagi.

RODNEY : Maintenant.

ZALENKA : Tout de suite.

RODNEY : Merci.


INFIRMERIE

Teyla rejoint Beckett et Weir.

TEYLA : Bonjour. Oh, vous en faites une tête.

DR WEIR : Oui, nous n’avons pas fermé l’œil.

TEYLA : Vous vouliez me voir ?

DR BECKETT : Vous feriez mieux de vous assoir.

TEYLA : Qu’y a-t-il ?

DR WEIR : J’ai réussi à traduire la première partie des données que vous avez rapportées et... vous ne voulez pas vous assoir ? Les Wraiths procédaient à de nombreuses expériences sur vos Ancêtres. En fait un seul Wraith menait ces expériences et le faisait contre l’avis de ses congénères. C’est pourquoi, il œuvrait en secret.

TEYLA : Quels genres d’expériences ?

DR BECKETT : Je crois qu’il cherchait à obtenir une source d’alimentation, plus compatible avec leur espèce.

TEYLA : Ce n’est pas très clair.

DR BECKETT : C’est normal que je ne l’aie pas vu tout de suite. En fait, je ne pouvais même pas faire la comparaison nécessaire pour isoler le brin d’ADN. Il nous fallait des cellules de Wraiths, ce que nous avons trouvés, mais il nous fallait aussi une cartographie complète du code génétique, qui en l’occurrence s’élève à peine...

TEYLA : Je vous en prie. Dites-moi.

DR BECKETT : Vous avez de l’ADN Wraith, dans votre carte d’identité génétique.


SALLE DE RÉUNION

SHEPPARD : Vous dites que Teyla est en partie Wraith ?

DR BECKETT : Une toute petite partie.

DR WEIR : Ce qui fait d’elle quelqu’un d’aussi différent de nous que vous. Vous possédez le gène des Anciens.

RODNEY : Oui c’est vrai et pleins d’autre chose.

LT FORD : Quand Bates sera ça, il va devenir dingue.

SHEPPARD : Celui là, vaut mieux pas le tenir au courant.

DR WEIR : Evidemment Teyla se fait du souci sur la manière dont tout le monde va réagir.

RODNEY : Que cherchait ce scientifique Wraith ? Il voulait rendre les êtres humains, plus goûtus ?

DR WEIR : Les données semble indiquer qu’il cherchait un moyen de perfectionner leur processus d’alimentation.

SHEPPARD : Cool...

RODNEY : Vous avez déjà dit qu’il possédait un nombre de spécificités génétiques similaire aux humains.

DR BECKETT : Oui en effet, mais ils sont plus proche de la bestiole qui s’était agrippé au cou du major que de nous.

SHEPPARD : Hé, j’avais demandé qu’on n’en parle plus.

DR BECKETT : Désolé.

DR WEIR : Ce qui est aussi intéressant, c’est le fait que la langue des Wraiths, semble être une espèce de dérivé de la langue des Anciens. Ce qui porte à croire que les Wraiths ont évolués après l’arrivée des Anciens, dans la galaxie.

DR BECKETT : Ma théorie est que les Anciens ont involontairement laissés les humains évolués sur une planète avec que... différentes espèces d’insectes et qu’un moment donné, elles se sont nourries des humains et de ce fait ont incorporés notre ADN dans le leur. Les Wraiths sont une évolution de cette combinaison.

LT FORD : Alors, votre théorie, c’est que les Anciens ont crée les Wraiths ?

DR BECKETT : Par accident.

RODNEY : Ou par négligence.

DR WEIR : L’un ou l’autre quel importance ?

DR BECKETT : Alors évidemment, plus nous en saurons sur leur physiologie, plus nous pourrons fabriquer une arme biologique qui détruira les Wraiths en laissant les humains sains et sauf.

RODNEY : Certes, mais pour le moment, tout ce qu’on sait, c’est que les Anciens ont peut-être crées les Wraiths accidentellement et pourquoi Teyla sens leurs présences. Super, fabuleux, le mystère est résolu. Mais ce résultat, ne nous aide pas à empêcher l’arrivée de nos ennemis.

DR WEIR : Rodney a raison. Faut nous remettre au travail.

RODNEY : Oui, merci.


