VOTE | 257 fans

#413 : La Malédiction

Daniel Jackson va à Chicago enquêter sur la mort étrange de son ancien professeur d’archéologique le Dr. Jordan. La presse attribue son décès à une malédiction égyptienne, Il découvre que la victime était occupée à étudier une jarre égyptienne antique contenant un symbiote Goa'uld parfaitement préservé.

Popularité


5 - 2 votes

Titre VO
The Curse

Titre VF
La Malédiction

Première diffusion
22.09.2000

Première diffusion en France
25.05.2001

Plus de détails

Ecrit par : Joseph Mallozzi & Paul Mullie.

Réalisé par : Andy Mikita.

Apparitions :

Ben Bass (Docteur Steven Rayner)

Anna-louise Plowman (Docteur Sarah Kane/Osiris)

Lorena Gale (Conservateur Du Musée)

David Abbott (Docteur David Jordan)

413 - La Malédiction.

 

Dans un laboratoire d'archéologie, le Dr Jordan examine le vase canope d'Osiris. Son assistant, Steven, entre dans la pièce pour prendre de ses nouvelles. Ils discutent de la position du gouvernement Egyptien qui veut retrouver ses intacts. Steven pense que l'urne contient juste le cœur d'un pharaon décédé il y a 3000 ans. Puis le docteur quitte la pièce pour aller faire passer le vase aux tests. Steven reste dans la pièce pour observer les autres objets.

Au SGC, Daniel rejoint Jack dans la salle de réunion. Jackson lui emprunte son journal et constate que son professeur d'archéologie est mort dans l'explosion de son laboratoire.

Lors de l'enterrement, Steven prononce un éloge funèbre. Mais quand il voit Daniel, il semble troubler, mais poursuit son discours. Une fois son discours fini, la foule se sépare. Daniel s'avance alors vers la tombe. Là, Steven lui réserve un accueil plutôt froid. C'est alors qu'apparaît une certaine Sarah. Daniel demande alors des détails sur l'accident. Steven explique que selon la police, il y a eu une fuite de gaz provoquant une énorme explosion. Ils s'éloignent pour discuter. Steven et Sarah lui posent alors des questions sur son activité depuis cinq ans. Steven ironise alors sur les théories du Dr Jackson (cf. « Stargate, le film »). Daniel et Sarah partent alors à l'écart. Là, Sarah s'excuse du comportement de Steven. Elle lui explique que Jordan l'admirait, et que cela a attisé la jalousie de Steven. Elle revient sur leur histoire, mais Daniel lui explique que son départ est lié à quelque chose de plus important, mais il ne peut lui révéler la vérité sur le programme Stargate.

Au SGC, Hammond explique au reste de l'équipe qu'ils sont tous en permission le temps que Daniel revienne. Jack propose alors à Carter de partir pêcher, mais une fois de plus elle refuse. Il propose alors à Teal'c.

Au laboratoire de Jordan, Daniel découvre les objets sur lesquels il travaillait. Sarah lui explique que les objets sont maudits. Daniel lui propose de rester pour l'aider à tout ranger. Sarah s'aperçoit qu'un objet a disparu.

Au SGC, Jack et Teal'c s'apprêtent à partir. Le Colonel explique qu'ils seront injoignables, mais le Général lui dit qu'ils n'ont pas besoin d'eux.

Dans les sous-sols du musée, Daniel chercher l'amulette en or, mais la femme lui garantit qu'elle a envoyé l'objet au Dr Jordan. Elle lui parle alors de la jarre d'Isis et lui montre l'objet. Les glyphes sont familiers à Daniel.

Au SGC, Carter travaille sur sa moto avec Siler, quand elle reçoit un appel de Daniel. Ce dernier lui raconte alors sa découverte : des inscriptions Goa'ulds.

De leur côté, Jack et Teal'c pêchent. Mais cette activité ne plait pas trop au Jaffa. Ils reçoivent alors un coup de fil. Jack saisit l'appareil : Daniel veut parler à Teal'c. Il lui demande de l'aide pour une traduction. Teal'c lui confie qu'il serait ravi de revenir à la base pour l'aider. O'Neill prend alors le téléphone et jette la batterie.

Dans son laboratoire au SGC, Daniel explique au Général et au Major la légende d'Isis et d'Osiris. Il pense que les Goa'ulds sont derrière cette histoire. Hammond demande alors à Samantha d'analyser les vases. Daniel dit au Général qu'une autre jarre a disparu.

De retour à Chicago, Daniel fouille le stock du musée. Il y retrouve Steven. Daniel lui dit qu'un vase manque, mais Steven lui dit que cet objet a disparu dans l'explosion. Ils se dirigent alors vers le monte-charge et y retrouve le corps de la conservatrice du musée.

Au SGC, Carter poursuit les tests sur le vase. Ils révèlent la présence d'un Goa'uld à l'intérieur.

Au musée, Daniel explique à Sarah les récents événements. Il lui demande des photos de la jarre d'Osiris. Elle lui montre les inscriptions. Daniel les comprend mais il en peut rien révéler.

Au SGC, Janet examine le Goa'uld de l'urne. Ce dernier est mort depuis longtemps. Elle constate qu'il est parfaitement conservé.

Au musée, Sarah constate que les fichiers du Dr Jordan ont disparu, y compris les e-mails. Elle lance alors une recherche pour tout récupérer, avec succès. Ils lisent alors un message datant l'amulette disparue à plus de 10 000 ans. Il demande alors à Sarah de ne divulguer à personne cette information. Elle voit alors que Steven a aussi vu ces résultats.

Au SGC, Fraiser explique que l'intérieur de la jarre permet la survie de la larve, en la plongeant en état de stase. Ils comprennent alors que la seconde jarre peut contenir un Goa'uld.

Au musée, Daniel cherche toujours la jarre disparu. Sarah lui explique que Steven a disparu, avec l'amulette. Sarah veut partir à sa recherche, mais Daniel lui explique que cela est devenu trop dangereux. Le ton monte alors et elle lui demande des explications sur son attitude.

De retour au SGC, Daniel explique que Steven est devenu l'hôte d'Osiris. Ils élaborent alors des théories pour savoir où est Steven. Janet a crée un nouveau sédatif afin de paralyser le Goa'uld. Hammond reçoit alors un appel : Steven est parti pour Le Caire. Daniel pense qu'il se dirige vers le temple où fut découvert les jarres.

Dans le désert Egyptien, Daniel, Sam et Janet se dirigent vers le temple. De son côté, Steven y est déjà. Il pose l'amulette sur une sorte d'autel alors un appareil, le bracelet Goa'uld, apparaît. C'est alors qu'il se retourne, pris par la peur.

Daniel arrive enfin au temple. Ils chargent le pistolet de fléchette tranquillisante et y pénètrent. Là, ils trouvent Steven au sol. Carter confirme qu'il n'est pas un Goa'uld. Il reprend conscience, et explique qu'il est venu ici pour découvrir la salle cachée.

Sarah apparaît alors : elle est possédé par Osiris. Elle utilise son arme pour neutraliser les trois personnes et saisit Daniel par la gorge. Elle lui demande où est la Porte des étoiles, mais Daniel ne répond pas. Daniel lui explique alors qu'ils ont tué Ra, Hathor, Seth et Sokar.

Il lui dit qu'Isis est morte et elle le torture avec le bracelet. Il lui plante alors un tranquillisant dans le ventre, sans effet. Sarah se dirige alors vers l'autel et un vaisseau apparaît au dessus du temple. Elle s'y téléporte et s'enfuit.

 

Malédiction

Homme : docteur Jordan ?

Jordan : oh, Steven.

Steven : mais, que faites-vous encore ici à cette heure ?

Jordan : à vrai dire, je m’apprêtais à me rendre laboratoire. Nous allons enfin avoir la chance de passer la jarre d’Osiris aux rayons.

Steven : bien, bien !

Jordan : quelques semaines de plus une n’aurions jamais su ce qu’il avait intérieur.

Steven : nous pourrions briser le cachet et jeter un coup d’œil ! Je plaisante ! Je plaisante, à moitié.

Jordan : le gouvernement égyptien souhaite que nous retournions ces objets intacts. Si nous étions leur place, nous voudrions sûrement

Steven : faites soit confiance, les rayons révèleront que le canope en question contient le cœur momifié neuf pharaon ayant vécu il y a 3000 ans et nous avons tout bêtement

Jordan : je sais. Je sais.

Steven : c’est l’aboutissement de toute une vie, monsieur.

Jordan : oui. Oui c’est vrai. Vous venez ?