BUREAU DU DR HEIGHTMEYER

TEYLA : Je sais que ce n’est pas de ma faute. Il n’y a rien que je puisse faire, et le fait est que je ne me sens pas plus différente aujourd’hui que je l’étais hier ou la semaine dernière.

KATE : Mais vous vous sentez tout de même différente.

TEYLA : Oui. Et je crois que ce qui m’inquiète le plus, c’est la manière dont tout le monde pourrait me percevoir. Mon père a dit aux gens que c’était un don. J’étais un être à part, mais dans le bon sens parce que, je pouvais aider mon peuple en les avertissant que les Wraiths approchaient. Il le disait pour me protéger, mais je suis certaine, que c’est une des raisons pour laquelle ils m’ont désigné chef du clan.

KATE : Comme vous le disiez, vous n’êtes guère différente de ce que vous étiez hier.

TEYLA : Oui, mais aujourd’hui les gens ont des raisons de me craindre.


BUREAU D’ELIZABETH

Sheppard et McKay arrivent dans le bureau de Weir pour lui faire un rapport mais celle-ci est plongée dans une lecture et lui fait un signe que Rodney ne comprend pas.

RODNEY : Alors, voilà, même avec le major Sheppard sur le fauteuil, nous n’avons pas pu... quoi ? C’est quoi ça ?

DR WEIR : Vous avez dit quelque chose qui m’a interpelé. Regardez.

RODNEY : On avait pas décidé, qu’il y avait plus urgent.

DR WEIR : Pourquoi le scientifique Wraith a interrompu ses expériences ?

RODNEY : Qu’est ce que j’ai pu dire, qui vous a interpelé ?

DR WEIR : Je ne m’en souviens plus.

RODNEY : Oui, mais maintenant le problème, c’est ce que je me demande ce que j’ai dis, alors... Désolé. Oui.

DR WEIR : J’ai tout d’abord cru qu’il s’était fait coincé par ses congénères.

SHEPPARD : Ce n’est pas le cas ?

DR WEIR : Non, il s’est arrêté de son propre chef.

RODNEY : Ce qui m’amène à me demander, pourquoi les Wraiths refusaient de pratiquer ses expériences, au départ ?

DR WEIR : Oui, c’est exact.

RODNEY : Et particulièrement, quand leur but était d’améliorer les choses pour leur population.

DR WEIR : Oui, c’est bien ce que je viens de dire.

RODNEY : C’est ce que j’ai dis.

SHEPPARD : Rodney, s’il vous plait.

DR WEIR : Bon, voici la partie la plus intéressante. Nous avons constatés que les Wraiths communiquent entre eux par télépathie.

SHEPPARD : Oui, j’ai remarqué.

DR WEIR : En revanche, ils ne semblent pas pourvoir pénétrer l’esprit des hommes.

SHEPPARD : Bonne nouvelle, mais quel rapport avec l’arrêt brutal des expériences ?

DR WEIR : Et bien parce que même en combinant un faible taux d’ADN Wraith à de l’ADN humain, le scientifique avait apporté aux humains des capacités mentales de Wraith. Ces cobayes étaient en mesure d’entendre les Wraiths communiquer entre eux.

SHEPPARD : Alors dans les histoires de Teyla, les voix que les rescapés entendaient, étaient...

DR WEIR : Des voix de Wraiths. C’est exact. Il y avait de quoi devenir dingue. Le scientifique Wraith n’y trouvant pas de solution, a fini par laisser tomber.

RODNEY : Il y a un truc qui m’échappe. Pourquoi les avoir renvoyés dans leur population ?

DR WEIR : Et bien il a surement dû croire que les croisements avec des humains normaux pourraient en diminuer les effets.

RODNEY : Mais avant qu’il ne réalise qu’il avait tord, il était trop tard.

DR WEIR : Quand les autres Wraiths ont découverts ce qu’il avait fait, ils ont anéantis tout le monde sur la planète. Mais après le renvois de certains des cobayes qui avaient été bannis du village et forcé de le quitter.

RODNEY : Ok ! Et en quoi, ça nous aide ?

DR WEIR : Teyla, possède plus que la capacité de sentir les Wraiths s’approcher.

RODNEY : Quoi ? Vous croyez qu’elle peut infiltrer et exploiter le réseau psychique des Wraiths ?

SHEPPARD : Si tel est le cas, nous pourrons obtenir toutes les informations rêvées à propos de l’ennemi.


CHAMBRE DE TEYLA

TEYLA : Je n’ai jamais été en mesure d’entendre leurs pensées, jusqu'à maintenant.

DR WEIR : Selon ses notes, les sujets auxquels on a incorporé de l’ADN Wraith, avait cette capacité.

KATE : Il est possible que vous n’ayez jamais essayé, jusqu’à maintenant.

DR WEIR : Vous ignoriez que vous pouviez lire leur pensée, et franchement qui le voudrait. Ecoutez Teyla, je n’envisagerais même pas de vous le demander, si je ne pensais pas que cela puisse nous apporter des informations vraiment vitales.

TEYLA : Disons que j’ignore quoi faire, je suis perdue.

DR WEIR : Le docteur Heightmeyer a une théorie.

KATE : Je pense qu’il est possible qu’à travers le temps et bien sûr les différentes générations, ceux doté de votre pouvoir ait crée une barrière mentale aux projections psychiques des Wraiths. Une espèce de mécanisme d’auto-défense, si nous faisons tomber cette écran...

TEYLA : Comment ?

KATE : A l’aide d’un procédé médical qui s’appelle l’hypnose.

DR WEIR : Le docteur Heightmeyer, vous guidera et le docteur Beckett restera présent toute la séance pour observer et surveiller votre physiologie.

TEYLA : Les Wraiths se trouvent encore très loin de la cité.

DR WEIR : Oui, ils le sont. D’ailleurs McKay a de sérieux doute, quand à la portée de cette télépathie.

KATE : Mais comme vous le disiez, vous ressentez leur présence, maintenant. Si c’est tout simplement une manifestation dans votre conscience d’une capacité latente plus grande, alors cela vaut vraiment le coup de faire tomber cette barrière. Pour être tout à fait honnête, je n’aurais jamais recommandé un tel procédé dans d’autres circonstances, quelle quelle soit.

DR WEIR : Mais nous nous trouvons dans des circonstances qui sont loin d’être normal, Teyla.

TEYLA : Si je peux vous apporter des renseignements sur n’importe quoi, leur stratégie, un point faible, il n’y a pas d’autre choix.


INFIRMERIE

Teyla est allongée sur un lit, branchée à différents moniteurs.

DR BECKETT : Voilà, nous sommes prêts.

KATE : Et vous ? Bon inspirez profondément et calmement. Essayez de vous détendre. Le docteur Beckett va maintenant vous administrer un léger sédatif. Si cela fonctionne nous pourront toujours communiquer l’une avec l’autre. N’oubliez pas qu’à tout moment nous pouvons vous réveiller avec une très faible décharge électrique, sans douleur aucune. Dites arrêtez et on arrête. Vous allez fixer cette lumière et m’écouter. Vous m’avez décris votre perception des Wraiths, comme une sensation de grand froid, sombre au plus profond de votre être. Je veux que vous y pensiez et que vous le cherchiez dans votre esprit. Fermez les yeux et laisser le vous envahir. Ne résistez pas. Allez là où réside se froid intance et écoutez le. Qu’est ce que vous entendez ?

TEYLA : Rien.

KATE : Vous n’avez dit que votre père avait été enlevé par les Wraiths. Vous rappelez vous l’avoir senti ce jour là ?

TEYLA : Oui.

KATE : Revenez à cette sensation. Maintenant écoutez. Qu’est ce que vous entendez ?

TEYLA : Des voix. Du bruit. Tellement de voix. Des murmures...

KATE : Ecoutez de plus prêt. Ecoutez qu’une seule voix.

Elle voit par les yeux d'un Wraith qui se trouve à bord d'un vaisseau et qui marche dans un couloir.

TEYLA : Je vois c’est distinct.

Elle se trouve à présent dans le garde mangé et le Wraith commence à aspirer la vie d'une victime. Teyla est complètement paniquée. Elle se sent très mal et est agitée.

KATE : Qu’est ce que vous voyez Teyla ?

TEYLA : Je suis à bord d’un vaisseau. Je suis entrain de marcher.