Steven : oui, une petite chose à faire et je vous rejoins là-bas.

Jordan : à tout de suite.

 

SGC

Daniel : bonjour !

Jack : salut !

Daniel : c’est quoi ?

Jack : eh bien, il y a une photo de Teal’c là-dedans ! Mais pas ressemblante. La semaine à venir vous est bénéfique, vous allez partir en voyage.

Daniel : vous permettez ?

Jack : je vous en prie.

Daniel : oh mon dieu !

Jack : quoi ?

Daniel : il est mort.

Jack : qui ?

Daniel : mon professeur d’archéologie. Dans l’explosion de son laboratoire.

 

Générique

 

Chicago

Steven : le docteur David Jordan était professeur. C’était un écrivain reconnu. Un expert hautement considéré en archéologie. Et néanmoins jusqu’à la fin de sa vie, il sera resté d’abord et avant tout un étudiant, guidé par le simple désir de découvrir, et de comprendre. Il est donc logique un homme qui a consacré sa vie, qui a consacré sa vie à faire revivre les merveilles et la majesté de civilisations anciennes,  puisse lui aussi bénéficié d’immortalité. Grâce au travail qu’il accomplit. J’ai travaillé auprès du docteur Jordan pendant 15 ans. Il était pour moi comme un père, dans ses nombreuses réussites et en certaines de ses pires déceptions. Je me souviendrai de lui comme d’un archéologue reconnu, un homme généreux et bon. Et un ami sincère. Le retour du fils prodigue.

Daniel : Steven ! Sarah !

Sarah : Daniel. Ça fait plaisir de te voir.

Daniel : oui. Malgré les circonstances.

Sarah : je sais. J’ai du mal à croire qu’il n’est plus là.

Daniel : mais, qu’est-ce qui s’est passé ? Je veux dire, le  journal que je lu, la police attribue sa mort à la malédiction d’Osiris.

Steven : d’après la police, il y a une fuite de gaz dans le laboratoire est quelque chose a fait une étincelle. Tout exploser, il est mort sur le coup.

Sarah : on a pensé de prévenir, mais personne ne savait où te joindre.

Daniel : oh, ce n’est pas grave.

Sarah : je suis contente que tu sois là. Dis-moi, ça fait combien, quatre ans ?

Daniel : cinq ans !

Steven : qu’est-ce que vous faisiez ?

Daniel : j’étais très occupé.

Sarah : vraiment ? Je cherchais des signes de ta présence un peu partout, pas le moindre papier, pas d’ouvrages de recherche. Constitue avait disparu de la face de la terre.

Daniel : oui, c’est un petit peu ça.

Steven : je me rappelle la dernière fois que je vous ai vu, vous donner une conférence devant une salle vide.

Daniel : oui enfin elle était pleine quand j’ai commencé.

Steven : oui, peut-être que le monde n’était pas prêt à entendre que les pyramides ont été conçus par des aliens par des gens d’Atlantis.

Sarah: Steven, s’il te plaît!

Daniel : oui Steven s’il vous plaît !

Steven : qu’est-ce que vous faites là ? Vous est tenue à l’écart pendant tout ce temps. Si vous cherchez un rapprochement, Daniel, je pense qu’il est un peu tard.

Daniel : c’est toujours un plaisir, Steven ! Tu as quelque chose à faire, ou

Sarah : non, je suis toute à toi. Je suis désolé, d’habitude il n’est pas comme ça. Ces derniers jours, il a vécu des heures bien difficiles.

Daniel : Steven, non, il a raison. J’aurais dû revenir plus tôt. Sans doute, que je craignais de ne pas être le bienvenu.

Sarah : tu veux rire ? Malgré tout ce qui a bien pu se passer, docteur de Jordan a gardé son affection. Tu as été son meilleur élève.

Daniel : oui, avant de devenir la risée de tout ce qui compte en archéologie.

Sarah : il est révélé qu’un jour tu trouves des preuves. De quoi clouer le bec à tout le monde.

Daniel : non, il croyait que j’étais fou !

Sarah : ce n’est pas vrai. Pourquoi crois –tu que c’est si dur pour Steven de te voir ici ? Il a toujours été dans ton ombre. Même après ton départ !

Daniel : il paraît que son livre est en tête des ventes ?

Sarah : je sais, il s’achète une Porsche !

Daniel : oh !

Sarah : eh oui ! Tu sais, je dois te l’avouer, j’ai cru que tu n’étais pas revenu à cause de moi.

Daniel : non. Non, c’est pas pour ça.

Sarah : ça aurait pu se terminer de meilleure façon.

Daniel : peut-être. Il faut dire que j’étais embarqué dans quelques choses d’incroyable.

Sarah : tu as découvert quelque chose c’est ça, quelque chose pour étayer la théorie ! Dis-moi. Aller !

Daniel : je ne peux pas.

Sarah : Daniel !

Daniel : eh bien voilà, disons en gros, ce que le monde connaît de l’Egypte ancienne n’est que la face visible de l’iceberg. La vérité est beaucoup plus incroyable que tout ce qu’on avait imaginé.

Sarah : voilà bien le Daniel dont je me souviens. Viens, je vais te montrer quelque chose.

 

SGC

Hammond : ne bougez pas !

Jack : alors, mon général. Qui va faire partie de sg1 ?

Hammond : personnes. J’ai décidé de remettre votre prochaine mission après le retour de Dr Jackson. Vous méritez tous quelques bonnes journées de repos.

Jack : bien sûr. Bien que l’idée de partir pose toujours un problème.

Hammond : allons, vous serez parti bien avant que nous réalisions que nous ne pouvons nous passer de vous ! Séance terminée.

Jack : merci mon général. Carter, vous êtes toujours d’accord pour m’emmener à cette partie de pêche ?

Sam : et bien en fait, j’ai malheureusement d’autres projets.

Jack : oh, je vous en pris. Vous n’allez pas me faire croire que vous préférez travailler dans un sous-sol sombre, humide et lugubre plutôt que d’aller vous assoir sur un rocher haut perché en buvant une boisson  fraîche, avec le fol espoir de pécher un saumon magnifique ?

Sam : aussi étrange que cela vous paraisse, oui ! Amusez-vous bien !

Jack : chacun son truc. Enfin, comme on dit. Dites-donc, Teal’c ? Ce serait formidable, rien que nous deux ! Hein, qu’en dites vous ? Les truites. Rappelez-vous, les truites.

 

Chicago

Sarah : j’ai pensé que tu aimerais voir sur quoi nous travaillons avant l’accident.

Daniel : waouh, c’est extraordinaire !

Sarah : si seulement nous pouvions les garder plus longtemps. Le gouvernement égyptien a fait une demande express pour qu’on leur rende. On fait le maximum pour qu’ils nous livrent leurs secrets avant la date butoir.

Daniel : malheur à ceux qui cherchent à venir troubler mon repos eternel.

Sarah : attention, tous ses objets portent malheur. Du moins, c’est ce qu’on dit.

Daniel : oui, j’ai lu quelque chose la dessus.

Sarah : tous les membres de l’expédition de 1931 sont morts au cours de l’année suivantes. Et le bateau qui transportait ses objets aux Etats-Unis a coulé au large du New-Jersey six mois plus tard.

Daniel : l’expédition Stuart ?

Sarah : oui !

Daniel : les décès ont été attribués aux spores moisis qui se sont échappés du caveau.

Sarah : les spores moisis. Il n’y a pas de quoi faire la unes des journaux.

Daniel : non, sans doute pas. Mais si ces objets ont coulé avec le bateau en 31, comment ont-ils atterris ici ?

Sarah : l’épave a été retrouvée, il y a quelque mois. Tous ces objets été encore dans leur emballage d’origine. Ils ont été remontés et acheminés vers le musée. On ne les a reçus que la semaine dernière.

Daniel : si tu veux, je peux rester encore quelques jours si tu as besoin d’aide pour classer tous ces… Quoi ?

Sarah : il y en a un qui a disparu !

Daniel : tu en ais sure ?

Sarah : absolument. Une amulette en or. Daniel, il faut la retrouver.

 

SGC

Jack : bon, nous sommes bien d’accord mon général. Il n’y aura que Teal’c, moi et les grands espaces. Autrement dit, pas de téléphone portable, pas de fax, pas une seule âme qui vive à des kilomètres. Nous serons injoignables, inaccessibles.

Hammond : incommunicado !

Jack : oui, enfin pas loin. Dans le Minnesota.

Hammond : nous sommes d’accord.

Jack : s’il y a la moindre urgence à la base, autant la prévoir et me la dire maintenant. Si Thor a besoin de moi, qu’il m’envoi un rayon. Quand à la Tokra, laissez tomber.

 

 

Chicago

Conservatrice : veillez excuser le désordre mais les budgets, je m’efforce de ranger au maximum mais ça prend du temps.

Daniel : oui, je comprends ça !

Conservatrice : alors, que doit on chercher ?

Daniel : euh, un objet de l’expédition Stuart qui manque à l’appel.

Conservatrice : la jarre d’Isis ?

Daniel : euh non, en fait, je veux parler d’une amulette en or avec un peu d’ébène, enregistrée sous le numéro 14c

Conservatrice : mais elle avait été envoyée au Dr Jordan avec l’ensemble des objets.

Daniel : vous êtes sure ?

Femme : je les ai envoyés moi-même, je peux vous montrer le double.

Daniel : non, non, non. Et c’est quoi cette jarre d’Isis dont vous me parliez ?

Conservatrice : je vais vous montrer. Cet emballage était mal étiqueté quand il est arrivé. Je m’en suis aperçue il y a quelques jours.

Daniel : c’est ça ?

Conservatrice : euh, oui. Je n’ai encore jamais vu ces symboles, et vous ?

Daniel : si, mais je vais devoir en faire une traduction.

Conservatrice : enfin, si vous avez besoin de moi, je suis derrière. Je répertorie les masques de mort Polynésiens.

 

SGC

Sam : carter !

Daniel : Sam, c’est moi !

Sam : une petite seconde. Merci infiniment, sergent.

Siller : y a pas de quoi, major !

Sam : où êtes-vous ?

Daniel : toujours à Chicago. Dans le sous-sol d’un musée où je contemple ce qui semble être une urne funéraire égyptienne.

Sam : et alors ?

Daniel : ce qu’il y a de plus logique dans un musée, je vous l’accorde, mais il y a dessus autre chose en plus des habituels hiéroglyphes. D’autres inscriptions, des symboles Goaoulds.

 

Minnesota

Teal’c : il n’y a pas l’air d’avoir beaucoup de poissons, ici !

Jack : et bien, ce qui compte ce n’est pas autant les poissons en eux même. Non, les poissons n’ont guère d’importance dans ce contexte. Il s’agit de pêcher. Voila, c’est l’acte de pêcher qui importe.

Teal’c : ah bon !

Jack : ne me dites pas que

Teal’c : à la demande du général Hammond.

Jack : c’est pas vrai ! Quoi ? Oui Daniel, il est ici.  Ne quitter pas.

Teal’c : Daniel Jackson ? Nous n’avons rien pris, nous pêchons.

Daniel : bien, voila j’ai besoin d’aide pour une traduction. Sur ce que j’ai devant moi, il est écrit  Hako thra terak shree !

Teal’c : banni des mémoires.

Daniel : bien, parfait, merci.

Teal’c : si vous avez besoin de mon aide, je serais plus que ravi que de rentrer au Sgc.

Daniel : non, merci. Je vais me débrouiller à partir de là.

Teal’c : vous en êtes certain ?

Jack : donnez-moi ça ! Au revoir Daniel !

Daniel : non, attendez, attendez !

 

SGC

Daniel : au cours du rituel de momification, les Egyptiens retiraient les organes vitaux du défunt et les plaçaient dans des jarres. Lesquels étaient inhumées avec le sarcophage afin qu’il puisse y avoir accès dans une autre vie.

Hammond : et c’est ce que nous avons devant nous ?

Daniel : c’est ce que j’ai cru au début mais si on s’en réfère au journal de l’expédition, aucun sarcophage n’a été retrouvé. D’après les hiéroglyphes, cette jarre appartenait à Isis, qui est la principale déesse des Egyptiens.

Sam : les Goaoulds ?

Daniel : c’est possible. Ce qu’il faut s’avoir c’est que,  Isis était l’épouse d’Osiris supposé être le premier pharaon d’Egypte. Et selon la légende, il a été mis dans une boite particulière et jeté dans le Nil par son frère, Seth.

Hammond : un nom qui me dit quelque chose.

Daniel : les symboles Goaoulds veulent dire qu’Isis et Osiris ont du subir une sorte de punition ou de bannissement.

Sam : ou cela ?

Daniel : j’en ai aucune idée.

Hammond : major, je veux que tout ça soit analysé.

Sam : à vos ordres.

Daniel : à votre place, je ferais très attention. Il pourrait s’agir d’une espèce de piège pour les Goaoulds confectionné par Osiris de façon à se venger. Et d’autre part, c’est maléfique, alors…

Sam : merci de m’avoir prévenue.

Daniel : monsieur, il y a autre chose. L’inventaire de l’expédition Stuart mentionne deux jarres.

Hammond : vous pourriez retrouver l’autre ?

Daniel : je peux essayer. J’avais l’intention de retourner à Chicago, dès ce soir.

 

Chicago

Daniel : y a quelqu’un ? Y’a quelqu’un ?

Steven : s’il vous plait !

Daniel : qu’est ce que vous faites là ?

Steven : qu’est ce que vous faites là ?

Daniel : j’ai demandé le premier.

Steven : je travaille ici, Daniel. Rappelez-vous ! Je cherche le broyeur de pierres, je ne sais pas où il est passé.

Daniel : oui, bien sur. J’avais des questions à poser à la conservatrice.

Steven : je ne pense pas qu’elle soit là. La lumière était éteinte à mon arrivée. De quoi vouliez-vous lui parler ?

Daniel : j’ai besoin de renseignement sur des objets de l’expédition Stuart. Il y en a certains qui manquent.

Steven : aucun ne manque.

Daniel : un vase canope avec quelques hiéroglyphes et des inscriptions inhabituelles.

Steven : la jarre d’Osiris.

Daniel : oui !

Steven : Détruite par l’explosion.

Daniel : vous en êtes sur ?

Steven : j’en suis sur !

Daniel : bien ! Et quand est-il de cette amulette en or ?

Steven : Daniel ! Si vous avez l’intention de renouer avec Sarah, libre à vous. Ça ne me concerne en rien. Mais ce qui me pose problème, c’est que vous veniez ici et que vous vouliez vous mêler de mon travail.

Daniel : ce n’est pas plutôt celui du Dr Jordan ?

Steven : non, le mien ! Sarah et moi étions les assistants du Dr Jordan. Ce travail ne vous regarde en rien puisque vous l’avez laissé tomber.

Daniel : je ne l’ai pas laissé tomber. Je cherchais avant toute chose le protéger.

Steven : dites plutôt que vous êtes parti parce que cela vous déranger de n’être qu’un simple assistant, n’est ce pas ? Vous n’auriez vraiment pas du revenir !

Daniel : écoutez, je ne veux pas vous en dire trop pour l’instant, mais vous avez besoin de moi.

Steven : pourquoi ? Vous craignez l’intervention d’aliens ?

Steven : mon dieu !

 

SGC

Sam : l’analyse préliminaire de la jarre indique que l’extérieur est en simple céramique. Il semble aussi que le cachet est été endommagé.

Hammond : aucune indication de ce qu’il y a à l’intérieur ?

Sam : bien, avec un peu de chance, avec une IRM, on devrait en savoir plus.

Hammond : est ce que c’est à quoi je pense ?

Sam : oui, mon général. C’est un symbiote Goaould.

 

Chicago

Daniel : d’après la police, la conservatrice du musée serait morte d’un coup violent reçu sur le crane.

Sarah : il ne soupçonne pas que tu y es pour quelque

Daniel : non, il ne le pense pas mais il est certain que Steven n’a absolument rien fait pour les dissuader de me soupçonner. Mais je connais quelques personnes. Dieu merci. D’autre part, on a retrouvé des briques au pied de l’interrupteur du monte charges et il pense qu’elles sont tombées du mur et … que c’est un accident.

Sarah : tu sais que les journaux disent que la malédiction a encore frappée !

Daniel : Est-ce que tu as des photos de la jarre d’Osiris. Celle qui a été détruite au cours de l’explosion ?

Sarah : oui, ici.

Daniel : je ne comprends pas l’inscription qui se trouve au col.

Sarah : on n’a pas réussi à identifier les symboles, mais le Dr Jordan les a retranscrits dans son carnet. Ces signes sont différents de tous ceux que nous avons vus jusqu'à présent. Ils ne sont pas égyptiens.

Daniel : non, ils ne sont pas égyptiens.

Sarah : alors que sont-ils ?

Daniel : que sont-ils ?

Sarah : si tu le sais, dis le moi !