SHEPPARD : Alors elle voit réellement ce qu’il se passe ?

KATE : Si les Wraiths peuvent projeter leurs pensées, ils transmettent également ce qu’ils voient.

TEYLA : Il y a d’autres Wraiths, il ne me remarque pas. Je suis dans une pièce remplie de personnes chrysalidées, prête à nourrir les Wraiths. Je me nourris ! Je suis entrain de le tuer !

DR WEIR : Stop ! Beckett, stop !

Teyla est complètement paniquée et Beckett la réveille grâce à une décharge électrique. Teyla se réveille agité.

KATE : Tout va bien. Tout va bien, vous êtes avec nous sur Atlantis.

DR WEIR : Teyla, je... je n’avais pas le droit de vous demander ça.

TEYLA : Retirez-moi ces fils.

DR BECKETT : Allons, calmez-vous, Teyla. Oui, je vais tout enlever.


DANS UN COULOIR DE LA CITE

DR WEIR : Je ne peux pas lui faire endurer ça. Je sais que c’étais mon idée, mais c’est trop demander à Teyla.

SHEPPARD : Vous risquez de le regretter, quand les vaisseaux ruches vont débarquer.

TEYLA : Dr Weir. Pourquoi avez-vous arrêté l’hypnose ?

DR WEIR : Je vous demande pardon ?

TEYLA : J’étais sur l’un des vaisseaux ruches qui vient sur Atlantis. Je pouvais les entendre, les voir, ça fonctionnait !

DR WEIR : Vous les regardiez se nourrir.

TEYLA : Oui, je sais. J’ai senti l’un d’eux se nourrir, mais je surmonterais ça. Je peux vous aider, je le sais.

DR WEIR : Teyla, je n’aurais...

TEYLA : J’aimerais ressayer.


INFIRMERIE

Teyla est de nouveau à l’infirmerie.

TEYLA : Je suis à bord du vaisseau, je marche. Je suis dans une espèce de salle de contrôle.

Soudain elle ouvre les yeux. Mais ce n’est pas Teyla qui parle, mais un Wraith qui a prit possession de son esprit.

TEYLA : Vous êtes tous pitoyable.

SHEPPARD : J’ai l’impression que ce n’est pas Teyla qui est entrain de parler.

TEYLA : Rien n’arrêtera notre progression.

DR WEIR : Réveillez là Beckett.

Le docteur Beckett lui inflige une décharge, mais rien ne change, mais Teyla est toujours connecté au Wraith.

TEYLA : Vous allez tous mourir.

DR WEIR : Encore !

Le docteur Beckett inflige une deuxième décharge, cette fois-ci c’est bien Teyla qui vient de se réveiller.

TEYLA : Qu’est ce qui s’est passé ?


SALLE DE CONTRÔLE

KATE : Le docteur Beckett lui a donné un calment, pour l’instant elle se repose. Elle a l’air bien, mais il faut lui laisser un peu de temps pour digérer ce qu’elle a enduré. Elle est peut-être encore choquée et je n’ai pas la moindre idée des effets psychologique à long terme.

SHEPPARD : Elle a dit qu’elle voyait une espèce de salle de contrôle. Il y avait probablement une carte, un plan d’attaque, il faut qu’elle regarde mieux.

DR WEIR : John vous étiez là. Un Wraith est entrée dans sa peau.

L’alarme de la base retentit.

CHUCK : Vortex en activation. C’est le code du sergent Bates. Ça vient du site Alpha.

SGT BATES : (A la radio) Ici le sergent Bates. Code rouge, on subit une attaque. On débarque !

DR WEIR : Baissez le bouclier.


SALLE D’EMBARQUEMENT

SGT BATES : Dépêchez, dépêchez vous ! C’est bon, le compte y est.

SHEPPARD : Levez le bouclier !

DR WEIR : Tout le monde va bien ?

SGT BATES : Toute l’équipe planétaire est au complet.

SHEPPARD : Alors cette planète n’est plus un lieu sûr pour nous.

SGT BATES : Nous étions prêts de la porte et un vaisseau ennemi nous a bombardés, alors que nous allions partir.

SHEPPARD : Oui, je connais bien, ils balisent la planète.