Daniel : euh, je regrette, je ne peux rien te dire pour l’instant mais tout ça est très important. Le Dr Jordan avait-il effectué des tests préliminaires sur la jarre ?

Sarah : pas que je sache. Mais il gardait les résultats des tests dans son ordinateur.

 

SGC

Janet : il est mort. Il n’y a rien à craindre. On sait depuis quand, il se trouvait dans cette jarre ?

Sam : d’après Daniel, depuis plusieurs milliers d’années.

Janet : et bien, il est parfaitement conservé. Il pourrait très bien être mort hier.

 

Chicago

Sarah : il y a un problème.

Daniel : quoi ?

Sarah : les dossiers du docteur ont disparus. Tout a été parfaitement effacé. Y compris son courrier par emails.

Daniel : vous ne gardiez pas de doubles ?

Sarah : si, mais ils ne sont pas ici !

Daniel : qu’est ce que tu fais ?

Sarah : d’après l’ordinateur, le dossier supprimé répond au nom de pierre tombale. A intervalle régulier, il part à la recherche de pierre tombale en signalant que le mot a été précédemment écrit. Il y a habituellement un délai d’environ 30 jours avant que ça s’efface. Alors je devrais pouvoir récupérer les dossiers avant que le mot pierre tombale ne disparaisse complètement. J’ai quelque chose ! Le professeur a reçu un message le soir de sa mort. Il n’a sans doute pas eu l’occasion de le lire !

Daniel : ce sont les résultats de datation par carbone 14 effectué sur la partie en ébène de l’objet 14C.

Sarah : l’amulette en or qui a disparue. Oh mon dieu, Daniel ! Elle date de plus de 10000 ans. Ça signifie que depuis le début, tu as raison.

Daniel : oui, oui je sais.

Sarah : la civilisation égyptienne doit être des milliers d’années plus anciennes que nous le pensions.

Daniel : Sarah, personne ne doit être mis au courant.

Sarah : qu’est ce que tu me racontes ? C’est là la preuve que tu as toujours cherché. Cela valide parfaitement tes théories.

Daniel : attends, on a que les datations au carbonne14 effectués sur un objet manquant.

Sarah : on peut aussi contacter le technicien qui a fait ces analyses.

Daniel : quoi ?

Sarah : le Dr Jordan n’est pas le seul à avoir eu les résultats. Steven.

 

SGC

Janet : logiquement, il ne devrait rester de ce symbiote Goaould qu’unes sorte de peau complètement desséchée. Mais au lieu de ça, il est en parfait état. Au début, nous pensions qu’il avait été conservé au titre de spécimen dans du formaldéhyde mais nous n’en sommes plus si sur.

Hammond : que voulez-vous dire ?

Sam : et bien, l’extérieur de la jarre est en céramique mais l’intérieur a été aménagé pour résister à toute intrusion extérieure. Il y a une minuscule source de naquada permettant d’émettre une faible charge électrique.

Hammond : pourquoi ?

Sam : et bien,  nous n’en sommes pas tout à fait sur mais à mon avis, la jarre est une sorte de chambre d’attente.

Janet : de ce qui ressort de nos discussions, est que le symbiote était vivant lorsqu’il a été placé à l’intérieur.

Hammond : pourquoi le symbiote aurait il accepté c’être retiré de son hôte et placé en attente ?

Sam : je pense qu’il n’avait pas le choix, mon général.

Janet : voyez-vous, le liquide qui est dans la jarre semble avoir des propriétés sédatives donc maintenue à une température constante et suffisamment alimenté en  courant électrique, il aurait sans doute permis au symbiote de vivre indéfiniment.

Hammond : alors pourquoi est-il mort ?

Sam : le cachet a été brisé. Probablement au cours du transport.

Hammond : major, si vous venez de dire est exact, et si la seconde jarre est arrivée indemne au bout du voyage.

Sam : en effet ! Elle pourrait contenir un Goaould.

 

Chicago

Sarah : Daniel ? Ah, tu étais là. Je t’ai cherché partout.

Daniel : oui, je faisais quelques recherches supplémentaires.

Sarah : je suis allée jusque chez Steven, il est parti. Il a plié bagages et il s’est envolé.

Daniel : je sais.

Sarah : tu penses qu’il a volé l’amulette, c’est ça ?

Daniel : oui !

Sarah : pour empêcher de révéler que tes théories ne se révèlent exactes ?

Daniel : c’est possible. Quoiqu’il en soit, je dois le retrouver.

Sarah : je vais venir avec toi.

Daniel : non ! Non, c’est trop dangereux.

Sarah : c’est de Steven que nous parlons !

Daniel : Sarah, il y a déjà eu trois morts.

Sarah : trois ?

Daniel : on a retrouvé le technicien qui a passé l’amulette au carbone14.

Sarah : Daniel, je connais Steven. Il est sans doute capable de commettre beaucoup de chose, mais pas de commettre un meurtre.

Daniel : tu ne le connais peut être pas aussi bien que tu le crois. Du moins, plus maintenant.

Sarah : qu’est ce que cela sous entend ? Oh, laisse-moi deviner, tu ne peux pas l’expliquer pour le moment.

Daniel : Sarah !

Sarah : à quoi est ce que tu t’attendais ? Tu réapparais au bout de cinq ans mais tu ne peux pas dire où tu as été. Tu possèdes cette mystérieuse faculté de pouvoir lire un langage ancien que personne n’a jamais vu auparavant, mais tu ne peux pas expliquer comment. Et lorsqu’enfin on découvre la preuve qui permet de te justifier auprès de toute la communauté scientifique, tu ne veux pas qu’on la révèle. Qu’est ce que ça signifie ? C’est bien moi, Daniel.

Daniel : je sais.

Sarah : alors pourquoi ne pas me faire confiance ? Qu’est ce que tu as fais au cours de ces cinq dernières années ?

Daniel : je voudrais te le dire, Sarah. Vraiment, crois-moi. J’aimerai que tu puisses voir certaines choses que j’ai vues. Mais le monde n’est pas près à le croire. Pas encore.

Sarah : je ne te demande pas de le dire à tout le monde. Seulement de me le dire à moi. C’est le travail de toute ma vie, à moi aussi ! Tu travaille pour le gouvernement, c’est ça ? Daniel !

Daniel : je suis désolé.

Sarah : j’ai compris. Tu va disparaitre à nouveau.

Daniel : oui.

Sarah : finalement, Steven avait raison. Tu n’aurais jamais du revenir.

 

SGC

Hammond : vous pensez que ce Steven Rayner a été capturé par un Goaould ?

Daniel : bien, ça me parait logique.

Sam : mais comment le retrouver ?

Daniel : pour l’instant, nous n’avons qu’une piste. C’est l’amulette qui a été volé dans le bureau du Dr Jordan. Selon nos critères de terriens, elle n’a pas de prix mais j’imagine qu’un Goaould n’est pas intéressé par sa valeur pécuniaire donc

Sam : alors pourquoi la voler ?

Daniel : excellente question ! C’est une représentation classique d’Osiris. Il porte la Crosse et le Fléau, qui sont les représentations de la loyauté et au centre, le Ankh, le symbole égyptien symbole de l’immortalité.

Hammond : il pourrait s’agir d’une invention Goaould.

Daniel : c’est possible.

Sam : ça expliquerait pourquoi c’est le seul objet volé.

Daniel : j’ai vérifié tous les autres objets pour voir s’ils y contenaient du naquada, ce qui est d’habitude un signe certain de technologie Goaould, mais je n’ai rien trouvé.

Hammond : en admettant que ce Goaould soit Osiris, qu’est ce qu’il cherche ?

Daniel : et bien, il est resté longtemps hors circuit, il ignore ce qui est arrivé à Seth ou à Râ. Il peut rechercher la jarre d’Isis.

Sam : ou un moyen pour pouvoir quitter la planète.

Hammond : j’ai déjà mis toute la base en alerte.

Janet : j’ai réussi à synthétiser le liquide se trouvant dans les jarres. A lui seul, il doit être un puissant sédatif. Une goutte devrait être suffisante pour assommer un Goaould adulte.

Sam : vous tenez à ce que cette chose reste vivante ?

Daniel : bien qu’elle soit en état de léthargie depuis des milliers d’années, elle peut encore être une source d’information.

Hammond : je veux que vous gardiez cette option en réserve. Votre priorité est d’arrêter le Goaould tout en prenant un minimum de risque.

Janet : infirmerie. Oui, il est ici. Général !

Hammond : Hammond ! Oui.  Parfait, merci. On a des nouvelles de Steven Rayner. Il a pris un avion en direction du Caire, il y a quatre heures.