SGT BATES : S’il faut évacuer Atlantis, nous allons devoir trouver un autre site.

DR WEIR : Cette planète, n’est pas habité. Que venaient y faire les Wraiths ?

SGT BATES : ça je l’ignore ! C’est comme s’ils avaient su qu’on était là !


INFIRMERIE

TEYLA : Je touchais au but. J’étais à deux doigts d’y arriver. Je crois que si j’avais une autre chance.

LT FORD : Vous n’avez rien à prouver à qui que ce soit, Teyla.

TEYLA : Si, ça pourrait tout changer. J’ai vu un hologramme, une espèce de carte, peut-être bien un plan de bataille.

LT FORD : On connaît leur plan de batailel, ils viennent pour nous éliminer.

TEYLA : Je pense qu’il y a autre chose. Ils veulent obtenir quelque chose.

LT FORD : Oui, nous manger.

TEYLA : Non, ça va au-delà de ça. Ils sont désespérés.

LT FORD : Ah oui.

TEYLA : Oui, c’est surprenant. Ils sont confiants dans leur domination sur nous, mais principalement parce qu’ils sont nombreux, mais trop pour subsisté aussi longtemps. Ils se sont tous réveillés trop vite et la nourriture risque de leur faire défaut. C’était si difficile de distinguer les voix, mais c’est ce que j’ai ressenti.

LT FORD : L’un d’eux a parlé à travers vous. Vous vous souvenez ?

TEYLA : Non, mais je me rappelle la sensation avant que cela se produise. La prochaine fois...

LT FORD : Avec le docteur Weir, il n’y aura pas de prochaine fois.


SALLE DE RÉUNION

SGT BATES : Si ce que vous dites est vrai, alors c’est forcément Teyla qui a révélé les coordonnées de notre site Alpha aux Wraiths.

SHEPPARD : Je ne crois pas qu’elle en ait eu le temps.

SGT BATES : Qui vous dit qu’un de leur vaisseau, n’étais pas posté dans le coin.

DR WEIR : Ecoutez, avec le recule, je reconnais qu’en demandant à Teyla de se connecter aux Wraiths, j’ai peut-être commis une erreur.

SGT BATES : Sauf votre respect, de vous à moi, cela ne fait aucun doute.

SHEPPARD : Hé, tout doux sergent. Je suis sûr qu’elle n’a pas volontairement donnée notre position.

LT FORD : Elle veut réessayer. Ecoutez, elle a dit qu’elle était sur le point d’apprendre quelque chose, que nous devons savoir.

DR WEIR : Non, je suis désolé. Le problème est que je doute que Teyla sache ce qu’il peut lui arriver.

SGT BATES : Ou elle risquerait de nous compromettre plus tard.

SHEPPARD : A point où on n’en est, on a plus a gagner des Wraiths que l’inverse. Pas vrai ?

LT FORD : Elle veut recommencer. Le fait est que nous ne pourrons pas faire grand-chose pour l’en empêcher. Alors mieux vaut que l’on soit tous là.


INFIRMERIE

KATE : Bon Teyla, fermez les yeux et détendez vous. Ecoutez les voix.

Teyla recommence l'expérience, elle marche vers une console de commande et voit le même plan que dans sa précédente vision. Un Wraith la perçoit et prend le contrôle de son esprit.

KATE : Teyla ?

DR WEIR : Coupé la connexion.

DR BECKETT : ça ne fonctionne pas.

TEYLA : Non !

DR BECKETT : Teyla !

Teyla se redresse du lit et commence a pousser violement le docteur Beckett, elle sort du lit et attrape le support de la perfusion et attaque le major Sheppard, puis elle s’en prend au lieutenant Ford. Lorsqu’elle s’approche d’Elizabeth, Teyla reçois deux coups d’arme paralysante de la part du sergent Bates. Teyla s’écroule au sol.


SUR UNE TERRASSE DE LA CITE

DR WEIR : J’espère seulement qu’elle n’aura pas de séquelle physiologique.

SHEPPARD : Teyla est l’une des personnes les plus fortes de caractère que je connaisse. Le fait qu’elle ait gardé tout ça en elle, après ce qu’elle a vécu.

DR BECKETT : Ah vous voilà. Major. Docteur Weir.