Daniel : il retourne voir ce temple en Egypte où les jarres ont été découvertes. En se dépêchant, on peut le rattraper.

Hammond : je peux alerter les autorités égyptiennes mais mieux vaut adopter un profil bas pour cette opération. Le Dr Frazier vous accompagnera.

 

Caire

Janet : je comprends pourquoi cet endroit n’attire guère les touristes.

Sam : d’après le GPS, il nous reste encore 15 kilomètres.

Daniel : Steven !

Sam : je ne détecte rien, ce n’est pas un Goaould.

Daniel : Steven ?

Janet : il fait une hémorragie interne.

Daniel: Steven, c’est moi!

Steven: Daniel?

Daniel: qu’est ce qu’il s’est passé?

Steven : j’ai saisi l’amulette, elle est vieille de plus de 10000 ans. Votre théorie était la bonne depuis le début. Excusez-moi.

Janet : allons, pas de réaction brutale. Efforcez-vous de ne pas bouger.

Daniel : tout va bien ! C’est une amie. Dites-moi, la jarre ? La jarre d’Osiris, vous l’avez ouverte ?

Steven : non !

Daniel : pourquoi êtes-vous venu ici ?

Steven : je pensais que l’amulette était la solution. Il existe une salle cachée. Je voulais arriver à la découvrir.

Janet : Daniel, il faut le sortir d’ici.

Daniel : Steven, qui vous a fait ça ?

Sarah/Osiris : c’est moi.

Daniel : Sarah !

Osiris : Daniel Jackson, vous semblez en savoir beaucoup sur les Goaoulds. Beaucoup plus que n’importe quel humain que j’ai pu rencontrer depuis mon réveil. Allons, dites-moi, où est la porte des étoiles ?

Daniel : je ne sais pas du tout de quoi vous parlez !

Osiris : insolant ! Autre fois, ce temple était rempli de fidèles.

Daniel : oui, mais les temps ont changé.

Osiris : c’est ce que j’ai pu remarquer. Où est mon frère, Setesh ?

Daniel : vous voulez dire Seth ? Il est mort. Nous l’avons tué.

Osiris : vous mentez !

Daniel : non ! Nous avons aussi tué Râ et Hathor et qui d’autre ? Oui, Oskar.

Osiris : dans ce cas, vous m’avez rendu un grand service. Je vais pouvoir régner sans partage.

Daniel : non, vous ne règnerez pas, parce que nous ne vénérons plus les faux dieux maintenant.

Osiris : vous êtes allé très loin, c’est exact. Mais vous êtes encore faible. Maintenant encore, vous êtes déchiré entre le désir de me tuer et l’intérêt que représente mon hôte. Elle m’a enfin libéré de mon long sommeil. Que savez-vous de ma reine ?

Daniel : elle a été piégée comme vous ! Nous avons la jarre.

Osiris : où est-elle ?

Daniel : je ne vous le dirai pas.

Osiris : vous avez tord. Où est ma reine ? Répondez ! Qu’est ce que c’est ? Qu’avez-vous fait ? Vous allez payer pour votre impudence. Ne vous y trompez pas. Osiris reviendra. Et tous les fleuves sur la Terre charrieront des flots de sang.

Sam : ça va ?

Daniel : oui, je commence à m’habituer à cette chose.

Janet : où est Osiris ?

Sam : parti !

Daniel : et Steven ?

Janet : si nous le sortons vite d’ici, il devrait sans tirer.

Daniel : en attendant, il serait bon d’inventer une histoire à lui raconter.

FIN

 

We begin with a room full of ancient artifacts. An older man pick up a statue, looks at it, and then writes something down.

MAN: (To older gentleman) Doctor Jordan?

DR JORDAN: Steven!

STEVEN: What are you doing here so late?

  1. JORDAN: Actually, (Looks at watch) I was just about to go down to the lab. We finally have a chance to do a resonance scan on the osiris jar.

STEVEN: Great! Great!

  1. JORDAN: Another couple of weeks, and we never would have known what was inside.

STEVEN: Well, we could always break the seal, and take a look. (Jordan looks @ him) Joking. Well, half joking.

  1. JORDAN: The Egyptian government expects these items returned intact. If we were in their place, I'm sure that we ---

STEVEN: Sir, you watch. The scan will reveal that that unopened jar contains the mummified heart of a 3000 year old pharaoh, and we will have to just hand it over.

  1. JORDAN: I know. I know.

STEVEN: It's the find of a life time, Professor.

DR: JORDAN: Yes, yes it is. Hmn. You coming?

STEVEN: Yes, I just have a few things --- I'll see ya down there.

  1. JORDAN: All right, then.

Steven picks up a golden emblem, and looks at it.

SGC

DANIEL: (Walking into the briefing room) Morning.

JACK: Hey.

DANIEL: What's that?

JACK: (Showing him the tabloid paper he's reading) It's --- Um --- Teal'C's into this stuff. I don't get it. A great week is in store for you --- You're gone on a trip ---

DANIEL : Let me see that. (He takes the paper)

JACK: O-Kay!

DANIEL: Oh, my God!

JACK: What?

DANIEL : He's dead!

JACK: Who?

DANIEL: My Archeology Professor.

Goes to headline with pic of Dr. Jordan. Headline reads Noted Archaeologist Dies In Lab Explosion.

OPENING CREDITS!

A Cemetery

Shot goes to a funeral.

STEVEN: (While Steven is giving his speech, Daniel is seen walking slowly across the screen in the back of the gathered people.) Doctor David Jordan was a teacher, a celebrated author, a much revered expert in the field of Archaeology, and yet, to the end, he remained first and foremost, a student, guided by the simple desire to discover, and understand. It's fitting, then, that a man, who dedicated his life --- (He pauses when he sees Daniel) Who dedicated his life to reviving the wonders and majesty of long-dead civilizations, should himself gain a measure of immortality thru that very accomplishment. I worked with Doctor Jordan for close to 15 years. He was like a father to me. Thru his many successes, and some of his --- bitter disappointments. I'll remember him always as a dedicated Archaeologist, a kind, and generous man, and a true friend. The prodigal son returns!

DANIEL: Steven? (A blond woman turns around) Sarah.

SARAH: Daniel. It's good to see you.

DANIEL: Yeah. (She hugs him) Despite the circumstances.

SARAH: I know. I can't believe he's gone.

DANIEL: So, what exactly happened? I mean --- uh --- the paper I read attributed his death to the curse of Osiris.

STEVEN: According to the police, (sighs) there was a slow gas leak in the lab, and something must have caused a spark, the whole place went up, he was killed instantly.

SARAH: We would have called you, but, nobody knew where to find you.

DANIEL: That's --- uh --- that's OK.

SARAH: I'm glad you're here. So, how long has it been? 4 years?

DANIEL: 5.

STEVEN: What have you been up to?

DANIEL: Uh --- I've been busy.

SARAH: Really? I've looked for signs of you out on the fringes. There's been no papers, no research projects. It's like you fell of the face of the earth.

DANIEL: Yeah, it is a little like that, isn't it?

STEVEN: (Sarcastically) As I recall, the last time I saw you, you were giving a lecture to an empty room.

DANIEL: Uh --- Well, it was full when I started.

STEVEN: Well, maybe the world wasn't ready to hear that the pyramids were built by Aliens - -- or was it men from Atlantis?

SARAH: Steven, please!

DANIEL: Yes, Steven. Please.

STEVEN: Why did you come? You manage to stay away all this time. If you're looking for closure, Daniel, I'd say you're a little late.

DANIEL: All ways a pleasure, Steven! (Steven leaves, to Sarah) So, are you doing anything, or ---

SARAH: No, I'm all yours. I'm sorry. He's not usually like this. Last couple of days have been really hard on him. (Takes her hair down)

DANIEL: Steven? No, he's right. I should have come back sooner. I guess I was afraid I wouldn't be welcome.

SARAH: Are you joking? Even after everything that happened, Dr. Jordan never thought any less of you. You were his best student.

DANIEL: Yes, that became the laughing stock of the Archeological community.

SARAH: He kept hoping that you'd find proof. Something to shut everyone up.

DANIEL: No, he thought I was nuts.

SARAH: (Laughs) That's not true. Look, why do you think it's so hard for Steven to see you here? He's always been in your shadow. Even after you left.

DANIEL: I hear his book's on the best seller's list.

SARAH: (Laughs) I know. He's --- getting a Porsche.

DANIEL: OWW!

SARAH: I know. (They both laugh) Look, I have to admit. I thought you didn't come back because of me.

DANIEL: No. No, that's not it.

SARAH: We could have ended it better than we did.

DANIEL: Maybe. The truth is, I got caught up in something --- incredible.

SARAH: You found something, didn't you? Something that supports your theory? Tell me. (He looks down) Come on.

DANIEL: I can't.

SARAH: Daniel!

DANIEL: OK. Let's just say--- that what the world knows about Ancient Egypt just barely touches the surface. The truth is more incredible than any of us ever imagined.

SARAH: Now, that's the Daniel I remember. (Hold out hand) Come on, I want to show you something.

SGC

Hammond walks into the briefing room.

HAMMOND: As you were.

JACK: So, General. Who's getting assigned to SG-1?

HAMMOND: No one. I've decided to reschedule your next mission until Dr. Jackson returns. You're all long over due for some personal leave.

JACK: Yes, Sir. But the LEAVING part has been a little problem.

HAMMOND: Oh, I think you'll make it to the front door before we realize we can't do without you. Dismissed.

JACK: Thank you, Sir. (Sam looks at Teal'C, then gets up to leave.) Carter! (She stops, and he stands up) You finally ready to take me up on that fishing trip?

SAM: Uh --- actually, Sir, I have a few projects on the go.

JACK: Come on. Are you really trying to tell me you'd rather be in a dark, dank, dismal underground, than sit on a dock with your feet perched up, sippin' a cold one, and --- casting for that ever elusive --- crappy?

SAM: Strange as it may sound, Sir, yes. Have a good time. (Glances at Teal'C)

JACK: (Watching her leave) To each his own! Her! (Quietly and somberly) I meant her --- (Whispers) I think. (To Teal'C who was watching her leave with a look on his face) So, Teal'C! This'll be great! Just you and me. What do you say? Come on! The Loons! Don't forget the loons!

The University

SARAH: (Walking into her office) I thought you'd like to see what we were working on before the accident.

DANIEL: WOW! This stuff is incredible!

SARAH: I only wish we had more time with them. The Egyptian government has made a formal request for their return. We've been desperately trying to learn as much as we can about them before the deadline.

DANIEL: (Reading from a piece of paper) "Woe to all who this, my final resting place."

SARAH: Careful, now. All these artifacts are cursed. Well, that's what they say.

DANIEL: Yeah, I --- read something like that.

SARAH: Every member of the original expedition in 1931 died within a year of the dig. Then the ship transporting these artifacts to American sank off the coast of New Jersey 6 months later.

DANIEL: The Steward Expedition.

SARAH: Yes.

DANIEL: Those deaths were attributed to mold spores that were released from the unsealed chamber.

SARAH: Well, mold spores aren't exactly front page material.

DANIEL: No, I guess not. Uh --- if these things went down with the ship in 1931, how'd they end up here?

SARAH: Well, they found the wreck a couple of months ago. These artifacts were still in their packing crates. They brought it up, and shipped it to the museum. We just got them last week.

DANIEL: I can stay for a couple more days if you need help cataloging these. (She starts frantically looking for something) What?

SARAH: Something's missing.

DANIEL: Are you sure?

SARAH: Positive. A gold Amulet. Daniel, I've got to find it.

SGC

JACK: Just so we're clear on this, Sir. It's gonna be me, Teal'C, and the great outdoors. That means no cell phones, no FAX machines, not another living soul for miles. We'll be unavailable, inaccessible.

HAMMOND: Incommunicado.

JACK: Minnesota, Sir.

HAMMOND: I stand corrected.

JACK: If there's an emergency back at the base, you better plan ahead and tell me now. (Elevator doors are closing) If Thor needs me, he's gonna haveta beam me up! If the Tok'Ra, forget it! (Door closes)

A Museum

CURATOR: Excuse the state of things. Budget cuts. I'm straightening the mess out, but these things take time.

DANIEL: Oh, I understand.

CURATOR: What am I looking for?

DANIEL: An artifact that went missing from the Steward Expedition.

CURADOR: The Isis Jar.

DANIEL: Uh --- No, actually, I'm --- uh --- referring to a --- a --- a gold amulet with a little ebony - uh --- uh --- uh, it's listed as idem 14C.

CURATOR: That was sent up to Dr. Jordan along with the rest of the artifacts.

DANIEL: Ya sure?

CURATOR: I sent it myself. I can show you the paperwork.

DANIEL: No, Uh --- what's this ---uh ---uh ---Isis --- Jar you were talking about?

CURATOR: I'll show you. The damn crate was mislabeled when it came in. I only found it a couple days ago.

DANIEL: Uh --- this one?

CURATOR: Oh, Yeah, yeah. Never seen those symbols before, have you?

DANIEL: Uh, yes. I'm gonna need to do a translation.

CURATOR: Well, if ya need me, I'll be in the back cataloging the Polynesian death masks.

SGC

Sam's working on a Harley Davidson motorcycle when the phone rings. Siler's helping her.

SAM: Carter.

DANiel: (Over phone) Sam, it's me.

SAM: Hang on a sec. Thanks for your help, Sergeant.

SILER: Yeah, no sweat, Major. (Gets up and leaves)

SAM: Where are you?

DANIEL: I'm still in Chicago. I'm in the basement of a museum with what appears to be an Egyptian burial jar ---

SAM: O-KAY?

DANIEL: That may not be out of the ordinary in a museum, granted, but there's something else beside the usual hieroglyphs. There's a 2nd set of markings. They're Goa'Uld symbols.

O’Neill’s second house

Shot goes to water, and someone casting a line into the water. Jack is sitting in a chair, and Teal'C is standing next to him just looking at his line.

TEAL'C: There appears to be no fish here, O'Neill.

JACK: T, it's not about the actual FISH themselves. The fish are not important in this context, it's about fish-ING! The ACT of fishing.

TEAL'C: I see.

Phone begins ringing. Jack looks up, then around.

JACK: You didn't! (Phone continues ringing)

TEAL'C: By request of General Hammond.

JACK: Go away. (Looks at Teal'C while he answers phone) WHAT?!?! (Teal'C slaps a mosquito away) (Sarcastically) Yes, Daniel. He's right here! Please hold.

TEAL'C: Daniel Jackson. We have caught nothing. We are fishing.

DANIEL: (Over phone) Right. Um, listen, I need a little help with a translation. I've got a line her that reads Hako thra terak shree!

TEAL'C: Banished to oblivion.

DANIEL: Right. OK, Uh --- thank you.

TEAL'C: If you require assistance, I would be more than happy to return to the SGC !

DANIEL: No, thanks. I think I can take it from here.

TEAL'C: (Looking very disappointed.) Are you certain?

JACK: Gimme that! Goodbye, Daniel!

DANIEL: Uh --- no, wait wa ---

Jack hangs up the phone. Teal'C looks disappointed. Jack takes the battery, and throws it over Teal'C's shoulder.

SGC

DANIEL: During the ritual of mummification, the Ancient Egyptians would remove the vital organs of the deceased, and place them in jars, which would then be buried with the sarcophagus so that they could be accessed in the after life.

HAMMOND: Is that what we're looking at here? (Referring to the Isis Jar)

DANIEL: That's what I thought at first, but looking at the reports on the original expedition, no sarcophagus was found. The Hieroglyphs identify the jar as belonging to Isis, who was the Egyptian Mother Goddess.

SAM: A Goa'Uld?

DANIEL: That's possible. See, Isis was a consort of Osiris, supposedly the first Pharaoh of Egypt. According to legend, he was placed in a magic box, and dumped into the Nile by his brother Seth.

HAMMOND: Now, that name I recognize.

DANIEL: The Goa'Uld symbols indicate that Isis and Osiris suffered some sort of punishment, or --- banishment.

SAM: Where to?

DANIEL: I have no idea.

HAMMOND: Major, I want the contents analyzed.

SAM: Yes, Sir.

DANIEL: Uh, now I'd be careful if I were you. For all we know, it could be some sort of Goa'Uld bobby-trap left behind by Osiris as revenge. (Sam nods) Also, it's --- it's cursed, so - --

SAM: Thanks for the warning.

DANIEL: (After Sam leaves) General, there's something else. The inventory of the steward expedition lists --- 2 jars.

HAMMOND: Can you find the other one?

DANIEL: Well, I can try. I was gonna head back to Chicago tonight.

The Museum

Shot goes to Museum in Chicago. Daniel opens the door to a dark room.

DANIEL: HELLO?! HELLO?! (Finds a flashlight.) (He hears someone passing, and shines light toward camera) (Hears rustling, turns light to reveal Steven)

STEVEN: Do you mind?!