DR WEIR : Alors comment vous sentez vous ?

DR BECKETT : J’ai un sacré mal de tête. A part ça, ça peut aller. Teyla est réveillée. Elle veut vous parler.


INFIRMERIE

DR BECKETT : Teyla, vous avez soif. ? Vous voulez de l’eau ?

TEYLA : Non, je suis vraiment désolé. Je croyais que je pouvais éviter...

SHEPPARD : Non, non, tout le monde va bien.

DR WEIR : Notre soucis est que les Wraiths peuvent entrer en contact avec vous, a volonté.

TEYLA : Cela, ne s’était jamais produit. Non, c’est moi qui doit entrer en contact avec eux en premier. J’ai vu leurs plans de route. L’itinéraire qu’ils prennent pour venir ici.

DR WEIR : C’est excellent.

TEYLA : Il y a plus. Leurs but n’est pas seulement Atlantis. Ils savent très bien qui vous êtes.

DR WEIR : Quoi ? Comment ça ?

SHEPPARD : Sumner, la femelle Wraith n’a pas fait que de se nourrir de lui, elle l’a interrogé également.

TEYLA : C’est pour cette raison qu’ils se sont réveillés. C’est pour cela qu’ils sont tous là. Ils savent qu’Atlantis est le seul accès à une pâture plus riche et plus abondante.

SHEPPARD : La terre.

                                                                                          FIN

Kikavu ?

Au total, 70 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Emmalyne 
03.11.2020 vers 00h

Skrallinka 
17.10.2020 vers 00h

Maighread 
28.01.2019 vers 20h

daufresne 
23.01.2019 vers 20h

crystal14 
16.05.2018 vers 22h

kahlan222 
28.03.2018 vers 12h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 2 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

albi2302 
poupette67 
Ne manque pas...

On recherche des administrateurs pour construire et gérer un nouveau quartier A Million Little Things !
Appel à candidatures | Plus d'infos

Activité récente

Jeu : Suite de mots
Aujourd'hui à 16:39

[Jeu] Le Duel
Hier à 08:53

Actualités
Joe Flanigan Paris Manga

Joe Flanigan Paris Manga
Une belle annonce pour les fans de Stargate Atlantis Joe Flanigan alias John Sheppard dans la série...

[Live] David Hewlett - Hathor hosts

[Live] David Hewlett - Hathor hosts
Pendant la pandémie, Suanne Braun - l'interprète de Hathor dans Stargate SG1 - a lancé "Hathor...

Jason Momoa dans un film de vampire

Jason Momoa dans un film de vampire
Jason Momoa (Ronon Dex) sera à laffiche au côté de Peter Dinklage (Game of Thrones) dans le prochain...

Anniversaire

Anniversaire
Aujourd'hui, 6 mai 2020, nous fêtons l'anniversaire de Kavan Smith qui a interprété de 2005 à 2009,...

Rencontrez les acteurs au Fedcon 2020 !

Rencontrez les acteurs au Fedcon 2020 !
Du 29 au 31 mai 2020 se tiendra à Bonn le Fedcon 29, un rassemblement de fans de science-fiction....

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

C'est quoi votre type de série "doudou", celui vers lequel vous allez machinalement quand vous voulez passer un bon moment pas prise de tête ?

Total : 7 votes
Tous les sondages

HypnoRooms

chouchou70, 15.05.2021 à 11:38

Bonjour à tous, un nouveau sondage est disponible sur le quartier Friday Night Lights. N'hésitez pas à venir faire un petit tour

pretty31, Avant-hier à 11:24

Dernier jour pour voter aux quarts de finale de l'animation The New Song sur Zoey's EP !

Emilie1905, Hier à 08:56

L'animation Love, Hypnoweb continue sur le quartier Love, Victor! Des personnages de la commu' LGBTQ+ sont à départager dans les forums

pretty31, Hier à 15:07

Nouvelle partie de ciné émoji sur HypnoClap et votes pour la demi finale de The New Song chez Zoey's EP !

sabby, Aujourd'hui à 15:16

La nouvelle saison d'Elite arrive dans un mois tout pile ! En attendant, vous pouvez voir ce que sont devenu les personnages qui sont partis

Viens chatter !