DANIEL: What are you doing here?

STEVEN: What are YOU doing here?

DANIEL: I asked first.

STEVEN: I work here, Daniel. Remember? I'm looking for the breaker box, where ever the damn thing is!

DANIEL: Uh--- right! Um --- I had a few questions for the curator.

STEVEN: I don't think she's here. The lights were out when I came in. What did you wanna ask her about?

DANIEL: I needed some information about items from the Steward Expedition. Some items were missing.

STEVEN: There's nothing missing.

DANIEL: Uh --- A canapic jar with some hieroglyphs, and some unusual markings.

STEVEN: The Osiris Jar. (Daniel jumps and shines the light on Steven)

DANIEL: Yes.

STEVEN: Destroyed in the explosion.

DANIEL: You SURE about that?

STEVEN: (Rather quickly) Yes, positive.

DANIEL: OK. Well, what about this gold amulet?

STEVEN: Daniel, if you're looking to get back together with Sarah, that's your business, I really couldn't care less, but I do have a problem with you coming here and involving your self in MY work!

DANIEL: Don't you mean Doctor Jordan's work?

STEVEN : No! MY work! Sarah and I were Dr. Jordan's assistants. YOU haven't been involved since you walked out on him.

DANIEL: I didn't walk out on him. I was --- trying to protect him.

STEVEN: You mean you distanced yourself to spare him the embarrassment of being associated with you. Daniel, you really should not have come back.

DANIEL: (Finding the breaker, finally, and turning on the lights) Look, I don't want to get into this with you right now, but you need my help.

STEVEN: Why? Do you think there might Aliens involved. (Said sarcastically) (The elevator is lifted to reveal the curator dead.) Oh, God!

SGC

SAM: (Running a scan) Preliminary analysis of the jar indicates the exterior is ordinary ceramic. It also appears as if the seal has been damaged.

HAMMOND: Any indication of what might be inside?

SAM: Hopefully, a computer enhanced MRI will tell us something.

HAMMOND: Is that what I think it is? (Computer shows a relative of "Junior" in the Jar --- A Goa'Uld Symbiote.)

SAM: Yes, Sir! That's Goa'Uld Symbiote!

The Museum

DANIEL: (To Sarah) The police said the museum curator suffered a fatal blunt trauma to the skull.

SARAH: They don't think that you had anyth ---

DANIEL: No, they don't think that, but, of course, Steven didn't do anything to dissuade them from suspecting me, but fortunately, I know a few --- people. (Raises his eyebrows) Anyway, uh --- they found some bricks at the bottom of the freight elevator shaft, and they think that --- it came from the wall above --- and --- she had a freak accident.

SARAH: You know, the papers are saying the Curse of the Mummy strikes again.

DANIEL: You have any pictures of the Osiris Jar? The one that was destroyed in the explosion?

SARAH: Yeah, here.

DANIEL: I can't make out the inscription around the collar.

SARAH: We weren't able to identify the symbols, but Dr. Jordan copied them in his note book. Those markings are unlike anything we've ever seen before. They're not Egyptian.

DANIEL: No, they're not Egyptian.

SARAH: So, what are they?

DANIEL: What are they? ---

SARAH: You know! How?

DANIEL: Let's just say I can't go into it right now, but this is really important. Did Dr. Jordan do any kind of preliminary tests on the Jar?

SARAH: Not that I know of, but he kept all his lab results on the computer.

SGC

Sam, Janet, and a couple of armed airmen are in the lab. The jar is in an incubator. Janet removes the symbiote. Sam has the cutest look of disgust on her face. Sam looks up at the observation room. She looks like she's gonna throw up.

JANET: It's dead. We can relax. (She cuts it open, and some liquid comes out, getting a really disgusted look from Sam.) Do we know how long it's been inside the jar?

SAM: According to Daniel, several thousand years.

JANET: (Looking up at Sam in surprise) Well, it's perfectly preserved. It could have died yesterday. (Hammondlooks confused, Sam still has that cute disgusted look.)

The Museum

SARAH: Something's wrong.

DANIEL: What?

SARAH: Dr. Jordan's files are gone. Everything's been wiped clean! Including his e-mail account.

DANIEL: Do you keep backups? (She's looking thru the floppy disks.)

SARAH: Yeah, they're not here.

DANIEL: (She's typing) What are you doing?

SARAH: The system marks file spaces being deleted as "Tombstone". It scours the database looking for tombstone values, and marks them as being ready to be overridden. There's usually a window of about 30 days before that happens, so we MIGHT be able to retrieve the files before the tombstone values replicate thru the network. Got something! He received one message on the night he died. Well, I'm guessing he never got around to reading it.

DANIEL: That's the carbon dating done on the item 14C.

SARAH: Oh, My God! Daniel! It's over 10,000 years old! This means you were right all along!

DANIEL: Yeah --- I know.

SARAH: Egyptian civilization must be thousands of years older that we've ever assumed!

DANIEL: Sarah --- you can't --- tell anyone about that.

SARAH: What are you talking about?! This is EXACTLY the evidence you've been looking for! This completely validates your theories!

DANIEL: Look, all we've got are the results of one carbon dating on a missing artifact.

SARAH: So, we can contact the technician who preformed the analysis.

DANIEL: What?

SARAH: Doctor Jordan wasn't the only one to get these results. (The screen shows next to Dr. Jordan, CC: Dr. Rayner) Steven.

SGC

JANET: By all right, the Goa'Uld symbiote should be a dried-up, desiccated husk, but instead, it's in perfect condition. Now, @ first, we thought it had been preserved, like a specimen in formaldehyde, but now, we are not so sure.

HAMMOND: What do you mean?

SAM: Well, Sir. The outside of the jar is ceramic.The inside is a technologically advanced containment vessel. There's a tiny naquata power source that's designed to emit a low-level electrical charge.

HAMMOND: Why?

SAM: Well, we can't be certain yet, Sir, but it looks like the jar is some sort of stasis chamber.

JANET: From what we've been able to gather, Sir, We think that the symbiote was ALIVE when it was placed in the jar.

HAMMOND: Why would it allow it's self to be removed from it's host, and places in stasis?

SAM: I don't believe it had a choice, Sir.

JANET: You see, the liquid inside the jar seems to have sedative properties. If it's maintained at the proper temperatures, if it is provided with sufficient electrical charge, it could probably keep the symbiote alive indefinitely.

HAMOND: Then, why is it dead?

SAM: The seal was broken, presumably during transport.

HAMMOND: Then, if what you're saying is true, and the second jar survived the trip unscased ---

SAM: Yes, Sir! There could be a Goa'Uld out there.

The Museum

SARAH: Daniel? There you are! I've been looking all over for you!

DANIEL: Yeah, I'm just doing a little extra research.

SARAH: I stopped by Steven's place, and he's gone. He's packed up everything and left.

DANIEL: I know.

SARAH: You think he stole the amulet, don't you?

DANIEL: Yes.

SARAH: To stop your theories from being proven correct?

DANIEL: (Sighs) It's possible. Anyway, I have to find him.

SARAH: Well, I'll come with you.

DANIEL: No --- No, it's --- too dangerous.

SARAH: We're talking about Steven, here.

DANIEL: Sarah, there have been 3 deaths already.

SARAH: 3 ?

DANIEL: They found the body of the technician that did the analysis of the carbon dating.

SARAH: Daniel, I know Steven. He may be capable of a lot of things, but he's no murderer.

DANIEL: Well, you might not know him as well as you think you do --- at least --- not anymore.

SARAH: What's that supposed to mean?! Oh, let me guess --- you can't explain, right?!

DANIEL: Sarah ---

SARAH: Well, what do you expect, Daniel!? You show up after 5 years, but you can't say where you've been! You've got this mysterious ability to be able to read this ancient language nobody's ever seen before, but you can't explain how! Then, when we finally find the evidence to vindicate you to the entire archeological community --- you want to cover it up! What is going on?! This is me, Daniel.

DANIEL: I know.

SARAH: Then, why can't you trust me? What have you been doing for the past 5 years?

DANIEL: I want to tell you, Sarah. Believe me, I do. Wish you could see some of the things I've seen --- But the world is not ready to know --- not yet.

SARAH: I'm not asking you to tell the world --- I'm asking you to tell me. (He looks really hurt that he can't tell her) This is my life's work, too, Daniel. (He walks away) So, you're working for the government, what? DANIEL!

DANIEL: I'm sorry!

SARAH: You're just going to disappear again, aren't you?

DANIEL: (Nodding) Yes.

SARAH: I think Steven was right. You never should have come back.

SGC

HAMMOND: Do you believe this Steven Rayner has been taken over by a Goa'Uld?

DANIEL: It makes since.

SAM: So, how do we find him?

DANIEL: Right now, this is our only lead. It's the gold amulet that was stolen from Dr. Jordan's office. Now, by Earth standards, it's a priceless relic, but the Goa'Uld isn't interested in it's monetary value, so---

SAM: Then why take it?

DANIEL: That's a good question. It's a pretty standard representation of Osiris. He's carrying a crook and flail, the septers of kingship, and in the center is an aunk, which represents immortality.

HAMMOND: Could it be some sort of Goa'Uld device.

DANIEL: It's possible.

SAM: That would explain why it was the only idem taken. DANNY: Well, I checked the other artifacts for any indication of Naquata, which is usually a sure sign of Goa'Uld technology, and I came up empty.

HAMMOND: Assuming this Goa'Uld is Osiris, what does he want?

DANIEL: He's been out of the loop a long time, He doesn't know what happened to SETH or RA. He could be looking for the Isis Jar.

SAM: Or --- a way off the planet.

HAMMOND: I've already put the base on alert.

JANET: I managed to synthesize the liquid from the jar, so on it's own, it should act as a powerful sedative. One dart should be more than enough to knock out an adult Goa'Uld.

SAM: Do we REALLY want this thing alive?!

DANIEL: Well, even though it's been in stasis for that last several thousand years, it could still be a valueable source of information.

HAMMOND: I want you to hold that option in reserve. Your first priority is to stop the Goa'Uld with minimum risk to yourselves.

JANET: (Phone rings) Frasier. Yes, He's right here. Sir?

HAMMOND: (into phone) Hammond. Yes --- allright, thank you. We got a lead on Steven Rayner. He boarded a flight to Cairo 4 hours ago.

DANIEL: He could be headed back to the temple in Egypt where the jars were discovered. If we move fast, we could head him off, Sir.

HAMMOND: I can alert the Egyptian authorities. This needs to be a low profile operation. Dr. Frasier will accompany you. (Janet raises her eyebrows)

Cairo

JANET: I think I know why this place doesn't get any tourists.

SAM:.) According to the GPS, we've still got another 10 miles.

Next shot goes to a tomb. Steven is looking around with a flashlight. He's backing up, and really freaking out from what he sees. He shines the light on the massive pillars. He reaches an alter. There's a picture of a man and a woman on the wall. He sees a slot. Digs in his bag, and takes out the amulet. He places the amulet on the slot. He sees a hand ribbon device. He picks it up, all wide eyed. He starts to put his fingers thru it, and you hear the sound that the Goa'Uld make when there eyes glow. He turns around, gasping.

Daniel and the Majors finally arrive at the tomb. Sam runs to the opening, gun up. Daniel follows. He arms the dart gun. Sam nods at Janet, then runs in followed by Janet. Followed closely by Daniel. The 3 are walking down the steps shining their lights. They see a body.

DANIEL: It's Steven!

SAM: (Putting her hands on him) I'm not sencing anything. He's not Goa'Uld.

Janet checks Steven, who moans.

DANIEL: Steven!

JANET: He's bleeding internally.

DANIEL: Steven, it's me.

STEVEN: Daniel?

DANIEL: What happened?

STEVEN: (Sighs) I took the amulet. It's over 10,000 years old. You --- were right all along. I'm sorry. (In pain) AHHH!

JANET: Just take it easy, OK? I need you to hold still.

DANIEL: It's OK! She's a friend. What about the jar?

STEVEN: Huh?

DANIEL: The Osiris Jar. Did you open it?

STEVEN: No.

DANIEL: Why did you come here?

STEVEN: I figured out the amulet was a key. There's a hidden chamber. I wanted to make the discovery. (sighs)

JANET: Daniel, we have to get him out of here!

DANIEL: Steven, who did this to you?

SARAH / OSIRIS: (Eyes a glow) I DID!

Sam and Janet jump up, Daniel jumps up and points dart gun at Sarah.

DANIEL: Sarah?!

OSIRIS: DANIEL JACKSON! (Danny drops gun. He starts turning red in the face.) You seem to know much of the Goa’Uld, much more than any other human I have encountered since my awakening. Now, tell me. Where is the Stargate ?

DANIEL: I don't know what you're talking about. (She forcefully throws him)

OSIRIS: INSOLANCE. (Walks away) This temple was once filled with worshippers.

DANIEL: (Sarcastically) Yeah? Well, times have changed.

OSIRIS: So I have observed. Where is my brother, Setesh ?  

DANIEL: Ah, you mean SETH. Uh --- (Sighs) He's dead. Yeah, we killed him.

OSIRIS: YOU LIE!

DANNY: No! No, we also killed RA, and HATHOR, and uh --- who else? Ah, Sokar!

OSIRIS: Then you have done me a great favor. I will rule without opposition.

DANIEL: No! No, you won't rule at all, see we don't worship false gods anymore.

OSIRIS: You have come far ; it is true. But you are still weak. Even though you are torn between your desire to kille me and your concern for my host. She who freed me from my long sleep. What do you know of my queen ?

DANIEL: Um --- She was trapped, like you. We have the jar.

OSIRIS: WHERE IS IT?

DANIEL: I'm not gonna tell you.

OSIRIS: YOU ARE MISTAKEN. (She takes the thingy, and puts it to his head.) WHERE IS MY QUEEN? (He gets the dart out) TELL ME! WHAT IS THIS?! WHAT HAVE YOU DONE?! YOU WILL PAY FOR THIS IMPUTENCE! Make no mistake… Osiris will return and the rivers of Earth will run red with blood !

Osiris flies away thanks to an old ship.

SAM: You all right?

DANIEL: (Out of breath, sarcastically) Oh, yeah! Yeah! I think I'm --- getting used to that thing!

JANET: Where's Osiris?

SAM: Gone.

DANIEL: Steven?

JANET: If we get him out of here right now, I think he'll make it.

DANIEL: I guess we'd better --- make up a story to tell him.

The ship flies away -----

Closing credits!

 

Kikavu ?

Au total, 74 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

wolfgirl88 
20.02.2020 vers 09h

mounia 
30.11.2019 vers 15h

Maighread 
28.01.2019 vers 20h

daufresne 
23.01.2019 vers 20h

Brendar 
01.09.2018 vers 22h

Aloha81 
29.07.2018 vers 16h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 6 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

HypnoCup

Quel est ton personnage préféré ?

Clique ici pour voter

Ne manque pas...

HypnoChannel fête la Saint Valentin avec un bouquet de vidéos !
Notre cadeau | Un bouquet de vidéos !

HypnoCup 2020: La Finale!
La Finale | Teaser YouTube

Activité récente

La Photo du mois
Hier à 19:24

Le Pendu 2
10.02.2020

Quartier
31.01.2020

Bilan du 16
17.02.2020

Invités
11.02.2020

Les DVDs
08.02.2020

Les livres
08.02.2020

Actualités
Bilan du 16

Bilan du 16
Afin d'apporter un peu d'actualiter au quartier, j'ai décidé de faire une news mensuelle qui...

Nouveau sondage !

Nouveau sondage !
Le sondage vient d'être remplacé et vous demande : Stargate SG-1, pour vous, c'est ? Le précédent...

Nouvelle photo du mois !

Nouvelle photo du mois !
La photo du mois, sur Les exploits capillaires de Teal'c est la numéro 1. Une nouvelle session de...

Calendrier du mois !

Calendrier du mois !
Le calendrier de Février est arrivé ! Pour ce mois, nous sommes en compagnie de Daniel et...

Rediffusions | Saison 9 sur RTL-9.

Rediffusions | Saison 9 sur RTL-9.
A la suite des précédentes saisons, la saison 9 est en rediffusion depuis mercredi 29 janvier, sur...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

SeySey, Avant-hier à 20:03

Bonsoir! Je cherche 1 ou 2 volontaires pour les calendrier mars des quartiers Outlander & Suits ^^

SeySey, Avant-hier à 20:03

Merci d'avance

Locksley, Hier à 10:51

Nouveau sondage sur le quartier A Discovery of Witches : vous pouvez voter en connaissant la série ou au feeling

Linstead77, Hier à 22:21

Venez découvrir le nouveau design du quartier The Walking Dead signé serieserie !

Linstead77, Hier à 22:28

Nouveau sondage sur le quartier The Originals !

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site

Retrouvez la chaine Hypnoweb.net
sur Blasting News